Stanley Kubrick

Réalisation

Index des termes :

Stanley Kubrick;Kubrick

Résultats de la recherche

Films (3)

Articles (42)

A la Cinémathèque française, Kodak continue de célébrer… Stanley Kubrick !

Les Cinémathèques

Pour tous ceux qui n’auraient encore pu se rendre à la Cinémathèque française et n’auraient donc toujours pas visité l’exposition " Kubrick " dont Kodak est partenaire en vertu de son engagement historique au service de la création et de l’industrie cinématographiques, sachez qu’il vous reste un mois pour y remédier et profiter d’un événement reconnu par toute la profession comme " majeur ".

Kubrick, for ever...

Côté profession

Suite à l’alerte sur les conditions de projections, aujourd’hui relayée par toutes les associations de réalisateurs, le débat s’est fort heureusement élargi. Nous publions ici deux réactions qui nous sont parvenues...

Gilbert Taylor, BSC
Par Marc Salomon

Gilbert Taylor

Nous annoncions, il y a quelques semaines, le décès du directeur de la photographie britannique Gilbert Taylor, BSC, à l’âge de 99 ans. Marc Salomon, membre consultant de l’AFC, retrace ici la biofilmographie de cet opérateur dont la carrière débuta en 1929 et dont l’ombre du talent plane encore sur la plupart des quelque soixante longs métrages de fiction qu’il a photographiés.

In memory of Gilbert Taylor, BSC
By Marc Salomon, AFC’s consulting member

Gilbert Taylor

A few weeks ago we announced the death of British cinematographer Gilbert Taylor, BSC, aged 99. Marc Salomon, a consulting member of the AFC, presents the biofilmography of this director of photography whose career began in 1929 and whose talented shadow is still visible in the more than sixty feature-length fictional films he shot.

A propos du travail du directeur de la photographie Robbie Ryan, BSC, ISC, sur "La Favorite", de Yórgos Lánthimos
"Dancing Queen", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens de Camerimage

Dans un déluge de plans réalisés au grand angle, le réalisateur grec Yórgos Lánthimos propose cette année à Camerimage une sorte de version lesbienne et Rock ’n’ Roll des Liaisons dangereuses. Un jeu d’échecs, de séduction et de pouvoir entre trois femmes au sommet de la hiérarchie dans l’Angleterre de 1710. Lumière naturelle, fish-eye et panoramiques filés sont au programme de ce voyage dans le temps un peu hors normes, qui évoque à la fois Barry Lindon pour son utilisation de la lumière naturelle, l’univers du théâtre - pour son quasi huis clos dans un château -, et l’univers de certains vidéo-clips pour son choix d’optiques. C’est le très Rock ’n’ Roll Robbie Ryan (badge des Rolling Stones accroché à son chandail bleu troué) qui s’est prêté au traditionnel jeu des questions-réponses à l’issue de la projection peu avant minuit.

A propos de "Valérian", de Luc Besson : Thierry Arbogast, AFC, directeur de la photo
Par Ariane Damain Vergallo pour CW Sonderoptic - Leica

Technique

Pour le nouveau film de Luc Besson, Valérian, il y a eu quatre mois de préparation intense. Luc Besson a d’abord réuni tous les chefs de poste : Hugues Tissandier, le décorateur, Olivier Bériot, le costumier, et Thierry Arbogast, le directeur de la photographie. Il leur a raconté l’histoire de Valérian puis une lecture du scénario a été faite et il leur a montré des dessins afin de les immerger dans le monde particulier de la bande dessinée de Christin et Mezières, parue en France dans les années 1970, dont est tiré le film.

About Luc Besson’s "Valerian" : Cinematographer Thierry Arbogast, AFC
By Ariane Damain Vergallo, on behalf of CW Sonderoptic - Leica

Technique

No less than four months of intense preparation preceded the actual production of Luc Besson’s new film, Valerian. Besson first gathered all the department heads : production designer Hugues Tissandier, costume designer Olivier Bériot and cinematographer Thierry Arbogast. He summed up Valerian’s story line then, after a reading of the script, he showed them a series of drawings better to immerse them in the particular world of Christin’s and Mezières’ comic book that appeared in France in the 1970s and which the film is based on.

"Metropolis", l’exposition
Projections de films, conférences, lecture et visites

Expositions et Musées

Pour la rentrée de sa 7e saison, la Cinémathèque française présente une importante exposition consacrée à Metropolis. Conçue en 2009 par la Deutsche Kinemathek de Berlin et enrichie de quelques pièces inédites provenant de ses collections, cette exposition programme une intégrale des films de Fritz Lang, des rencontres et des conférences, un panorama de films dont l’action se situe dans une ville futuriste, un cycle thématique de projections pour le jeune public et bien d’autres à-côtés méritant le détour.
Rappelons pour mémoire que les images de Metropolis sont signées Karl Freund et Günther Rittau, et les effets spéciaux Eugen Shüfftan.

"Caméflex Amiens", la lumière au cinéma
Par Alain Coiffier

Caméflex 2012

" Caméflex Amiens " associe le nom d’une caméra ô combien mytique à celui d’une ville hôte d’un festival de cinéma de renommée internationale. Le Festival du film d’Amiens et l’AFC se sont associés pour créer " Caméflex Amiens ", nouvelle manifestation dédiée aux directeurs de la photographie qu’Alain Coiffier, qui l’a initiée, présente en quelques mots.

"Huston, We Have a Problem - A Kaleidoscope of Filmmaking Memories"
Written by Oswald Morris and Geoffrey Bull, and presented by Marc Salomon, AFC’s consulting member

Livres et revues

Famous British director of photography Oswald Morris, who won an Oscar in 1971 for Norman Jewison’s Fiddler on the Roof, has published his autobiography whose ironic title pastiches the warning message sent out by the Apollo 13 crew in April 1970 : “Houston, we have a problem !”

"Toute la mémoire du monde", édition 2019
Avec, au programme, les 100 ans de l’ASC

Les Cinémathèques

Pour la 7e édition de "Toute la mémoire du monde", la Cinémathèque française propose, du 13 au 17 mars 2019, une sélection des dernières restaurations de prestige. À travers un programme cinéphile et éclectique, le festival rend hommage au travail des archives, des ayants droit, des studios et des laboratoires pour sauver les œuvres du passé. Et ce grâce à des sections thématiques, rencontres, ateliers et ciné-concerts.

About the work of cinematographer Robbie Ryan, BSC, ISC, on Yórgos Lánthimos’ film “The Favourite”
"Dancing Queen", by François Reumont for the AFC

Les entretiens de Camerimage

In a deluge of wide-angle shots, Greek director Yórgos Lánthimos features a lesbian and Rock ‘n’ Roll version of Dangerous Liaisons at this year’s Camerimage Festival. A game of chess, of seduction, and of power between three women at the uppermost echelons of 1710 England. Natural lighting, fish-eye, and panoramic panning shots are on offer in this unusual historical picture, which is evocative of Barry Lindon for its use of natural lighting, the world of the theatre for its behind-closed-doors setting in a palace, and the world of music videos for its choice of lenses. The very Rock ‘n’ Roll cinematographer Robbie Ryan (a Rolling Stones pin affixed to his distressed blue jumper) participated in the traditional question-and-answer session following the end of the screening, just before midnight.

Darius Khondji, AFC, ASC, sheds light on his retrospective at the Cinémathèque française
By François Reumont for the AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Before he was fêted within the temple of French cinephilia, Darius Khondji agreed to participate in a particular sort of interview during which we asked him to react to a series of surprise images. The DoP of Delicatessen and Seven discussed some of his memories, inspirations, anxieties, and passions with us. (FR)

Le Forum des images rouvre le 5 décembre aux Halles
par Clarisse Fabre

Revue de presse

Le Monde, 4 décembre 2008

Dans le nouveau temple du cinéma, chacun pourra faire son cinéma
Créé il y a vingt ans, mais fermé depuis trois ans pour travaux, le Forum des images, redessiné par l’architecte Anouk Legendre, rouvre ses portes au public, vendredi 5 décembre, au sous-sol du Forum des Halles, à Paris.

Où Darius Khondji, AFC, ASC, éclaire sa rétrospective à la Cinémathèque française
Par François Reumont pour l’AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Avant d’être célébré dans le temple de la cinéphilie française, Darius Khondji s’est prêté au jeu d’une interview où une série d’images surprises lui ont été proposées. Le chef opérateur de Delicatessen et Seven revient sur quelques souvenirs, inspirations, angoisses et passions. (FR)

Entretien avec Dick Pope, BSC, à propos de son travail sur "Mr. Turner", de Mike Leigh
"Sun is God"

Les entretiens au Festival de Cannes

Mr. Turner est le dixième long métrage en commun entre le cinéaste Mike Leigh et le directeur de la photographie Dick Pope, BSC. C’est aussi la première fois qu’ils travaillent ensemble en numérique (après un galop d’essai à l’occasion d’un court métrage pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012. Projeté dans le cadre de la compétition officielle à Cannes, le film a permis à Tymothy Spall de remporter le prix d’interprétation masculine et à Dick Pope celui de la meilleure photographie – Prix Vulcain de l’Artiste-Technicien décerné par la CST. (FR)

Les Archives d’Ingmar Bergman
Un livre pour embrasser l’œuvre d’une vie, par Isabelle Regnier

Livres et revues

Le Monde, 4 novembre 2008

Près de 600 pages, 6,2 kg et 150 euros. La fabuleuse somme que viennent de publier les éditions Taschen sur Ingmar Bergman, en librairie le 3 novembre, est un monument à la mesure de l’œuvre qu’elle embrasse.
Edité dans un format rectangulaire bleu débordant largement les mesures des rayonnages d’une bibliothèque normale - celui-là même que Taschen inaugura il y a trois ans pour présenter, en rouge, les archives de Stanley Kubrick -, Les Archives d’Ingmar Bergman offrent une spectaculaire plongée dans un parcours cinématographique, théâtral et humain.

Ombres et lumières à la Cinémathèque française
Willy Kurant intervient le 22 février

Les Cinémathèques

Après avoir consacré un trimestre à commenter l’expressionnisme en cinéma, il nous a semblé pertinent de prolonger cette exploration par des réflexions sur une donnée de base de l’art cinématographique : la lumière.
L’expressionnisme est entre autres une technique d’accentuation des ombres et des contrastes, donc, en un sens, une des réponses possibles à la question plus générale des puissances de la lumière.

Le directeur de la photographie Larry Smith, BSC, parle de son travail sur "Only God Survives", de Nicolas Winding Refn

Les entretiens au Festival de Cannes

Larry Smith, BSC, est le dernier chef opérateur à avoir travaillé avec Stanley Kubrick (sur Eyes Wide Shut). Ex chef électricien de John Alcott (sur Barry Lindon et Shining), il a depuis signé l’image de nombreux films ou séries TV britanniques. Parmi les plus connus : L’Irlandais, de John Michael Mc Donahgh ou Bronson et Fear X de Nicolas Winding Refn.

Arte mise sur le cinéma pour conserver ses bons résultats
par Macha Séry

Revue de presse

Le Monde, 15 décembre 2007

En 2007, année de l’essor de la télévision numérique terrestre (TNT), Arte est la seule chaîne hertzienne à conquérir - certes petitement - de nouveaux téléspectateurs. Son audience progresse de 0,1 point par rapport à novembre 2006. Ce qui situe, sur l’année, sa part d’audience moyenne à 1,7 %.

Où le directeur de la photographie Frédéric Serve parle de son travail sur "Cosmodrama", de Philippe Fernandez

Les entretiens au Festival de Cannes

Formé à L’ENS Louis-Lumière (Cinéma promotion 1999) et après avoir fait ses armes à l’image en tant qu’assistant opérateur, Frédéric Serve compte à son actif une quinzaine de courts métrages. Sa carrière de directeur de la photo débute en 2008 avec Un sourire malicieux éclaire son visage, de Christelle Lheureux. Après La Fin du silence, de Roland Edzard, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs en 2010, et venant de terminer L’Astragale, de Brigitte Sy, il a photographié Cosmodrama, de Philippe Fernandez, programmé à Cannes cette année par l’ACID. (JNF)

Cinematographer Thierry Arbogast, AFC discusses his work on Atiq Rahimi’s “The Patience Stone (Syngue Sabour)”
By François Reumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Thierry Arbogast, AFC is best known for his more than twenty-year-long collaboration with director and producer Luc Besson that began with La Femme Nikita in 1990. But he was also the director of cinematography of The Horseman on the Roof by Jean-Paul Rappeneau, The Crimson Rivers by Mathieu Kassovitz, and Ridicule by Patrice Leconte. In The Patience Stone, he accompanied writer Atiq Rahimi in the screen adaptation of his novel, which was awarded the Goncourt Prize in 2008.

Thales Angénieux to receive the BSC "Bert Easey Technical Award" 2014

Optiques

Thales Angénieux is honored to be the recipient of the British Society of Cinematographers (BSC) "Bert Easey Technical Award", presented at the annual BSC Operators Night on Friday 28th November 2014 at Gibson Hall in London. This award was named in honor of Bert Easey, who, in 1947, was head of the camera department at Denham and Pinewood Studios and was integral in the formation of the BSC. The award is given to "an individual or company who has contributed something outstanding in the way of endeavor or equipment."

L’éditorial de la Lettre de mai 2011
par Caroline Champetier

Editoriaux de la Lettre

Il n’y a pas qu’à Cannes que l’on peut voir des films sur grands écrans, preuve en est cette intervention sur le CML (Cinematography Mailing List, site des DoP américains).
Et si " l’expérience salle " reprenait du poil à la bête et de la surface à l’écran ? Si nos collègues américains nous montraient le chemin ?