Amos Gitaï

Production
Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Films (103)

Articles (103)

Le Ruban blanc
Entretien avec le directeur de la photographie Christian Berger, AAC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Lors du dernier Festival de Cannes, l’AFC a publié sur son site Internet une série d’entretiens avec des directeurs de la photographie ayant un film retenu dans l’une ou l’autre des sélections.
A l’occasion de la sortie sur les écrans du Ruban blanc de Michael Haneke, Palme d’or de cette 62e édition, nous publions un entretien avec le directeur de la photographie autrichien Christian Berger, AAC dans lequel il y parle de son travail sur le film et d’un système d’éclairage dont il a contribué à la mise au point.
Sortie le 21 octobre 2009

Le Bremer Filmpreis 2012 décerné à Caroline Champetier, AFC

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

Institué en 1999 par le Kino 46 (aujourd´hui City 46) de Brême et le Medienzentrum Bremen, le Bremer Filmpreis récompense les services éminents rendus au film européen.
Il est décerné annuellement à des personnalités du cinéma européen, acteurs, metteurs en scène, auteurs, compositeurs ou producteurs. Le prix, doté de 8 000 euros, est remis par la Kunst und Kultur-Stiftung de la Sparkasse Bremen lors d’une cérémonie à la mairie de Brême.

Entretien avec le directeur de la photographie Laurent Brunet, AFC, à propos du film "Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Laurent Brunet, AFC a souvent tourné en Israël (Avanim de Raphael Najari, Mon trésor de Keren Yedaya ou Free Zone d’Amos Gitaï). En France, il a récemment signé l’image de films de Christophe Honoré, Lodge Kerrigan ou Martin Provost (Séraphine, César de la meilleure image en 2009). L’année passée à Cannes, c’est aussi lui qui avait signé l’image du Prix du jury (Un homme qui crie de Mahamat Saleh Haroun).

Le Festival de Venise annonce la sélection officielle
de sa 63e édition

Films AFC dans les festivals

Plusieurs films français ou en co-production et photographiés par des membres de l’AFC se trouvent dans cette sélection :

  • L’Intouchable de Benoît Jacquot, photographié par Caroline Champetier, avec Isild Le Besco, Bérangère Bonvoisin, Marc Barbé
  • Private Fears in Public Places (Petites peurs partagées) d’Alain Resnais, photographié par Eric Gautier, avec Lambert Wilson, Sabine Azema, André Dussollier, Laura Morante, Pierre Arditi, Isabelle Carré (France, Italie)
  • Nuovomondo (The Golden Door) d’Emanuele Crialese, photographié par Agnès Godard, avec Charlotte Gainsbourg, Vincenzo Amato, Francesco Casisa (Italie, France)

Et hors-compétition :

  • Quelques jours en septembre de Santiago Amigorena, photographié par Christophe Beaucarne, avec Juliette Binoche, John Turturro, Sara Forestier, Nick Nolte (France, Italie).

55e Festival International de Cannes
Les films photographiés par les membres de l’AFC

festival de Cannes 2002

Sélection officielle : "Kedma" d’Amos Gitaï, photographié par Yorgos Arvanitis "Le Principe de l’incertitude" de Manoel de Oliveira photographié par Renato Berta "Marie-Jo et ses 2 amours" de Robert Guédiguian photographié par Renato Berta "L’Adversaire" de Nicole Garcia, photographié par Jean-Marc Fabre "Demonlover" d’Olivier Assayas, photographié par Denis Lenoir Hors compétition (clôture) "And Now... Ladies and Gentlemen" de Claude Lelouch, photographié par Pierre-William Glenn Séance spéciale "La Dernière lettre" de Frederik Wiseman, (...)

Jeudi 19 mai
L’AFC à Cannes au jour le jour

Jeudi 19 mai

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle
    • Peindre ou faire l’amour d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu,
      photographié par Christophe Beaucarne
      Projection à 8 h 30 au Théâtre Claude Debussy_ Avec Sabine Azéma, Daniel Auteuil, Amira Casar, Sergi Lopez
    • Free Zone d’Amos Gitaï, photographié par Renato Berta et Laurent Brunet
      Projections à 11 h 15 et 22 h au Grand Théâtre Lumière
  • Semaine internationale de la critique
    • Imposture de Patrick Bouchitey, photographié par Antoine Roch
      Projection à minuit à l’Espace Miramar
  • Membres de l’AFC présents à Cannes
    Diane Baratier, Pierre-William Glenn, Eric Guichard, Jean-Michel Humeau, Willy Kurant, Antoine Roch, Denis Rouden, Romain Winding et toujours, bien sûr, Nathalie d’Outreligne

Pour lire toutes les informations, cliquez sur l’icône ci-dessous

The White Ribbon
Interview with cinematographer Christian Berger, AAC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

During the last Cannes Festival, the AFC published a series of interviews on its website of cinematographers with films in one of the selections.
On the occasion of the first screenings of The White Ribbon by Michael Haneke, the Palme d’Or winner for the Festival’s 62nd edition, we published an interview with the Austrian cinematographer Christian Berger, AAC, where he discusses his work on the film, and a lighting system that he helped develop.

Entretien avec la directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, à propos du film "Des hommes et des dieux" de Xavier Beauvois
En Sélection officielle du Festival de Cannes 2010, Compétition

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Caroline Champetier a commencé sa carrière avec les " Dinosaures " du cinéma français – Jean-Luc Godard, Jacques Rivette, Claude Lanzmann –, puis tourné avec la plupart des auteurs de la génération suivante : Benoît Jacquot, Philippe Garrel, Jacques Doillon, Chantal Akerman, André Téchiné, en rencontrant le courant montant avec Arnaud Desplechin, Xavier Beauvois, Laetitia Masson, Nobuhiro Suwa et Noami Kawase au Japon.
Aujourd’hui, Tawfik Abu Wael en Palestine, Valérie Mréjen et d’autres lui ouvrent l’imaginaire d’une quatrième génération de cinéastes. Elle pense que le cinéma est fait pour voyager dans le temps et dans l’espace et rêve d’éclairer une comédie.

Les films AFC à Cannes

Vendredi 20 mai

En Sélection officielle

  • Kilomètre zéro de Hiner Saleem, photographié par Robert Alazraki
  • Peindre ou faire l’amour d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu, photographié par Christophe Beaucarne
  • Free Zone d’Amos Gitaï, photographié par Renato Berta et Laurent Brunet
  • Lemming de Dominik Moll, photographié par Jean-Marc Fabre

Sélection Un certain regard

  • Le Temps qui passe de François Ozon, photographié par Jeanne Lapoirie
  • Habana Blues de Benito Zambrano, photographié par Jean-Claude Larrieu

Sélection de la Semaine Internationale de la Critique

  • The Great Ecstasy of Robert Carmichael de Thomas Clay, photographié par Yorgos Arvanitis
  • Imposture de Patrick Bouchitey, photographié par Antoine Roch

Quinzaine des réalisateurs

  • La Moustache d’Emmanuel Carrère, photographié par Patrick Blossier

Merde
de Leos Carax, un des trois chapitres de "Tokyo !" photographié par Caroline Champetier, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Tokyo ! est une trilogie cinématographique ayant pour décor la ville de Tokyo. Trois réalisateurs évoquent la capitale japonaise par des moyens métrages très personnels : Michel Gondry avec Interior Design, Leos Carax avec Merde et le Coréen Joon-ho Bong avec Shaking Tokyo.
Caroline Champetier – collaboratrice de Jean-Luc Godard, Jacques Doillon, Benoît Jacquot, Xavier Beauvois, Nobuhiro Suwa et, récemment, d’Amos Gitaï et de Naomi Kawase – signe la photo de Merde et nous parle de sa première collaboration avec Leos Carax.

"L’Animalité" - A propos de "Flandres", un film de Bruno Dumont
par Jean-René Duveau

Billets d’humeur

Que notre ami Charlie Van Damme se rassure, et nous aussi avec lui, la rubrique remue-méninges n’a pas sombré entièrement dans le domaine de l’oubli, nous l’avons de nouveau rencontrée. Ou, plus exactement, Caroline Champetier nous permet qu’elle réapparaisse dans ces pages, nous ayant fait parvenir le texte que vous lirez en annexe. Jean-René Duveau, son auteur, y évoque pour nous les réflexions que lui inspire le cinéma de Bruno Dumont, après avoir vu son film Flandres. Il y expose sa représentation personnelle du " réel " au cinéma et revient sur la photographie d’Yves Cape.

Table ronde : les aventures digitales de l’image
dans les Cahiers du Cinéma de mars 2006

Propos et entretiens

A lire dans les Cahiers du Cinéma de mars un dossier sur " les aventures digitales de l’image ", composé d’une part, d’une table ronde réunissant Bertrand Bonello, Caroline Champetier, AFC Gilles Gaillard (Mikros Image), Eric Gautier, AFC et Barbet Schroeder et d’autre part, d’un entretien avec Denis Lenoir, AFC recueilli par Jean-Michel Frodon. rappelons que la revue avait consacré en février un article intitulé " Les chefs opérateurs rédigent leur charte " dont le sujet était, comme de bien entendu, la Charte de l’image de l’AFC (...)

Mercredi 18 mai
L’AFC à Cannes au jour le jour

Mercredi 18 mai

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle
    • Peindre ou faire l’amour d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu,
      photographié par Christophe Beaucarne
      Projections à 14 h 30 et 19 h au Grand Théâtre Lumière
      Avec Sabine Azéma, Daniel Auteuil, Amira Casar, Sergi Lopez
  • Semaine internationale de la critique
    • Collection Canal+ « 10 minutes pour refaire le monde »
      Un des 9 courts métrages, Le Temps des cerises de Jean-Julien Chervier, a été photographié par Jean-Jacques Bouhon
      Projection à 20 h à l’Espace Miramar
  • Membres de l’AFC présents à Cannes
    Yorgos Arvanitis, Christophe Beaucarne, Laurent Dailland, Pierre-William Glenn, Eric Guichard, Jean-Michel Humeau, Willy Kurant, Antoine Roch, Denis Rouden, Romain Winding et toujours, bien sûr, Nathalie d’Outreligne

Pour lire toutes les informations, cliquez sur l’icône ci-dessous

Vendredi 20 mai
L’AFC à Cannes au jour le jour

Vendredi 20 mai

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle
    • Free Zone d’Amos Gitaï, photographié par Renato Berta et Laurent Brunet
      Projection à 8 h 30 au Théâtre Claude Debussy
  • Un certain regard
    • Habana Blues de Benito Zambrano, photographié par Jean-Claude Larrieu
      Projection à 18 h 30 au Théâtre Claude Debussy
  • Quinzaine des réalisateurs
    • La Moustache d’Emmanuel Carrère, photographié par Patrick Blossier
      Projections à 17 h au Théâtre Noga Croisette
  • Membres de l’AFC présents à Cannes
    Diane Baratier, Pierre-William Glenn, Eric Guichard, Jean-Michel Humeau, Willy Kurant, Antoine Roch, Denis Rouden, Romain Winding et toujours, bien sûr, Nathalie d’Outreligne

Et la lumière fut
Entretien avec Caroline Champetier, AFC

festival de Cannes 2010

Le Film français, 19 mai 2010

Présenté en compétition officielle, Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois pose la question de la foi. Celle qui conduisit les moines de Tibérine
à rester dans leur monastère alors que le terrorisme islamiste mettait l’Algérie à feu et à sang.
Directrice de la photographie de films d’auteurs importants dans le cinéma français, Caroline Champetier réalise, ici encore, une lumière riche de sens. Rencontre.

Présentation de la rétrospective Caroline Champetier à la Cinémathèque française Aux aguets
Par Bernard Payen

Les Cinémathèques

Comment approcher et saisir l’intimité extrême de personnages cinématographiques ? La directrice de la photographie Caroline Champetier, en 33 ans et environ 70 films, a su répondre à cette question en nouant des liens fidèles avec les cinéastes Xavier Beauvois, Jacques Doillon, Claude Lanzmann, Benoit Jacquot, établissant également des ponts entre Jean-Luc Godard, Arnaud Desplechin, Philippe Garrel et Leos Carax, sans oublier Nobuhiro Suwa ou Amos Gitai. Elle continue d’accompagner de jeunes cinéastes, comme le palestinien Tawfik Abu Wael ou récemment Hélène Zimmer.

Christophe Pollock
par Caroline Champetier

Christophe Pollock

J’aurais aimé avoir le temps nécessaire, pour retracer les quatre années où Christophe Pollock et moi avons été les assistants de William Lubtchansky, surtout certains de ces moments où l’intelligence, l’humour et la profondeur de Christophe m’ont saisie. (...)

Claire Mathon ou l’exigence et la précision
Par Caroline Champetier, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Je ne connaissais pas Claire Mathon quand j’ai vu le très beau Angèle et Tony, d’Alix Delaporte, dont elle assurait la photographie. La justesse de la proximité qu’elle établit avec les acteurs, la pureté de l’image pour laquelle Alix et elle ont choisi le 35 mm, placent le film à un endroit de cohérence entre le geste et le résultat qui m’a rendue admirative. J’ai retrouvé cette exigence et cette précision dans L’Inconnu du lac, d’Alain Guiraudie (en y regrettant cependant le 35 mm). Claire Mathon a grandement sa place à l’AFC, nous l’y accueillons avec (...)

Cinematographer Caroline Champetier, AFC, discusses her work on "Holy Motors" by Léos Carax

Les entretiens au festival de Cannes

Caroline Champetier, AFC, has worked alongside Jean-Luc Godard, Claude Lanzmann, Benoît Jacquot, Jacques Doillon, Amos Gitai, Arnaud Desplechin and Xavier Beauvois, to name a few. It was thanks to the success of Of Gods and Men (Des hommes et des dieux) that she won the César award for Best Cinematography in 2001. Her work has been frequently selected for competition in the Cannes Film Festival (The Sentinel, Don’t Forget You’re Going to Die, The School of Flesh, H Story, Tokyo, Of Gods and Men), she is back this year with Holy Motors, the first new feature-length film by Léos Carax in eleven years. This film reprises ten characters, including the character invented during their 2008 collaboration on the Merde segment from the skit-based film Tokyo, also directed by Michel Gondry and Bong Joon Ho).

La directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, parle de son travail sur "Holy Motors" de Léos Carax

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Caroline Champetier, AFC, a collaboré avec Jean-Luc Godard, Claude Lanzmann, Benoît Jacquot, Jacques Doillon, Amos Gitai, Arnaud Desplechin et Xavier Beauvois, entre autres. C’est d’ailleurs à l’occasion du succès de Des hommes et des dieux qu’elle a remporté le César de la Meilleure photographie en 2011.
Habituée des sélections cannoises (La Sentinelle, N’oublie pas que tu vas mourir, L’Ecole de la chair, H/Story, Tokyo, Des hommes et des dieux), elle revient cette année avec Holy Motors, le nouveau long métrage de Léos Carax après onze ans d’absence. Un film qui reprend parmi dix autres personnages celui de leur collaboration en 2008 (le segment Merde du film à sketchs Tokyo, réalisés également par Michel Gondry et Bong Joon Ho).

Les marches du palais
par Diane Baratier

festival de Cannes 2005

Les codes du savoir-faire du festival de Cannes sont condensés dans la montée des marches.
C’était la première fois que je me rendais dans la capitale du cinéma et je m’y suis retrouvée le premier soir dans le rôle de la provinciale. Etant parisienne, cela m’a beaucoup plu. Je n’avais pas les bonnes chaussures. J’étais gauche. Je ne comprenais rien. Mais j’étais là.

The AFC at Cannes 2005

festival de Cannes 2005

A daily column was put on line on our site www.afcinema.com during the entire Festival.
Nathalie d’Outreligne and AFC directors of photography will be present at Cannes during the entire time and will welcome you at the Panitiero International Village, in the booth of the French National Film Commission.
The jury of the Caméra d’Or will be presided this year by Abbas Kiarostami. He will be shouldered by Romain Winding, AFC, Patrick Chamoiseau, writer, Malik Chibane, director, Scott Foudas, critic, Luc Pourrinet, Arane-Gulliver Laboratory, Roberto Turigliatto, Turin Festival, Yves Allion, critic.

  • The AFC Films at Cannes

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "On the Road" de Walter Salles

Entretiens avec des directeurs de la photographie

C’est pour une seconde collaboration qu’Eric Gautier retrouve Walter Salles sur les routes Nord américaines. Carnets de voyage était aussi en sélection officielle à Cannes en 2004 où Eric avait été récompensé pour son travail par le prix Vulcain de l’artiste technicien. L’adaptation filmée du roman culte de Jack Kerouac On the Road, en sélection officielle de ce 65e rendez-vous cannois, a inspiré à Eric une image sans cesse réinventée.

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "Vous n’avez encore rien vu", d’Alain Resnais

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Eric Gautier a débuté sa carrière de directeur de la photographie en 1991 au côté d’Arnaud Desplechin, et a collaboré avec lui pour tous ses longs métrages. Il a signé l’image des films de Patrice Chéreau, d’Olivier Assayas, de Claude Berri et de Léos Carax. C’est pour son film Cœur qu’Alain Resnais fait appel à ses compétences pour la première fois.
En sélection officielle, Vous n’avez encore rien vu est peut-être le film le plus inventif de ce grand metteur en scène français qui, à l’âge de 90 ans, risque de faire parler de lui sur la croisette.

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "Grace de Monaco", d’Olivier Dahan

Les entretiens au Festival de Cannes

Les collaborations régulières d’Eric Gautier avec de nombreux metteurs en scène français – Arnaud Desplechin, Olivier Assayas, Léos Carax, Patrice Chéreau, Alain Resnais – font de lui un directeur de la photo à la fois reconnu et estimé. Il s’est exporté aux Etats-Unis à l’occasion de son travail sur les films de Walter Salles, Carnet de voyage puis On the Road. Son expérience à l’étranger s’est poursuivie avec Into the Wild, de Sean Penn, et Hotel Woodstock, d’Ang Lee. Après plus d’une quarantaine de longs métrages et de collaborations très fidèles, Eric Gautier cherche toujours à renouveler ses expériences. Il travaille pour la première fois avec Olivier Dahan sur Grace de Monaco, le film d’ouverture du 67e Festival de Cannes.

Pas sur la bouche
Une fois n’est pas coutume, une projection d’avant-première victime de son succès...

Actualités AFC

Nous prions le petit nombre de nos membres actifs et associés qui se sont retrouvés malgré eux au café du coin pendant qu’était projeté Pas sur la bouche film d’Alain Resnais photographié par Renato Berta, de bien vouloir nous excuser du fait qu’ils n’aient pu trouver le moindre centimètre carré de libre pour s’asseoir confortablement.

Le prix CST à Eric Gautier

La CST à Cannes

Le prix Vulcain de l’Artiste - Technicien a été décerné à l’unanimité par le jury de la CST à Eric Gautier, directeur de la photographie de deux longs métrages présentés à Cannes en compétition officielle : Clean d’Olivier Assayas et Diarios de motocicleta (Carnets de voyage) de Walter Salles.

  • Voir photos...