Arnaud Desplechin

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Articles (27)

Irina Lubtchansky, AFC, discusses her choices on "Frère et sœur", by Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

Arnaud Desplechin’s films have often plunged viewers into the heart of family dramas ; with Frère et sœur, the director reinvents his favorite theme and offers an exploration of the feelings that oppose Alice (Marion Cotillard) and Louis (Melvil Poupaud). Cinematographer Irina Lubtchansky, AFC, has loyally worked alongside the filmmaker since their first film together, Trois souvenirs de ma jeunesse. She developed an image for this drama that is both soft and realistic, contrasting and romantic... Frère et sœur is in Official Competition at Cannes for the 75th Festival. (BB)

Irina Lubtchansky, AFC, parle de ses choix sur "Frère et sœur", d’Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

Les films d’Arnaud Desplechin nous ont souvent plongés au cœur de déchirements familiaux ; avec Frère et sœur le réalisateur réinvente son thème fétiche et propose d’explorer les sentiments qui opposent Alice, Marion Cotillard, à Louis, Melvil Poupaud. Fidèle collaboratrice du cinéaste depuis Trois souvenirs de ma jeunesse, la directrice de la photographie Irina Lubtchansky, AFC, élabore pour ce drame une image à la fois douce et réaliste, contrastée et romanesque… Frère et sœur est en Compétition officielle sur la Croisette pour son 75e Festival. (BB)

Au palmarès du 34e Festival du Film Francophone de Namur

Films AFC dans les festivals

Les jurys du 34e FIFF ont décerné les Bayards et autres récompenses lors de la cérémonie de clôture qui s’est déroulée le vendredi 4 octobre 2019. Le Bayard d’Or du Meilleur film est revenu à Roubaix une lumière, d’Arnaud Desplechin, photographié par Irina Lubtchansky. Notons l’attribution du Bayard de la Meilleure photo à Virginie Surdej, SBC, pour By the Name of Tania, de Bénédicte Liénard et Mary Jiménez, et la présence de cinq membres de l’AFC parmi les films récompensés, toutes catégories confondues.

A Tandem in Roubaix
Interview with cinematographer Irina Lubtchansky about her work on "Roubaix, une lumière", a film by Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

The story of fidelity between Arnaud Desplechin and Irina Lubtchansky is being written here with their fourth collaboration on Roubaix, une lumière, which is in Official Competition at Cannes this year. The cinematographer recently finished work on the image of L’Homme fidèle, by Louis Garrel, and Julie Bertuccelli’s La Dernière folie de Claire Darling. (BB)

Un tandem à Roubaix
Entretien avec la directrice de la photographie Irina Lubtchansky à propos de son travail sur “Roubaix, une lumière”, d’Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est une histoire de fidélité entre Arnaud Desplechin et Irina Lubtchansky qui s’écrit ici avec leur quatrième collaboration pour Roubaix, une lumière, en Compétition officielle sur la Croisette. La directrice de la photographie a signé récemment l’image de L’Homme fidèle, de Louis Garrel, et de La Dernière folie de Claire Darling, de Julie Bertuccelli.

Cinematographer Eric Gautier, AFC, discusses his work on Jia Zhang-ke’s film "Ash Is Purest White"

Les entretiens au Festival de Cannes

Director Jia Zhangke is one of the most critically acclaimed Chinese director and the one best-loved by international audiences. He has already presented a number of films at Cannes (I Wish I Knew, A Touch of Sin, Mountains May Depart). He entrusted Eric Gautier, AFC, with the cinematography of his last feature-length film. Eric Gautier is the cinematographer of France’s greatest directors (Arnaud Desplechin, Olivier Assayas, Alain Resnais, Patrice Chéreau) and also shot Into the Wild, On the Road, and Hotel Woodstock for Ang Lee. He is accompanying Jia Zhang-ke on his walk up the red carpet at Cannes this year, where the film Ash Is Purest White is in official competition. (BB)

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "Ash Is Purest White", de Jia Zhangke

Les entretiens au Festival de Cannes

Le réalisateur Jia Zhangke est l’un des cinéastes chinois les plus remarqués en Chine et le plus apprécié du public international. Il a déjà présenté plusieurs films sur la Croisette (I Wish I Knew, A Touch of Sin, Au-delà des montagnes). Il confie l’image de son dernier long métrage à Eric Gautier, AFC, le directeur de la photo des plus grands réalisateurs français – Arnaud Desplechin, Olivier Assayas, Alain Resnais, Patrice Chéreau – mais aussi le chef opérateur de Into The Wild, On The Road ou encore de Ang Lee pour Hôtel Woodstock. Il accompagne pour cette montée des marches Jia Zhangke et Ash Is Purest White (Les Éternels), en Compétition officielle. (BB)

Articles (18)

César 2016, le palmarès

Les César

Lors de la 41e cérémonie de remise des César, qui s’est déroulée vendredi 26 février 2016 au Théâtre du Châtelet à Paris, le César du Meilleur Film a été décerné à Fatima, de Philippe Faucon, photographié par Laurent Fénart, celui de la Meilleure Réalisation, à Arnaud Desplechin pour Trois souvenirs de ma jeunesse, photographié par Irina Lubtchansky, et celui de la Meilleure Photo, à Christophe Offenstein pour Valley of Love, de Guillaume Nicloux.

L’agenda du vendredi 15 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, Hors compétition
  • Irrational Man (L’Homme irrationnel), de Woody Allen, photographié par Darius Khondji, AFC, ASC, projections au Grand Théâtre Lumière à 11h30 et 19h30
  • Le film sera de nouveau projeté samedi 16 mai Salle du Soixantième à 14h
  • Lire un entretien accordé par Darius Khondji à propos de son travail sur Irrational Man
  • Les films non AFC du jour
  • Quinzaine des réalisateurs
  • Trois souvenirs de ma jeunesse, d’Arnaud Desplechin, photographié par Irina Lubtchansky, projections au Théâtre Croistette JW Marriot à 12h15 et 20h15
  • Le film sera de nouveau projeté samedi 16 mai au Théâtre Croistette JW Marriot à 14h45
  • Lire un entretien accordé par Irina Lubtchansky à propos de son travail sur Trois souvenirs de ma jeunesse
  • Contacts AFC
  • Marie Garric : +33 (0)6 89 58 83 91
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

La directrice de la photographie Irina Lubtchansky parle de son travail sur "Trois souvenirs de ma jeunesse", d’Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

Irina Lubtchansky a longtemps travaillé avec le directeur de la photo William Lubtchansky comme assistante caméra. En 2009, alors qu’elle s’apprête à cadrer le film de Jacques Rivette, 36 vues du Pic Saint-Loup, au côté de son père, la santé de celui-ci décline et Willy demande à sa fille de faire le film seule. Ce premier long métrage à la lumière, tourné dans les studios de Cinecittà, sera suivi de deux collaborations avec Romain Goupil, Les Mains en l’air et Les Jours venus.

Le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "Grace de Monaco", d’Olivier Dahan

Les entretiens au Festival de Cannes

Les collaborations régulières d’Eric Gautier avec de nombreux metteurs en scène français – Arnaud Desplechin, Olivier Assayas, Léos Carax, Patrice Chéreau, Alain Resnais – font de lui un directeur de la photo à la fois reconnu et estimé. Il s’est exporté aux Etats-Unis à l’occasion de son travail sur les films de Walter Salles, Carnet de voyage puis On the Road. Son expérience à l’étranger s’est poursuivie avec Into the Wild, de Sean Penn, et Hotel Woodstock, d’Ang Lee. Après plus d’une quarantaine de longs métrages et de collaborations très fidèles, Eric Gautier cherche toujours à renouveler ses expériences. Il travaille pour la première fois avec Olivier Dahan sur Grace de Monaco, le film d’ouverture du 67e Festival de Cannes.

Aux aguets
Présentation de la rétrospective Caroline Champetier à la Cinémathèque française, par Bernard Payen

Cinémathèque française

Comment approcher et saisir l’intimité extrême de personnages cinématographiques ? La directrice de la photographie Caroline Champetier, en 33 ans et environ 70 films, a su répondre à cette question en nouant des liens fidèles avec les cinéastes Xavier Beauvois, Jacques Doillon, Claude Lanzmann, Benoit Jacquot, établissant également des ponts entre Jean-Luc Godard, Arnaud Desplechin, Philippe Garrel et Leos Carax, sans oublier Nobuhiro Suwa ou Amos Gitai. Elle continue d’accompagner de jeunes cinéastes, comme le palestinien Tawfik Abu Wael ou récemment Hélène Zimmer.

Director of photography Stéphane Fontaine, AFC, discusses his work on “Jimmy P.”, by Arnaud Desplechin

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Since The Beat that my Heart Skipped, for which he was awarded the César Award for Best Cinematography in 2006, Stéphane Fontaine has worked on Jacques Audiard’s films and received a second César Award for A Prophet. He has once again joined forces with Arnaud Desplechin, ten years after working together on In the Company of Men, for a film shot in the USA entitled Jimmy P., which was nominated in the Official Selection at Cannes 2013.

Mutation d’une industrie
Didier Dekeyser, directeur du Pôle Cinéma, Laboratoire Digimage

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

On n’ose plus parler de laboratoires depuis la fermeture brutale de L.T.C. Quelle dénomination générique peut-on utiliser ? Peut-être industries de postproduction ? Pas très poétique ! Nous sommes à la croisée de différents facteurs qui, en un laps de temps très court, modifient considérablement nos activités.

L’agenda du samedi 18 mai

Agendas

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • Jimmy P. (Psychotérapie d’un Indien des Plainese) d’Arnaud Desplechin, photographié par Stéphane Fontaine, AFC, projections au Grand Théâtre Lumière à 8h30, 15h30 et 19h
  • Le film sera de nouveau projeté le dimanche 19 mai, salle du Soixantième à 22h
  • Lire un entretien accordé par Stéphane Fontaine à propos de son travail sur Jimmy P.
  • Quinzaine des Réalisateurs
  • La danza de la realidad d’Alejandro Jodorowsky, photographié par Jean-Marie Dreujou, AFC, projection au Théâtre Croisette JW Marriott à 11h30 et 21h30
  • Le film sera de nouveau projeté le samedi 25 mai au Théâtre Croisette à 22h
  • Lire un entretien accordé par Jean-Marie Dreujou à propos de son travail sur La danza de la realidad.
  • Contacts AFC
  • Mathilde Demy : +33 (0)6 48 10 44 58
  • Jean-Noël Ferragut : +33 (0)6 03 50 09 28
  • Point de rencontre : Pavillon de la CST à l’heure des Rendez-vous de midi

Le directeur de la photographie Stéphane Fontaine, AFC, parle de son travail sur "Jimmy P.", d’Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

Depuis Mon cœur de battre s’est arrêté, pour lequel il a reçu le César de la meilleure photographie en 2006, Stéphane Fontaine travaille sur les films de Jacques Audiard et obtient un deuxième César pour Un prophète. Il retrouve Arnaud Desplechin, dix ans après Léo, en jouant " Dans la compagnie des hommes " pour un film tourné aux Etats-Unis, Jimmy P. (Psychothérapie d’un Indien des Plaines), en Compétition officielle sur la Croisette. (BB)

Films (12)