Isabelle Carré

Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (98)

The AFC’s Return to Imago
By Eric Gautier, Vice-President of the AFC in charge of International Affairs

La fédération Imago

Letter to the AFC’s active and associate members.
As you know, the AFC has joined Imago, effective on March 12 of this year. I am very proud of having successfully fulfilled the mission that the AFC President, Gilles Porte, and Board of Directors, had assigned to me. In order to complete this mission, last September I put together a group composed of Marie Spencer, Jean-Marie Dreujou and Gilles Porte. This group later grew to include about ten members [1]. Their advice was extremely valuable.

Le retour de l’AFC à Imago
Par Eric Gautier, vice-président de l’AFC délégué aux questions internationales

La fédération Imago

Lettre aux membres actifs et membres associés de l’AFC.
Comme vous le savez, l’AFC a rejoint Imago depuis le 12 mars dernier. Je suis très fier d’avoir mené à bien la mission pour laquelle Gilles Porte, président, et le CA de l’AFC m’avaient mandaté. Pour ce faire, j’avais constitué, en septembre dernier, un groupe composé de Marie Spencer, Jean-Marie Dreujou et Gilles Porte. Puis le groupe s’est élargi à une dizaine de membres[1]. Leurs conseils ont été précieux.

Retour sur le Festival Chefs Op’ en Lumière 2020
Par Elin Kirschfink, AFC, SBC, et Jonathan Ricquebourg, AFC

Actualités AFC

Les directrice et directeur de la photographie Elin Kirschfink, AFC, SBC, et Jonathan Ricquebourg, AFC, étaient deux des invités de la 2e édition du festival Chefs Op’ en Lumière (Chalon-sur-Saône, 9-15 mars 2020). Ils livrent ici leurs impressions sur cette rencontre - assez singulière cette année - autour du travail des chefs opérateurs et de l’image de film.

2019 "Manaki Brothers" Festival Awards

Manaki Brothers

The closing ceremony of the 40th-annual Manaki Brothers Festival was held on Saturday, 21 September 2019 in Bitola (Republic of Northern Macedonia), in the Great Hall of the local Palace of Culture. The jury, which was presided over by Ed Lachman, ASC, presented the golden Camera 300 award to Hélène Louvart, AFC, for her work on The Invisible Life of Eurídice Gusmão, by Karim Ainouz. Due to her inability to be present in person, the award was accepted on her behalf by Eric Gautier, AFC. Yorgos Arvanitis, AFC, GSC, received the Golden Camera 300 for Life Achievement Award.

Video and comments on tests of the Fujifilm XT-3 camera body
By Stéphane Cami, AFC

Technique

Following up on the article published on our website about the tests of the Fujifilm XT-3 camera body with the new Fujinon MK 18-55mm and MK 50-135mm lenses, Eric Guichard, AFC, and I would like to share the video of these tests followed by my comments. As a reminder, they were presented at the CST Pavillion at this year’s Cannes Film Festival.

Tests of the Fujifilm X-T3 camera body with Fujinon MK 18-55mm and MK 50-135mm zoom lenses
By Stéphane Cami, AFC

Technique

Fujifilm allowed AFC to test out its new Fujifilm X-T3 camera body with two new Fujinon MK 18-55mm T:2.9 and Fujinon MK 50-135mm T:2.9 zoom lenses. Eric Guichard, AFC, Maryline Touret (assistant camera), Léa Charnier (intern), and I tested out the video capacities of this camera body. Panavision supplied the accessories we needed for the tests.

Cine Gear 2019 Los Angeles : une expérience
Par Rémy Chevrin, AFC

Salons, expositions et conférences techniques

Quinze ans que je n’étais pas retourné à Los Angeles. A l’époque, j’y étais pour tourner une publicité Maybelline et je n’avais eu que peu de temps pour rencontrer les acteurs de l’industrie cinématographique locaux. Cette année, c’est donc avec beaucoup d’excitation et d’ambition que j’envisageais ce saut au-dessus de l’Atlantique pour y retrouver les grandes enseignes internationales du cinéma.

Cinematographer Hélène Louvart, AFC, discusses her work on Karim Ainouz’ film “La Vie invisible”

Les entretiens au Festival de Cannes

Hélène Louvart, AFC, signed off on the image of La Vie invisible, a Brazilian film presented at Un Certain Regard 2019. A story of two sisters that takes place from the 1950s to the present time. She tells us about her working relationship with Karim Ainouz, the director, and about their shared ambition to dare to create striking visual universes, and about how they learned to modulate that ambition so as to avoid being above the story and the characters, visually speaking. (FR)

On the necessity of the gaze of the other
Interview with cinematographer Jonathan Ricquebourg, AFC, about his work on Pierre Trividic and Patrick Mario Bernard’s film “L’Angle mort”

Les entretiens au Festival de Cannes

Pierre Trividic and Patrick Mario Bernard have been directing films together since the 1980s. Their filmography reveals a taste for the strange and the fantastic, such as Le Cas Lovecraft (documentary), Dancing, L’Autre. With L’Angle mort, they offer us a cinema that engages simultaneously with political and romantic issues. We met Jonathan Ricquebourg, AFC, last year, to discuss Jean-Bernard Marlin’s vigorous film Sheherezade. Since then, he has also signed off on the image of Jean-Charles Hue’s Tijuana Bible, and is currently working with the Trividic-Mario Bernard tandem on their latest film, L’Angle mort. This film is presented by the ACID at the 2019 Cannes Film Festival.

De la nécessité du regard de l’autre
Entretien avec le directeur de la photographie Jonathan Ricquebourg, AFC, à propos de son travail sur "L’Angle mort", de Pierre Trividic et Patrick Mario Bernard

Les entretiens au Festival de Cannes

Pierre Trividic et Patrick Mario Bernard réalisent en duo depuis les années 1980. Leur filmographie reflète un goût pour l’étrange et le fantastique, Le Cas Lovecraft (documentaire), Dancing, L’Autre. Avec L’Angle mort, ils proposent un cinéma aux enjeux à la fois politiques et romanesques. Nous avions rencontré l’an dernier Jonathan Ricquebourg, AFC, pour le vigoureux Shéhérazade, de Jean-Bernard Marlin. Il a depuis signé l’image de Tijuana Bible, de Jean-Charles Hue, et accompagne aujourd’hui le tandem Trividic-Mario Bernard pour leur dernier film L’Angle mort. Ce film est présenté par l’ACID au Festival de Cannes 2019.

La directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "La Vie invisible", de Karim Aïnouz

Les entretiens au Festival de Cannes

Hélène Louvart, AFC, signe l’image de La Vie invisible, un film brésilien présent à Un Certain Regard 2019. Une histoire de deux sœurs qui se déroule des années 1950 à nos jours. Elle nous parle de sa relation de travail avec Karim Aïnouz, le réalisateur, de leur volonté commune d’oser des univers visuels assez marqués, de savoir moduler leur envie afin de ne pas être au-dessus de l’histoire et des personnages, visuellement parlant. (FR)

Si les scènes de la vie conjugale m’étaient contées...
Entretien filmé avec le directeur de la photographie Rémy Chevrin, AFC, à propos de son travail sur "Chambre 212", de Christophe Honoré, par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Après Plaire, aimer et courir vite, sélectionné en Compétition officielle pour la Palme d’or 2018, le cinéaste Christophe Honoré revient à Cannes cette année avec Chambre 212, photographié par Rémy Chevrin, AFC. Un film où l’unité de temps et de lieu donne le schéma de narration, dans une mise en scène plus expérimentale.

Interview with cinematographer Pierre Aïm, AFC, about his work on Andrea Bescond and Eric Métayer’s film “Little Tickles”

Les entretiens au Festival de Cannes

When Andréa Bescond and Eric Métayer were awarded the Molière Award for Best Solo Performance in 2016 for Les Chatouilles, a play about sexual abuse of children, they didn’t know they’d be back at Cannes two years later with the eponymous film they co-directed. Surrounding themselves with a shock team for their first movie, they called on cinematographer Pierre Aïm, AFC, who had shot Maïwen’s Polisse, a film that strangely resonates with Little Tickles… The film is being presented in the Un Certain Regard section (BB)

La directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, parle de son travail sur "120 battements par minute", de Robin Campillo

Les entretiens au Festival de Cannes

Le parcours de la directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, est balisé par des rencontres avec des réalisateurs très différents, allant de Téchiné à Valeria Bruni Tedeschi, en passant par Ozon, des Pallières ou les réalisateurs israéliens Ronit et Sholmi Elkabetz. Elle a éclairé les deux premiers films du scénariste et monteur de Laurent Cantet, Robin Campillo. Son premier long métrage, Les Revenants, a été adapté pour une série éponyme devenue mythique aussi bien en France qu’aux États-Unis. Après avoir réalisé Eastern Boy, Robin Campillo fait son entrée pour la première fois sur la Croisette avec, en compétition officielle, 120 battements par minute. (BB)

L’actualité du mois de Panasonic

Technique

Panasonic VariCam : l’ENS Louis-Lumière et l’INA s’équipent en VariCam LT, retours sur les ateliers VariCam – à Munich et à Cologne –, et trois sorties du mois.

Un nouvel arrivant dans le monde de la restauration en France, L’Image Retrouvée
Par Rémy Chevrin, AFC

Laboratoires, Postproduction, VFX

Forte de son expérience reconnue en Italie au travers de son laboratoire "mère", L’Immagine Ritrovata, installé à Bologne depuis quelques décennies, L’Image Retrouvée s’installe à Paris, place de Clichy, au-dessus du cinéma Pathé Wepler s’entourant d’une équipe dynamique et compétente dirigée par Béatrice Valbin et Thomas Rosso.

Le Palmarès du 18e Festival de la Fiction TV annoncé

Films de télévision

Lors de la cérémonie de remise des prix du 18e Festival de la Fiction TV de La Rochelle, samedi 17 septembre 2016, le jury, présidé par Isabelle Carré, a annoncé son palmarès et décerné 24 récompenses. Le prix du Meilleur téléfilm a été attribué à Tuer un homme, réalisé pour Arte par Isabelle Czajka et photographié par Renaud Chassaing, AFC.

L’âme des Summilux ou une visite chez CW Sonderoptic - Leica
Par Rémy Chevrin et Nathalie Durand, membres de l’AFC

Technique

Une invitation lancée par Gerhard Baier, dirigeant de CW Sonderoptic, relayée par son représentant en France Tommaso Vergallo, la sortie d’un nouveau boîtier chez Leica, partenaire de CW Sonderoptic fabricants de la série Summilux-C, tout était réuni pour profiter pleinement des installations de cette entreprise dynamique installée non loin de Francfort dans la région de la Hessen en Allemagne.

Voyage à Rome
Par Richard Andry, Rémy Chevrin et Eric Guichard, membres de l’AFC

MicroSalon Italia

Pour sa troisième édition, les 14 et 15 mars 2015, le Micro Salon Italia a dû se déplacer dans un nouvel espace. Alors que l’AIC, par cette initiative, offrait à Cinecittà une formidable exposition en permettant de redonner une dynamique aux industries techniques, il est regrettable que la direction des studios n’ait jugé l’importance de cet évènement que d’un point de vue mercantile, demandant des frais techniques hors de proportion pour une manifestation qui ne cherche pas le profit.

Camérimage 2014 : premières impressions
Par Rémy Chevrin, AFC

Camerimage 2014

L’AFC ayant décidé d’une présence plus soutenue qu’à l’accoutumée de ses directeurs de la photographie au Festival Camerimage, une délégation s’est rendue pour sa 22e édition à Bydgoszcz (Pologne), lieu incontournable de rencontres internationales de chefs opérateurs de tous horizons : séminaires, workshops, Master Class, ateliers techniques ont rythmé la semaine de festivité et de projection de films en compétition (fiction, clips, documentaires, 1re cinématographie, etc.).

Où la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Xenia", de Panos H. Koutras

Les entretiens au Festival de Cannes

Xenia, de Panos Koutras. Une rencontre avec Panos l’hiver dernier, un projet de film coproduit par la France, la Grèce et la Belgique. J’avais pu voir son précédent film Strella, et ce film avait été pour moi une forme de révélation, autant pour l’image, que pour ses partis pris et sa liberté d’expression. Le scénario de Xenia était totalement construit, précis, et Panos est un réalisateur qui cherche, travaille et finit par trouver ce qu’il aime.

Où la directrice de la photographie Hélène Louvart, AFC, parle de son travail sur "Le Meraviglie (Les Merveilles)", d’Alice Rohrwacher

Les entretiens au Festival de Cannes

Nous avions déjà tourné avec Alice Rohrwacher Corpo celeste au sud de l’Italie il y a trois ans. En Super 16 mm, un film essentiellement tourné tout à l’épaule. Le film avait rencontré un grand succès – une sélection à la Quinzaine des réalisateurs, puis l’équivalent du César du meilleur premier film en Italie, ainsi que de nombreux prix dans différents festivals, et le prix du meilleur film européen, ce qui est déjà pas mal pour une premier film…

La directrice de la photographie Jeanne Lapoirie, AFC, parle de son travail sur "Le Procès de Viviane Amsalem", de Ronit et Sholmi Elkabetz

Les entretiens au Festival de Cannes

Après avoir débuté sa carrière de directrice photo sur les films de Téchiné (Les Roseaux sauvages, Les Voleurs), Jeanne Lapoirie éclaire plusieurs films de François Ozon (Goutes d’eau sur pierres brûlantes, Sous le sable, Huit femmes, Le Temps qui reste, Ricky) et de Valeria Bruni Tedeschi (Il est plus facile pour un chameau, Actrices, Un château en Italie). Son parcours l’amène à travailler sur des films très différents, il suffit pour s’en rendre compte de visionner Michael Kholhass, d’Arnaud des Pallières, puis Le Procès de Viviane Amsallem. Pour ce film israélien de Ronit et Sholmi Elkabetz, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs, Jeanne Lapoirie nous confie comment elle a abordé son travail en fonction des choix radicaux des deux réalisateurs.

L’éditorial de la Lettre de février 2014 L’exposition des films
Par Rémy Chevrin, AFC

Editoriaux de la Lettre

Il y a quelques années, l’argentique vivant son apogée, je me rappelle un conseil que m’avait donné un étalonneur de laboratoire cinématographique. Je n’étais alors qu’un très jeune opérateur débutant et il m’avait encouragé à remplir mon négatif, à le surexposer afin d’obtenir pour le film que je tournais une image bien contraste et bien saturée en couleur, et en tirant le positif dans les hautes lumières autour de 45-40-40. A contrario, tirer sur le négatif sans limite amenait une image grise et désaturée en couleur.

Présentation de SMARTlight Motion
Par Rémy Chevrin, AFC

Nouveaux venus à l’AFC

C’est avec un immense plaisir que l’AFC accueille la société SMARTlight Motion, nouvellement implantée dans le milieu des industries techniques du cinéma et de l’audiovisuel. Développant originellement des enseignes lumineuses commerciales et de l’éclairage pour le milieu médical, Nils de Montgrand a mis son savoir-faire au service de la lumière pour le cinéma grâce à l’utilisation de LEDs de très haute qualité.

Films (113)