Albert Dupontel

Réalisation
Interprétation

Résultats de la recherche

Entretiens Afc (3)

Alexis Kavyrchine évoque sa collaboration avec Albert Dupontel sur "Adieu les cons"
Le petit monde d’Albert

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pour son septième film en tant que metteur en scène, le comédien et réalisateur Albert Dupontel a choisi une comédie noire assez pessimiste où, comme à son habitude, la réalité sociale contemporaine vient parfois déraper au gré d’un univers expressionniste souvent proche de la bande dessinée. C’est Alexis Kavyrchine (Perdrix, La Douleur, Ce qui nous lie...) qui est cette fois-ci aux commandes de l’image. Il nous parle de la méthode de travail de ce cinéaste qui a su se construire un univers bien à lui. (FR)

Cinematographer Alexis Kavyrchine evokes his collaboration with Albert Dupontel on "Bye Bye Morons"
Albert’s Little World

Entretiens avec des directeurs de la photographie

For his seventh film as director, actor and director Albert Dupontel chose a rather pessimistic dark comedy in which, as is usual in his films, contemporary social reality sometimes slips into an expressionist world that is akin to that of comic books. Alexis Kavyrchine (Perdrix, La Douleur, Ce qui nous lie) was in control of the cinematography. He discusses the way the filmmaker works in order to construct his unique and personal universe. (FR)

Entretien avec le directeur de la photographie Guillaume Schiffman, AFC, à propos du film "The Artist" de Michel Hazanavicius

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après avoir été assistant opérateur avec Dominique Chapuis, Robert Alazraki ou Sven Nykvist, Guillaume Schiffman entame une carrière d’opérateur sur Juste avant l’orage de Bruno Herbulot (1992). Depuis, il a signé l’image de nombreux longs métrages avec des réalisateurs aux styles très différents (Catherine Breillat, Albert Dupontel, Claude Miller ou Xavier Durringer). Sa rencontre avec Michel Hazanavicius et Jean Dujardin sur OSS 117 est un moment fort. The Artist marque aujourd’hui leur troisième collaboration.
Un étrange film muet, en noir et blanc, tourné au cœur d’Hollywood dans des décors tout droit sortis des années 1920...

Articles (5)

Au palmarès des César 2021

Les César

La 46e cérémonie des César, présidée par le comédien Roschdy Zem, s’est déroulée le vendredi 12 mars 2021 sur la scène de l’Olympia, mais sans public, selon un protocole sanitaire strict. Adieu les cons, d’Albert Dupontel, a remporté sept César dont ceux du Meilleur film et du Meilleur réalisateur ainsi que celui de la Meilleure photo pour Alexis Kavyrchine.

Mikros image présent au Micro Salon 2014

2014

Mikros image sera présent à la 14e édition du Micro Salon de l’AFC. Cédric Fayolle et Hugues Namur, superviseurs des effets visuels, interviendront en salle Jean Renoir sur le film 9 mois ferme, d’Albert Dupontel, respectivement le vendredi 7 février de 12h à 12h30 et le samedi 8 de 13h30 à 14h.

Films (11)