Céline Sciamma

Réalisation

Index des termes :

Céline Sciamma;Sciamma

Résultats de la recherche

Films (47)

Articles (60)

La directrice de la photographie Crystel Fournier, AFC, parle de son travail sur "Bande de filles", de Céline Sciamma

Les entretiens au Festival de Cannes

Après sa sortie de La fémis, en 1998, Crystel Fournier, AFC, fait ses premiers pas comme directrice de la photographie au côté de Delphine Gleizes, qu’elle accompagnera pour tous ses films. Elle travaille également avec Fabienne Godet sur Sauf le respect que je vous dois, Ne me libérez pas, je m’en charge et Une place sur la terre. En 2006, elle rencontre Céline Sciamma pour Naissance des pieuvres et poursuit sa collaboration avec elle sur Tomboy. C’est pour le troisième long métrage de Céline Sciamma, Bande de filles, qui fait l’ouverture de la 46e édition de la Quinzaine des réalisateurs sur la Croisette que nous retrouvons Crystel. (BB)

J’aime regarder les filles qui marchent sur la plage
Entretien filmé avec Claire Mathon, AFC, à propos de son travail sur "Portrait de la jeune fille en feu", de Céline Sciamma, par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Avec ce Portrait de la jeune fille en feu, Céline Sciamma propose une histoire d’amour insulaire féministe entre une peintre et son modèle au XVIIIe siècle. Une mise en abîme visuelle de l’artiste qui fond pour son modèle, regardant l’artiste et fond à son tour pour elle.

Crystel Fournier
par Benoît Chamaillard

Nouveaux venus à l’AFC

Comme nous l’annoncions il y a un mois, Crystel Fournier, nouveau membre actif de l’AFC, est présentée par ses parrains, Charlie Van Damme et, ci-dessous, Benoît Chamaillard.

J’avais remarqué le travail de Crystel Fournier sur plusieurs films lorsque, récemment, elle a demandé mon parrainage pour entrer à l’AFC. Je viens ici soutenir sa candidature pour faire partie de notre association et j’en suis très heureux.

Regard sur Montfermeil
Entretien avec le directeur de la photographie Julien Poupard, AFC, à propos de son travail sur "Les Misérables", de Ladj Ly

Les entretiens au Festival de Cannes

Deux films photographiés par Julien Poupard, AFC, ont déjà remporté la Caméra d’or à Cannes : Party Girl, de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, en 2014, et Divines, de Houda Benyamina, en 2016. L’année dernière, il accompagnait En liberté !, de Pierre Salvadori, à la Quinzaine des réalisateurs. Cette année, il revient avec un premier film, Les Misérables, de Ladj Ly, en Compétition officielle de ce 72e Festival de Cannes. (BB)

Hiventy au 72e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Hiventy est présent au 72e Festival de Cannes, sur de nombreux courts et longs métrages des différentes sélections, dont neuf longs métrages photographiés par des directeurs de la photographie membres de l’AFC. La société a assuré des prestations de livraison de rushes numériques, de postproduction image et son, d’étalonnage, de production de DCP et de restauration de films.

Entretien avec la directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, à propos de son travail sur "Une vie violente", de Thierry de Peretti

Les entretiens au Festival de Cannes

Claire Mathon, AFC, porte des films singuliers, éclaire des premiers longs métrages puis accompagne fidèlement des réalisateurs tels que Maïwenn ou Alain Guiraudie. S’engageant avec sa caméra pour escorter la mise en scène, elle signe l’image d’Une vie violente, le 2e film du comédien et réalisateur Thierry de Peretti. Après Les Apaches, apprécié sur la Croisette en 2013, Thierry de Peretti revient à Cannes en sélection à la 56e Semaine de la Critique avec cette chronique corse, inspirée de faits réels et interprétée exclusivement par des comédiens du terroir.

Entretien avec le directeur de la photographie Julien Poupard, AFC, à propos d’"En Liberté !", de Pierre Salvadori

Les entretiens au Festival de Cannes

Julien Poupard, AFC, éclaire de nombreux premiers films dont Party Girl, de Claire Burger, Marie Amachoukeli et Samuel Theis, Les Ogres, de Léa Fehner, Divines, de Houda Benyamina ou encore Compte tes blessures, de Morgan Simon. Puis il rencontre un réalisateur confirmé, Pierre Salvadori, et va signer l’image de son dernier film, En Liberté !, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs. (BB)

Interview with cinematographer Julien Poupard, AFC, about Pierre Salvadori’s film “The Trouble with You”

Les entretiens au Festival de Cannes

Julien Poupard, AFC, has lit a number of first films, including Claire Burger’s, Marie Amachoukeli’s and Samuel Theis’ Party Girl, Léa Fehner’s Les Ogres, Houda Benyamina’s Divines, and Morgan Simon’s A Taste of Ink. Then he met Pierre Salvadori, a seasoned director, and shot his last film The Trouble with You, selected in the Directors’ Fortnight at Cannes. (BB)

Kodak soutient le court métrage à Cannes

festival de Cannes 2008

Le Prix Découverte Kodak du Court Métrage de la Semaine Internationale de la Critique.

Le court métrage a sa place à Cannes et Kodak tient à encourager cette traditionnelle anti-chambre du long métrage. A ce titre, le désormais bien installé Prix Découverte Kodak du Court Métrage sera hébergé, pour la 5e année, par la Semaine Internationale de la Critique. Son lauréat se verra récompensé par de la pellicule de prise de vues Kodak d’un montant de 3 000 euros. Les films de court métrage concourant à la Semaine de la critique proviennent d’une sélection internationale.

Cette année le Jury du Prix Découverte Kodak sera composé, entre autres, de Céline Sciamma, réalisatrice et scénariste, de Philippe Martin, producteur (Films Pélléas), de François Kraus, producteur (Films du Kiosque), de Hefzia Herzi, comédienne,de Daphné Roulier, journaliste critique, de Crystel Fournier, directrice de la photographie, de Luc Lagier, programmateur et d’Alexandra Henochsberg, distribution (Ad Vitam).

Clap de fin sur la 61e édition du Festival de Cannes

festival de Cannes 2008

Kodak vous donne rendez-vous l’année prochaine du 13 au 24 mai 2009 !
Nous étions comme beaucoup d’entre nous présents à ce rendez-vous annuel incontournable.
L’appartement Kodak et les autres lieux dont nous sommes partenaires se sont vus, cette année, encore très fréquentés. Pas moins d’une soixantaine d’événements se sont tenus sous l’égide de Kodak cette année.
De nombreux directeurs de la photographie sont venus nous rendre visite, sans compter les membres associés de l’AFC issus des industries techniques ainsi que les producteurs et réalisateurs des Cinq continents.

Crystel Fournier
par Charlie Van Damme

Nouveaux venus à l’AFC

Je suis très heureux de pouvoir parrainer la candidature de Crystel Fournier, une ancienne et brillante étudiante de La fémis qui est aujourd’hui une directrice de la photo de talent. Son C.V. est en soi déjà assez impressionnant (11 longs métrages). Mais ce que je relève surtout, c’est la qualité de son travail.

Tous les agendas du 72e Festival de Cannes

L’agenda de Cannes

L’agenda du dimanche 19 mai

  • Les films AFC du jour
  • Sélection officielle, Hors Compétition
  • Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma, photographié par Claire Mathon, AFC, projections au Grand Théâtre Lumière à 16h et lundi 20 mai à 8h30
  • Le film sera de nouveau projeté lundi 20 mai, Salle du Soixantième à 14h45
  • Lire les propos de Claire Mathon et voir un entretien filmé.
  • Sélection officielle, Un Certain Regard
  • Chambre 212, de Christophe Honoré, photographié par Rémy Chevrin, AFC, projections Salle Debussy à 8h30 et 22h30
  • Le film sera de nouveau projeté lundi 20 mai, Salle Bazin à 13h15
  • Lire les propos de Rémy Chevrin et voir un entretien filmé
  • Les films non AFC du jour
  • Semaine de la Critique
  • Tu mérites un amour, de Hafsia Herzi, photographié par Jérémie Attard, projection Salle Buñuel à 8h30 et à l’Espace Miramar à 14h30 et 20h
  • Lire l’entretien avec Jérémie Attard.

"European Film Awards", édition 2011

European Film Awards

La cérémonie de remise des 24es " European Film Awards " se tiendra au Tempodrom, à Berlin, le 3 décembre 2011.
Sur les 53 films sélectionnés en compétition, quatre d’entre eux le sont pour le Prix Carlo Di Palma du directeur de la photographie européen : Melancholia de Lars von Trier, photographié par Manuel Alberto Claro, Le Cheval de Turin de Béla Tarr,
photographié par Fred Kelemen, The Artist de Michel Hazanavicius, photographié par Guillaume Schiffman, AFC, et Essential Killing de Jerzy Skolimowski, photographié par Adam Sikora.

Les films en lice pour le prix Louis-Delluc 2011
Six d’entre eux photographiés par des membres de l’AFC

Festivals, Rencontres, Projections et Prix

La cérémonie de remise du " Prix Louis-Delluc 2011 " aura lieu à Paris le 16 décembre prochain. Pour ce prix, fondé en 1937 pour rendre hommage à Louis Delluc, et qui récompense un film français sorti dans l’année, le jury a retenu neuf longs métrages. Il en a également retenu cinq autres pour le Prix Louis-Delluc 2011 du premier film.
Découvrez les quatorze films, dont six photographiés par des membres de l’AFC, qui concourent respectivement pour chacun de ces prix.

Prix Lumières 2012
La presse étrangère récompense le cinéma français et francophone

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

Lors de la 17e cérémonie de remise des trophées Lumières du Cinéma français organisée par l’Académie des Lumières, les correspondants de la presse étrangère remettront leurs prix le vendredi 13 janvier 2012 à 20 heures dans les Grands salons de l’Hôtel de Ville de Paris.
Dans les huit catégories représentées pour ces trophées, on notera la présence de huit films photographiés par des membres de l’AFC...

Revue de presse A mi-parcours, "Un certain regard" fait la part belle aux jeunes cinéastes
par Jean-François Rauger

festival de Cannes 2007

Le Monde, 23 mai 2007

Après avoir débuté avec deux grands noms du cinéma d’auteur international, Hou Hsiao-hsien et Barbet Schroeder, la section Un certain regard de la Sélection officielle s’est davantage consacrée à la présentation d’oeuvres de jeunes cinéastes, prenant le pari de la découverte. Si l’on met à part Mon frère est fils unique, de Daniele Luchetti, chronique tragi-comique ultra-convenue de l’Italie des années 1970, il n’y eut, jusqu’à la fin de son premier week-end, que des premiers ou des seconds films de fiction proposés au public du festival.

Le directeur de la photographie Julien Poupard, AFC, parle de son travail sur "Divines", de Houda Benyamina

Les entretiens au Festival de Cannes

Dès sa sortie de La fémis, en 2006, Julien Poupard éclaire de nombreux courts métrages puis se fait remarquer pour son travail sur Party Girl, Caméra d’or à Cannes en 2014. Collaborateur fidèle de premiers films et de jeunes réalisateurs – par exemple Terre battue, de Stéphane Demoustier, ou Les Ogres, de Léa Fehner –, il récidive avec Divines, premier long métrage de Houda Benyamina en sélection à la Quinzaine des réalisateurs. (BB)

La directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, parle de son travail sur "Rester vertical", d’Alain Guiraudie

Les entretiens au Festival de Cannes

Filmer la nature et le rapport de l’homme avec elle est l’un des socles des films d’Alain Guiraudie. Après L’Inconnu du lac, qui remporte le prix de la mise en scène à Un certain regard en 2013, le réalisateur tourne son cinquième long métrage entre la Lozère, le Marais poitevin et Brest. Rester vertical, un film de loup, de paternité et de déchéance, concourt pour la Palme d’or de ce 69e festival de Cannes.

Festival International du Film de Toronto 07
du 6 au 15 septembre 2007

Festivals divers

Le Festival international du Film de Toronto (Canada) tiendra sa 32e édition du 6 au 15 septembre 2007. Pendant cette quinzaine, 349 films de 55 pays seront présentés, dont 275 longs et moyens métrages. Il accueillera quelques 500 invités tels des réalisateurs, acteurs et autres professionnels de l’industrie cinématographique venus du monde entier.
Bon nombre de films français seront présentés dans les différentes sections du festival. A suivre, un aperçu de quelques-uns des films français qui seront projetés.

Entretien avec le directeur de la photographie Jean-Louis Vialard à propos de "17 Filles" de Delphine et Muriel Coulin

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean-Louis Vialard, AFC, ne s’est intéressé qu’assez tard au cinéma. Originaire du Cantal, il avoue lui-même qu’il n’était pas allé plus de vingt fois au cinéma avant ses vingt-deux ans. Après une formation d’ingénieur interrompue et de nombreux voyages, il décide de tenter le concours de l’Ecole Louis-Lumière et parvient à y entrer.
Sa passion pour la nature, doublée de son admiration pour les films de Jean Rouch, le pousse également à faire du documentaire à travers le monde. Depuis il partage son temps entre les tournages de publicités, des collaborations avec des artistes plasticiens et les longs métrages Dans Paris de Christophe Honoré, Qu’un seul tienne et les autres suivront de Léa Fehner ou Tropical Malady d’Apitchatpong Weerasethakul. Il revient à Cannes en 2011 avec un long métrage coréalisé par sa compagne et la sœur de cette dernière, Delphine et Muriel Coulin.
Un premier film intégralement filmé avec des appareils photo Canon 1D et 5D.

Agenda du jeudi 17 mai

Agendas

  • Compétition officielle
    Vous pouvez télécharger le programme de la Sélection officielle.
  • Sélection Un certain regard
  • Naissance des pieuvres de Céline Sciamma, photographié pr notre consoeur Chrystel Fournier projection à 1430 et 22h30
  • Projection spéciale
    Sélection Quinzaine des Réalisateurs
    Thérèse d’Alain Cavalier, photographié par Philippe Rousselot, AFC, ASC

    16h Salle Hotel Hilton / Théâtre Croisette

  • Vous pouvez aussi télecharger le programme de la Quinzaine des Réalisateurs.
  • Semaine de la Critique
    En ouverture, Héros de Bruno Merle, photographié par notre confrère George Diane
  • Vous pouvez aussi télecharger le programme de la Semaine de la Critique.
  • Contact AFC : +33 6 03 50 09 28

Nominations pour le Prix Louis-Delluc 2007

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

Huit films nommés concourent pour le prix Louis-Delluc 2007

Actrices de Valeria Bruni Tedeschi, photographié par Jeanne Lapoirie, AFC

Avant que j’oublie de Jacques Nolot, photographié par Josée Deshaies

Belle toujours de Manoel de Oliveira, photographié par Sabine Lancelin
La Fille coupée en deux de Claude Chabrol, photographié par Eduardo Serra, AFC, ASC

La Graine et le mulet d’Abdellatif Kechiche, photographié par Lubomir Bakchev

Les Amours d’Astrée et de Célado d’Eric Rohmer, photographié par Diane Baratier, AFC

Les Chansons d’amour de Christophe Honoré, photographié par Rémy Chevrin, AFC

Les Témoins d’André Téchiné, photographié par Julien Hirsch

"L’accord sensible"
Par Bruno Icher

Revue de presse

Libération, 24 avril 2013

Baston. L’extension de la convention collective secoue tout le cinéma français. Après les techniciens et les producteurs, les réalisateurs entrent dans l’arène. Et veulent calmer le jeu.

Les propositions du "Collectif de cinéastes"

Intermittence, Convention collective, Assurance-chômage

Faisant suite aux débats autour de la convention collective, un collectif de cinéastes principalement composé de Stéphane Brizé, Malik Chibane, Catherine Corsini, Pascale Ferran, Robert Guédiguian, Agnès Jaoui, Cédric Klapisch, Christophe Ruggia, Pierre Salvadori et Céline Sciamma et qui par ailleurs a pris récemment la direction de la SRF a publié un " Appel pour sortir de l’impasse " ainsi qu’une série de propositions que vous trouverez en pièce jointe au format PDF.

Le Spiac-CGT dénonce les conditions de travail sur le tournage de "La Vie d’Adèle"
Par Clarisse Fabre

Revue de presse

Le Monde, 23 mai 2013
« On lâche rien ! On lâche rien ! », crient les manifestants dans la rue, dès les premières images de La Vie d’Adèle, d’Abdellatif Kechiche, sélectionné en compétition officielle. Un peu avant la projection du film, au Palais des festivals, jeudi 23 mai à 11h30, une autre musique syndicale s’est fait entendre, tambours battants : un communiqué du Spiac-CGT, le syndicat des professionnels de l’industrie de l’audiovisuel et du cinéma, est venu jouer les trouble-fête en relayant les plaintes des ouvriers et des techniciens du Nord-Pas-de-Calais embauchés sur le tournage.

La directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, parle de son travail sur "Mon roi", de Maïwenn

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est en 2006 et pour le premier film de Maïwenn, Pardonnez-moi, que Claire Mathon, AFC, devient directrice de la photographie. Elle a dernièrement éclairé le film d’Alain Guiraudie, L’Inconnu du lac, et le premier long métrage de Louis Garrel, Les Deux amis, en sélection à la Semaine de la critique. Après sa collaboration au cadre sur les deux derniers films de Maïwen, Claire Mathon signe l’image de son quatrième film, Mon roi, en Sélection officielle sur la Croisette. BB