François Catonné

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Articles (30)

Festival de la Fiction, à La Rochelle, édition 2023

Films de télévision

Le Festival de la Fiction, dont la 25e édition se tiendra à La Rochelle du 12 au 17 septembre 2023, offre chaque année la possibilité de découvrir séries et films unitaires présentés dans diverses compétitions officielles (française, européenne et francophone étrangère), hors compétition, en séances spéciales ou lors d’évènements. Parmi la soixantaine de fictions sélectionnées, neuf ont été photographiées par des membres de l’AFC.

"Med Hondo (1936-2019), cinéaste de combats"
Un documentaire audio de France Culture où François Catonné, AFC, parle du réalisateur

Propos et entretiens

Précurseur du cinéma africain, comédien reconnu, doubleur de légende, Med Hondo filma sa vie durant la condition africaine et les combats antiracistes en France. France Culture diffusait, samedi 4 mars 2023 dans sa série de portraits radiophoniques de femmes et hommes d’exception "Toute une vie", un documentaire audio où François Catonné, AFC, Abdoul Ali War, Catherine Ruelle et Annabelle Aventurin parlent de l’un des plus grands cinéastes africains du XXe siècle faisant figure de précurseur du cinéma aux côtés de Sembène Ousmane et de Paulin Soumanou Vieyra.

François Catonné, AFC, parle de son travail avec le réalisateur mauritanien Med Hondo

Propos et entretiens

Au printemps 2021, l’éditeur Revus Et Corrigés faisait paraître la revue "Histoire(s) de cinémas d’Afrique(s)", qui rassemblait une série de portraits et rencontres autour des réalisateurs africains Ousmane Sembène, Safi Faye, Med Hondo… Parmi les titres de chapitre de cet ouvrage, qui dresse un panorama des productions du continent, de Nollywood à l’Afrique du Sud en passant par l’Afrique de l’Ouest, on relève "Med a été en colère toute sa vie", un entretien avec François Catonné, AFC, que nous reproduisons ici.

Martin Scorsese enthousiasmé par "Soleil Ô", de Med Hondo
Par François Catonné, AFC

Rencontres, Projections, Diffusions

Soleil Ô est le premier film que j’ai fait comme directeur de la photo, avant d’être assistant opérateur pendant… neuf ans. Un film fait à cinq, financé par Med Hondo avec ses cachets de doublage (Morgan Freeman, Eddy Murphy). Le film a été restauré et sauvé de la destruction par la Fondation de Martin Scorsese. Voici la traduction de ce qu’il en disait en 2017. Un cycle Med Hondo est projeté au cinéma Le Grand Action : quatre films dont j’ai photographié les trois premiers.

Mes souvenirs du tournage du "Locataire", de Roman Polanski
Par François Catonné, AFC

Propos et entretiens

Le Locataire, de Roman Polanski, a été réédité en Blu-ray aux États-Unis. Une édition de qualité après la restauration du film. Les bonus contiennent des entretiens avec Polanski, Sylvette Baudrot, sa scripte, et moi, assistant de Sven Nykvist (Bruno de Keyzer était mon second). C’est mon entretien que je mets en ligne. Certains seront surpris par mon enthousiasme mais tels sont mes souvenirs. (FC)

François Catonné, AFC, ou "La maîtrise de la lumière"

Revue de presse

Le Centre d’Arts Ronzier, à Valenciennes (Nord), devait accueillir, du 4 novembre au 16 décembre 2020, une importante exposition du directeur de la photographie François Catonné, AFC, présentant des photos, des documentaires et des estampes numériques. Ayant été momentanément reportée, elle a toutefois fait l’objet d’un article enthousiaste publié dans la revue Miroir de l’Art.

Oualida partant en retraite, des directeurs de la photographie de l’AFC témoignent

Côté profession

A l’annonce du départ à la retraite de Oualida au sein de Panavision-Alga, des directeurs de la photographie de l’AFC ont fait parvenir des témoignages ne tarissant pas d’éloges, entre autres marques d’amitié, sur sa présence à leurs côtés durant toutes ses années passées dans la maison au service du cinéma. Ne manquant pas non plus de lui souhaiter le meilleur pour sa nouvelle vie à venir.

Articles (30)

Myriam Touzé s’en est allée

In memoriam

La directrice de la photographie, réalisatrice et scénariste Myriam Touzé nous a quittés, mercredi 8 juillet, des suites d’une longue maladie, à l’âge de soixante-six ans. Pendant près de quarante ans, elle aura effectué un parcours atypique, la menant de l’image à la réalisation, du documentaire à la fiction, en passant par l’écriture. Des années durant aussi, elle aura su communiquer l’envie et la passion de notre métier aux étudiants de l’Eicar, révélant des talents et ayant sans nul doute fait germer nombre de vocations. Quelques-uns de ses amis et connaissances témoignent.

Annick Mullatier partie, vient le temps des témoignages

Annick Mullatier

Peu après la nouvelle du décès d’Annick Mullatier connue, de nombreux témoignages nous sont parvenus évoquant son souvenir et lui rendant hommage. Directrices et directeurs de la photographie, parfois ses amis, et anciens collaborateurs l’ayant côtoyée chez Fiaji puis Fuji éclairent d’une lumière particulière la personnalité d’Annick, dont l’une des qualités majeures fut la discrétion.

Rencontre avec Yvan Lucas, étalonneur Senior

Propos et entretiens

Yvan Lucas vit et travaille à Los Angeles. Il a étalonné certains des plus grands longs métrages de ces trente dernières années, a collaboré avec les plus grands réalisateurs - Jean-Pierre Jeunet, Luc Besson, Robert Redford, Steven Spielberg, Martin Scorsese, Terrence Malick, Quentin Tarantino, Oliver Stone, Roman Polanski... -, et des directeurs de la photographie tels que Darius Khondji, AFC, ASC, Robert Richardson, ASC, Rodrigo Prieto, ASC, AMC, Janusz Kaminski, ASC, Bruno Delbonnel, AFC, ASC, Emmanuel Lubezki…[1] Mais Yvan Lucas est français, et a commencé chez Eclair, dans les années 1980. FilmLight publie sur son site Internet, en anglais, un entretien dont nous vous proposons une traduction partielle.

Et si chaque DoP de l’AFC envoyait une image fixe de son lieu de confinement ou un texte...
Et s’il encourageait celles et ceux qui l’entourent à le faire…

Actualités AFC

Parce que l’arrêt des tournages ne nous empêche pas de regarder…
Parce que la suspension des salles de cinéma ne nous empêche pas de nous retrouver autour d’un point de vue...
Parce que le coronavirus Covid-19 ne nous empêche pas d’échanger...
Nous, directrices et directeurs de la photographie de l’AFC, proposons d’arrêter notre regard sur ce qui nous entoure en proposant une image fixe, accompagnée de quelques mots ou pas, prise aux alentours de notre lieu de confinement… Ou éventuellement un texte...

Jean Monsigny, un homme bien
Par François Catonné, AFC

Jean Monsigny

J’ai connu Jean Monsigny il y a longtemps, c’est avec lui que j’ai commencé. C’était mon premier film, directement comme premier assistant. Je n’avais pas de second et n’avais jamais travaillé professionnellement après Vaugirard / Louis-Lumière, c’est dire si j’étais débutant (un euphémisme).

Un nouveau membre actif accueilli à l’AFC
Matias Boucard, présenté par François Catonné, AFC, et Guillaume Deffontaines, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Lors de sa dernière réunion, le CA de l’AFC a décidé d’admettre au sein de l’association le directeur de la photographie Matias Boucard en tant que membre actif. François Catonné et Guillaume Deffontaines, ses parrains à l’AFC, présentent ici-même ce nouveau venu. Nous lui souhaitons dès à présent une chaleureuse bienvenue.

Les images restaurées de Cannes Classics

Nos associés à Cannes

Dans le cadre de Cannes Classics, des laboratoires de postproduction français et étrangers ont travaillé à la restauration de films dits de patrimoine. Eclair et Hiventy, entre autres, ont participé à certains de ces travaux de restauration.

Articles (30)

Simon Duggan, ACS, ASC, revient sur le tournage de "Furiosa", de George Miller
"Shakespeare Down Under", par François Reumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Présenté lors d’une séance exceptionnelle Hors compétition au tout début du 77e Festival de Cannes, Furiosa, du cinéaste George Miller, vient poser une nouvelle pierre dans l’édifice de la saga Mad Max commencée par lui-même il y a tout juste quarante-cinq ans. S’attachant à la jeunesse du personnage de Furiosa (créé à l’écran par Charlize Theron dans Fury Road, en 2015), ce changement inédit de personnage principal pour la franchise permet au réalisateur australien de féminiser son propos et surtout d’offrir à un duo de comédiens de la nouvelle génération (Anya Taylor Joy et Chris Hemsworth) une opportunité d’interpréter une vraie tragédie de vengeance shakespearienne au milieu de scènes de poursuites apocalyptiques. Un cocktail que Simon Duggan, ACS, ASC, a été chargé de mettre en image, lui aussi nouveau dans la franchise. Il vient nous parler de ce tournage marathon de 109 jours (pour l’équipe principale) effectué durant la période du Covid au cœur du désert australien. (FR)

Interview with Julien Poupard, AFC, about “Langue étrangère”, by Claire Burger
"European friend", by François Reumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Selected for Berlinale 2024, Claire Burger’s Langue étrangère (Foreign Language) crosses paths between France and Germany through a first adolescent love story. Julien Poupard, AFC, reunites with the director (with whom he has already shot several films) to bring this story of sensual, amorous and political awakening to life between Leipzig and Strasbourg. The film is in official competition for the 74th Golden Bear. (FR)

Interview with Kadri Koop : "Pierre Angénieux Special Encouragement" 2024
"Koop de grâce", by François Reumont for the AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2024

The 2024 winner of the Pierre Angénieux Special Encouragement Award is of Estonian origin. She has been based in the USA for 12 years, spending time in China first, just after finishing high school. This was her first experience living abroad, where she studied, learned a bit of the language and shot her first documentary films. Kadri Koop is a curious young woman, with varied experiences around the world, now working between Europe and Hollywood, where she resides and tends to a beautiful vegetable garden under the Californian sun.
She’s here at Cannes to talk to us about images, faces and zoom lenses ! (FR)

Drew Daniels talks about filming Sean Baker’s “Anora”.
"The Shadow Gambler", by François Reumont for the l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2024

Carried by a dazzling cast, with young Mikey Madison in the lead role as a stripper, Sean Baker’s Anora is a captivating film. Its writing is both simple and precise, steering the plot in one direction only to better surprise the audience and ultimately deliver a powerful final scene that is likely to go down in festival history. Shot like great American cinematographers of the 70s used to do (Kodak film, 4-perf Scope, zoom lenses, and negative flashing during shooting), this cinematic tour de force is truly one of the major events of the 77th edition of the Festival. Drew Daniels, who shot the film, explains that nothing replaces the thrill one can experience on such a film as a director of photography, making creative decisions live on set rather than relying solely on modern digital camera & post-production tools. (FR)

Paul Guilhaume, AFC, looks back at the technical challenges of shooting Jacques Audiard’s "Emilia Perez"
"Les Passantes", by François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes 2024

Successfully combining family drama, a narcotics thriller, and a musical ending with a Georges Brassens song is not an easy task. This is the extraordinary challenge that Jacques Audiard set himself with Emilia Perez, the strangest and most original film of the 77th Cannes selection. And since its 12-minute standing ovation at the Grand Théâtre Lumière, one of the most serious contenders for the Palme d’Or. Paul Guilhaume, AFC, who also worked on Audiard’s previous film, Paris, 13th District, shares the behind-the-scenes details of this unique project, which required nearly three years of preparation. He discussed, among other things, the reproduction of Mexico in a Paris studio and how rhythm influenced his visual approach to the film (FR).

Olivier Boonjing, SBC, talks about the shooting of Jonathan Millet’s film "Les Fantômes".
"Ghosts versus ghosts", by François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes 2024

For his first feature-length fiction film, director Jonathan Millet proposes a truer-than-life plunge into the contemporary hunt for a Syrian war criminal. A film about spies in spite of themselves, but above all a gallery of characters with looks damaged by exile and the atrocities of war. Belgian cinematographer Olivier Boonjing, SBC (already interviewed three years ago with Rien à foutre, by Emmanuel Marre and Julie Lecoustre, also at Critics’ Week) is behind the camera to direct this thriller set between Strasbourg and the Middle East. This film is presented in the opening session and is also a serious contender for the Caméra d’or. (FR)

Laurent Tangy, AFC, revient sur le tournage de "L’Amour ouf", de Gilles Lellouche
"Coup de foudre au temps du top 50", par François Reumont, pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2024

Mélo, avec parties musicales et chronique historique, L’Amour ouf, du réalisateur et comédien Gilles Lellouche, a un côté plein d’enthousiasme dans son écriture et sa facture. On y croise à la fois le cinéma de gangster des années 1980 (avec l’exubérance picturale de Brian De Palma ou le classicisme narratif de Jacques Deray), l’univers du clip, et une récurrente nostalgie musicale. Laurent Tangy, AFC qui avait déjà filmé Le Grand bain, est le directeur de la photographie de ce film présenté en Compétition officielle et dont l’équipe a été longuement ovationnée lors de la première.

Kasper Tuxen, DFF, nous détaille les choix techniques pour "The Apprentice", d’Ali Abbasi
"Le côté obscur de la force", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2024

Avec The Apprentice, clin d’œil à l’émission jadis présentée par le magnat de l’immobilier new yorkais, le réalisateur irano-danois Ali Abbasi propose un biopic pas comme les autres, où archives et recréation fictionnelle partagent le même ADN à l’écran. Un portrait donc de l’ex-président des USA, actuellement en campagne pour une réélection en novembre, que ce dernier a annoncé vouloir interdire de sortie sur les écrans. L’acteur Sebastian Stan y interprète un Donald Trump plus vrai que nature sur la période 1972-1986, accompagné par son mentor, l’avocat Roy Cohn (Jeremy Strong), l’autre pépite flamboyante du film, et prix d’interprétation potentiel. C’est le directeur de la photographie danois Kasper Tuxen, DFF (Julie en 12 chapitres, en 2021) qui met en image cette plongée très réaliste dans l’histoire contemporaine des Etats-Unis. Il vient nous parler d’Anakin Skywalker, de vidéo analogique et de savoir s’il est nécessaire d’aimer le protagoniste d’un film pour bien le filmer. (FR)

Kasper Tuxen, DFF, explains the technical choices for "The Apprentice", by Ali Abbasi
"The Dark Side of the Force", by François Reumont for the AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2024

Tacitly referring to the show once hosted by the New York real estate tycoon, Danish-Iranian director Ali Abbasi brings to us The Apprentice, a biopic unlike any other, in which archival footage and fictional documentary share the same DNA on screen. A portrait, therefore, of the former US president - currently campaigning for re-election in November - who has announced wanting to ban the film from being released. Actor Sebastian Stan portrays a very convincing Donald Trump, during the 1972-1986 period, accompanied by his mentor, lawyer Roy Cohn (Jeremy Strong), the other flamboyant gem of the film and possible award-winning performance. Danish cinematographer Kasper Tuxen (The Worst Person in the World in 2021) created the images for this highly realistic immersion into contemporary US history. He talks to us about Anakin Skywalker, analogue video and whether it is necessary to like the film’s protagonist to film them well. (FR)

Articles (30)

Festival de la Fiction, à La Rochelle, édition 2023

Films de télévision

Le Festival de la Fiction, dont la 25e édition se tiendra à La Rochelle du 12 au 17 septembre 2023, offre chaque année la possibilité de découvrir séries et films unitaires présentés dans diverses compétitions officielles (française, européenne et francophone étrangère), hors compétition, en séances spéciales ou lors d’évènements. Parmi la soixantaine de fictions sélectionnées, neuf ont été photographiées par des membres de l’AFC.

"Med Hondo (1936-2019), cinéaste de combats"
Un documentaire audio de France Culture où François Catonné, AFC, parle du réalisateur

Propos et entretiens

Précurseur du cinéma africain, comédien reconnu, doubleur de légende, Med Hondo filma sa vie durant la condition africaine et les combats antiracistes en France. France Culture diffusait, samedi 4 mars 2023 dans sa série de portraits radiophoniques de femmes et hommes d’exception "Toute une vie", un documentaire audio où François Catonné, AFC, Abdoul Ali War, Catherine Ruelle et Annabelle Aventurin parlent de l’un des plus grands cinéastes africains du XXe siècle faisant figure de précurseur du cinéma aux côtés de Sembène Ousmane et de Paulin Soumanou Vieyra.

François Catonné, AFC, parle de son travail avec le réalisateur mauritanien Med Hondo

Propos et entretiens

Au printemps 2021, l’éditeur Revus Et Corrigés faisait paraître la revue "Histoire(s) de cinémas d’Afrique(s)", qui rassemblait une série de portraits et rencontres autour des réalisateurs africains Ousmane Sembène, Safi Faye, Med Hondo… Parmi les titres de chapitre de cet ouvrage, qui dresse un panorama des productions du continent, de Nollywood à l’Afrique du Sud en passant par l’Afrique de l’Ouest, on relève "Med a été en colère toute sa vie", un entretien avec François Catonné, AFC, que nous reproduisons ici.

Martin Scorsese enthousiasmé par "Soleil Ô", de Med Hondo
Par François Catonné, AFC

Rencontres, Projections, Diffusions

Soleil Ô est le premier film que j’ai fait comme directeur de la photo, avant d’être assistant opérateur pendant… neuf ans. Un film fait à cinq, financé par Med Hondo avec ses cachets de doublage (Morgan Freeman, Eddy Murphy). Le film a été restauré et sauvé de la destruction par la Fondation de Martin Scorsese. Voici la traduction de ce qu’il en disait en 2017. Un cycle Med Hondo est projeté au cinéma Le Grand Action : quatre films dont j’ai photographié les trois premiers.

Mes souvenirs du tournage du "Locataire", de Roman Polanski
Par François Catonné, AFC

Propos et entretiens

Le Locataire, de Roman Polanski, a été réédité en Blu-ray aux États-Unis. Une édition de qualité après la restauration du film. Les bonus contiennent des entretiens avec Polanski, Sylvette Baudrot, sa scripte, et moi, assistant de Sven Nykvist (Bruno de Keyzer était mon second). C’est mon entretien que je mets en ligne. Certains seront surpris par mon enthousiasme mais tels sont mes souvenirs. (FC)

François Catonné, AFC, ou "La maîtrise de la lumière"

Revue de presse

Le Centre d’Arts Ronzier, à Valenciennes (Nord), devait accueillir, du 4 novembre au 16 décembre 2020, une importante exposition du directeur de la photographie François Catonné, AFC, présentant des photos, des documentaires et des estampes numériques. Ayant été momentanément reportée, elle a toutefois fait l’objet d’un article enthousiaste publié dans la revue Miroir de l’Art.

Oualida partant en retraite, des directeurs de la photographie de l’AFC témoignent

Côté profession

A l’annonce du départ à la retraite de Oualida au sein de Panavision-Alga, des directeurs de la photographie de l’AFC ont fait parvenir des témoignages ne tarissant pas d’éloges, entre autres marques d’amitié, sur sa présence à leurs côtés durant toutes ses années passées dans la maison au service du cinéma. Ne manquant pas non plus de lui souhaiter le meilleur pour sa nouvelle vie à venir.

Films (37)

Rubriques (1)