Gérard Jugnot

Réalisation
Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (85)

Dans l’actualité du groupe Transpa

Technique

Dans l’actualité du groupe Transpa en octobre, neuf sorties en salles, dont cinq films photographiés par des membres de l’AFC, et vingt-trois films en tournage, dont treize photographiés par des membres de l’association.

Présentation de Vincent Richard, dit "Marquis", AFC
Par Thierry Arbogast, Laurent Dailland et Thomas Hardmeier, membres de l’AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Faisant suite à la récente décision d’un CA de l’AFC confiné d’admettre le directeur de la photographie Vincent Richard "Marquis" au sein de l’association, Thierry Arbogast, Laurent Dailland et Thomas Hardmeier, ses parrains AFC, présentent, dans les textes qui suivent, ce nouvel arrivant en tant que membre actif.

Disparition d’Alain Le Roy, superviseur d’effets visuels

In memoriam

Nous avons appris avec tristesse la nouvelle du décès d’Alain Le Roy, superviseur d’effets visuels, emporté par un cancer aux suites pour le moins brutales dans la soirée du jeudi 16 avril 2020, à l’âge de 65 ans. Son rôle dans le domaine des effets spéciaux et visuels mérite que sa mémoire soit ici saluée, la société Excalibur, qu’il avait fondée, ayant eu sous son impulsion une importance évidente dans le domaine des industries techniques du cinéma. Christian Guillon et François Vagnon témoignent.

Interview with cinematographer Thierry Arbogast, AFC, about his work on Atiq Rahimi’s “Our Lady of the Nile”
Followed by an account by Karine Feuillard, DIT

Entretiens avec des directeurs de la photographie

After their first film, Syngué Sabour, in 2012, Atiq Rahimi called on Thierry Arbogast a second time to film the adaptation of the eponymous novel by Scholastique Mukasonga. This story, somewhere between a Bildungsroman and a bloody tragedy, takes place in Rwanda in the 1970s against a background of sundrenched hills, rainy dawns, and dreamy forests, and is set in a Catholic boarding school far outside of the city whose pupils are upper-class young ladies.

Entretien avec le directeur de la photographie Thierry Arbogast, AFC, à propos de son travail sur "Notre-Dame du Nil", d’Atiq Rahimi
Suivi d’un témoignage de Karine Feuillard, DIT

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après Syngué Sabour, en 2012, Atiq Rahimi a fait appel pour la deuxième fois à Thierry Arbogast pour filmer l’adaptation du roman éponyme de Scholastique Mukasonga. Cette histoire, entre roman d’initiation et tragédie sanglante, collines ensoleillées, aubes de pluie et forêt onirique, se déroule dans les années 1970 au Rwanda, au sein d’un institut catholique accueillant des jeunes filles de la bonne société loin de la ville.

Video and comments on tests of the Fujifilm XT-3 camera body
By Stéphane Cami, AFC

Technique

Following up on the article published on our website about the tests of the Fujifilm XT-3 camera body with the new Fujinon MK 18-55mm and MK 50-135mm lenses, Eric Guichard, AFC, and I would like to share the video of these tests followed by my comments. As a reminder, they were presented at the CST Pavillion at this year’s Cannes Film Festival.

Tests of the Fujifilm X-T3 camera body with Fujinon MK 18-55mm and MK 50-135mm zoom lenses
By Stéphane Cami, AFC

Technique

Fujifilm allowed AFC to test out its new Fujifilm X-T3 camera body with two new Fujinon MK 18-55mm T:2.9 and Fujinon MK 50-135mm T:2.9 zoom lenses. Eric Guichard, AFC, Maryline Touret (assistant camera), Léa Charnier (intern), and I tested out the video capacities of this camera body. Panavision supplied the accessories we needed for the tests.

Vidéo et commentaires des essais du boîtier Fujifilm XT-3
Par Stéphane Cami, AFC

Technique

Suite à l’article publié sur le site relatant les essais du boîtier Fujifilm XT-3 avec les nouveaux zooms Fujinon MK 18-55 mm et Fujinon MK 50-135 mm, nous vous proposons, Eric Guichard, AFC, et moi-même, la vidéo de ces essais suivie de mes commentaires. Pour rappel, ils ont été présentés sur le Pavillon de la CST au 72e Festival de Cannes.

Les gentils ronrons de l’Aaton
Par Gérard de Battista, AFC

Jean-Pierre Beauviala

En février 1973, Jean Rouch me demande de participer à un tournage "évènement" à l’occasion du Festival de courts métrages de Grenoble : un film sur ce festival, tourné avec une toute nouvelle caméra, en pellicule noir et blanc inversible envoyée au labo chaque soir à Paris et montée dès son retour développée pour que le film soit montré terminé à la fin du festival.

Essais du boîtier Fujifilm X-T3 avec les zooms Fujinon MK 18-55 mm et MK 50-135 mm
Par Stéphane Cami, AFC

Technique

Fujifilm a confié à l’AFC le soin d’essayer le boîtier photo Fujifilm X-T3 avec deux nouveaux zooms Fujinon MK 18-55 mm T2,9 et Fujinon MK 50-135 mm, T2,9. Nous avons, Éric Guichard, AFC, Maryline Touret, assistante caméra, Léa Charnier, stagiaire, et moi-même, testé les capacités vidéo de ce boîtier. Panavision a fourni les accessoires nécessaires aux essais.

Interview with cinematographer Pierre Aïm, AFC, about his work on Andrea Bescond and Eric Métayer’s film “Little Tickles”

Les entretiens au Festival de Cannes

When Andréa Bescond and Eric Métayer were awarded the Molière Award for Best Solo Performance in 2016 for Les Chatouilles, a play about sexual abuse of children, they didn’t know they’d be back at Cannes two years later with the eponymous film they co-directed. Surrounding themselves with a shock team for their first movie, they called on cinematographer Pierre Aïm, AFC, who had shot Maïwen’s Polisse, a film that strangely resonates with Little Tickles… The film is being presented in the Un Certain Regard section (BB)

Entretien avec le directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, à propos des "Chatouilles", d’Andréa Bescond et Eric Métayer

Les entretiens au Festival de Cannes

Lorsque Andréa Bescond et Eric Métayer reçoivent le Molière du Meilleur Seul en Scène en 2016 pour Les Chatouilles, un spectacle sur les violences sexuelles faites aux enfants, ils ne savent pas qu’ils viendront sur la Croisette deux ans plus tard avec le film éponyme qu’ils ont co-réalisé. S’entourant d’une équipe de choc pour ce premier film, ils font appel au directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, qui avait tourné Polisse, de Maïwen, résonance étrange avec Les Chatouilles... Le film est présenté dans la section Un Certain Regard. (BB)

Camerimage 2016 : ma vie de juré…
Par Gérard Simon, AFC

Camerimage 2016

Au festival Camerimage, allez savoir pourquoi, plutôt que des palmes, des lions ou des léopards, on distribue des grenouilles ("zaba" en polonais, oublié de demander pourquoi…). J’en ai reçu une, dorée, il y a quinze ans, ce qui m’a valu d’être invité à faire partie du jury de cette édition 2016.

Le directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, parle de son travail sur "Asphalte", de Samuel Benchetritt
Histoires de voisins et d’astronaute

Les entretiens au Festival de Cannes

Pierre Aim, AFC, et Samuel Benchetritt se connaissent bien. Depuis la comédie loufoque Janis and John, en 2003, avec François Cluzet, Marie Trintignant et Sergi Lopez, ils ont signé ensemble deux autres films. Ils se retrouvent cette année en Sélection officielle Hors compétition pour Asphalte, un film choral qui se déroule entièrement dans une barre d’immeubles avec au casting Isabelle Huppert, Valeria Bruni Tedeschi, Gustave Kervern et… Michael Pitt dans le rôle inattendu d’un astronaute. (FR)

L’éditorial de la Lettre d’avril 2015 Ecrire sur du sable
Par Matthieu Poirot-Delpech, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Le musée de Mossoul en Irak (2015), les mausolées de Tombouctou au Mali (2012), les Bouddhas de Bâmiyân en Afghanistan (2001). « Misérables hommes, et si imbéciles qu’ils ne comprennent même pas qu’ils sont des barbares ! Il y a deux choses dans un édifice : son usage et sa beauté. Son usage appartient au propriétaire, sa beauté à tout le monde, à vous, à moi, à nous tous. Donc, le détruire, c’est dépasser son droit. » Cette réflexion de Victor Hugo dans le manifeste Guerre aux démolisseurs conserve deux siècles plus tard sa sinistre actualité…

L’éditorial de la Lettre de mars 2015 Autour de la table
Par Matthieu Poirot-Delpech, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Le mardi 24 février 2015, le Conseil d’Etat a annulé l’arrêté d’extension de la convention collective de la production cinématographique. Donner un cadre légal aux professions du cinéma serait néfaste à sa diversité selon certains. Nous pensons évidemment qu’aucun film ne mérite d’être abandonné au bord de la route. Les mécanismes qui permettront d’y parvenir ne doivent cependant pas se retourner contre ceux qui fabriquent ces films, y compris – et surtout – dans un contexte économique particulièrement difficile.

L’éditorial de la Lettre de février 2015 L’AFC tape les 25 balais, les 5 lustres, le quart de siècle…
Par Mattieu Poirot-Delpech, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Nous étions en 1990. Les Français s’étaient faits longtemps attendre, l’ASC américaine avait déjà 72 ans et la BSC anglaise, 41. Derobe, Glenn, Strouvé – nostalgie du temps où les génériques faisaient l’économie des prénoms – bientôt rejoints par Serra, Lhomme, Lenoir et Alazraki, créent l’association. Loiseleux, le spécialiste, rédige les statuts. Les fabricants de pellicules, tout puissants à cette époque, sont les premiers bienfaiteurs. Comme présidents d’honneur, trois incontournables : Kelber, Alekan et Coutard, comme premier président : Lhomme.

L’éditorial de la Lettre de décembre 2014 Arane n’est plus
Par Matthieu Poirot-Delpech, coprésident de l’AFC

Editoriaux de la Lettre

Il en va des outils comme des hommes qui les manipulent, ils meurent.
Il est des disparus dont on pense qu’ils « ont fait leur temps » et que « c’était peut-être mieux comme ça ». On pense que leur disparition valait mieux qu’une lente agonie, qu’un pénible chapelet de souffrances. On est triste, c’est tout.

"Truffaut technicien ?" à la Cinémathèque française
Par Gérard Simon, AFC

Billets d’humeur

L’intitulé du colloque m’avait intrigué (de tous les cinéastes de la Nouvelle Vague, Truffaut, n’est pas, en effet, celui qui a le plus " trituré " la " matière cinéma ", non ?). L’un des conférenciers confiait d’ailleurs que l’idée de ce débat leur était venue car « le vendredi étant d’ordinaire dédié aux conférences techniques et la Cinémathèque célébrant Truffaut ce mois-ci », il avait été tentant de lier les deux événements.

L’éditorial de la Lettre de mars 2014 Fongibles
Par Matthieu Poirot-Delpech, AFC

Editoriaux de la Lettre

Ce mot mystérieux qui sent bon le sous-bois, désignait autrefois ce que nous appelons aujourd’hui d’une façon beaucoup plus triviale les " consommables ". Colonne honnie du devis des directeurs de production, ces fongibles viennent par nature alimenter nos montagnes de déchets et d’encombrants. Ils finissent au pied d’un réverbère, la communauté s’occupera d’en assumer le recyclage.

"Adèle", un an après
Par Matthieu Poirot-Delpech, AFC

Billets d’humeur

En juin 2013, loin des ors qui venaient d’être les témoins de la palme attribuée au film du réalisateur-producteur Abdellatif Kechiche La Vie d’Adèle, l’AFC se faisait l’écho de témoignages relatifs à des méthodes de production relevant d’une sauvagerie libérale sans scrupules.

Films (113)