Olivier Dô Hûu

Son

Résultats de la recherche

Articles (30)

Entretien avec Olivier Boonjing, SBC, à propos de son travail sur "Les Fantômes", de Jonathan Millet

Entretiens avec des directeurs de la photographie

À l’occasion de la sortie sur les écrans, le 3 juillet 2024, des Fantômes, de Jonathan Millet, lire ou relire un entretien dans lequel le directeur de la photographie Olivier Boonjing, SBC, parle de son travail à l’image sur le film, présenté en ouverture de la Semaine de la Critique au 77e Festival de Cannes.

L’ARP, nouveau conseil d’administration et nouveau délégué général

Vie des associations, sociétés et fédérations

Lors de leur assemblée générale, qui s’est tenue mardi 25 juin 2024, les Cinéastes de L’ARP (Société civile des Auteurs Réalisateurs Producteurs) ont procédé à l’élection de leur nouveau conseil d’administration. Réuni par la suite, ce dernier a élu Pierre Jolivet à la présidence de la société, succédant à Jeanne Herry et Olivier Nakache. Peu de temps avant, le producteur Mathieu Ripka avait été nommé délégué général de L’ARP.

Séances de films d’Olivier Assayas présentées à la Cinémathèque française par Denis Lenoir, AFC, ASC, ASK

Rencontres, Projections, Diffusions

Dans le cadre de la rétrospective des films d’Olivier Assayas à la Cinémathèque française, du 17 juin au 4 juillet 2024, deux des séances programmées, les 19 et 26 juin, seront présentées par le directeur de la photographie Denis Lenoir, AFC, ASC, ASK, deux films qu’il a, entre autres, photographiés, L’Enfant de l’hiver et Désordre.

Olivier Boonjing, SBC, talks about the shooting of Jonathan Millet’s film "Les Fantômes".
"Ghosts versus ghosts", by François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes 2024

For his first feature-length fiction film, director Jonathan Millet proposes a truer-than-life plunge into the contemporary hunt for a Syrian war criminal. A film about spies in spite of themselves, but above all a gallery of characters with looks damaged by exile and the atrocities of war. Belgian cinematographer Olivier Boonjing, SBC (already interviewed three years ago with Rien à foutre, by Emmanuel Marre and Julie Lecoustre, also at Critics’ Week) is behind the camera to direct this thriller set between Strasbourg and the Middle East. This film is presented in the opening session and is also a serious contender for the Caméra d’or. (FR)

Olivier Boonjing, SBC, évoque le tournage du film de Jonathan Millet, "Les Fantômes"
"Fantômes contre fantômes", par François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes 2024

Pour son premier long métrage de fiction, le réalisateur Jonathan Millet propose une plongée plus vraie que nature dans la traque contemporaine d’un criminel de guerre syrien. Un film qui parle d’espions malgré eux, mais surtout une galerie de personnages aux regards abîmés par l’exil et par les atrocités de la guerre. C’est le directeur de la photographie belge Olivier Boonjing, SBC (déja interviewé il y a trois ans avec Rien à foutre, de Emmanuel Marre et Julie Lecoustre, également à la Semaine de la Critique) qui est derrière la caméra pour mettre en image ce thriller entre Strasbourg et le Moyen-Orient. Ce film est présenté en séance d’ouverture et également un sérieux prétendant pour la Caméra d’or. (FR)

Abderrahmane Sissako parle, pour le CNC, de son film "Black Tea"

Propos et entretiens

Dans ses "Actualités cinéma", le site Internet du CNC propose, entre autres décryptages, métiers et portraits, des entretiens avec des cinéastes parlant de leur dernier film sortant sur les écrans. Dans un article intitulé "Le cinéma nous oblige à nous adapter, à penser autrement…", c’est le cas actuellement d’Abderrahmane Sissako, de son film Black Tea et de sa collaboration avec le directeur de la photographie Aymerick Pilarski, AFC.

Impressions au retour de la 80e Mostra de Venise
Par Guillaume Le Grontec, AFC

Actualités AFC

Nous apprenons la bonne nouvelle fin juin : A Short Trip est sélectionné à la 80e Mostra Internazionale d’Arte Cinematografica de Venezia - Orizzonti Short film Competition. Erenik Beqiri, son réalisateur, est alors à Paris, moi aussi. Nous avons tourné ce film court (17 mn) un an plus tôt à Marseille (cf. l’entretien AFC par François Reumont) avec une caméra Sony Venice 2. Un signe ?