Kino Flo

Lumière

Index des termes :

Kino Flo; Kino

Résultats de la recherche

Articles (128)

Entretien avec Antoine Parouty et Paul Guilhaume, AFC, à propos de leur travail sur "Adolescentes", de Sébastien Lifshitz
Le tour de Brive en 177 jours

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Avec une durée de tournage marathon de cinq ans, le documentaire Adolescentes, de Sébastien Lifshitz, sort enfin en salles (sa sortie initiale était prévue au mois de mars 2020). Une plongée sans filtre dans la vie de deux jeunes filles qui deviennent adultes avec, au cœur de leurs préoccupations, l’amour, les études et leur famille. Deux portraits parallèles dans deux contextes sociaux très différents qui se rejoignent parfois dans le film (elles sont amies proches et vivent toutes deux en Corrèze, dans la ville de Brive-la-Gaillarde). À l’image, deux directeurs photos ont principalement signé ce film hors normes : Antoine Parouty et Paul Guilhaume, AFC. Retour avec les deux cinéastes sur leur collaboration avec le réalisateur et les protagonistes de ce film tendre et dur à la fois. (FR)

Disparition du photographe Marc Garanger
Richard Andry, AFC, Martin Garanger, Jean-Paul Meurisse et Gilles Porte, AFC, témoignent

In memoriam

« Mon père, le photographe Marc Garanger, a déposé cette nuit son appareil photographique à tout jamais. » C’est ainsi que Martin Garanger a annoncé la nouvelle de sa disparition, survenue le 27 avril 2020, à l’aube de ses 85 ans. Connu pour son travail singulier réalisé à l’occasion de photos d’identité de villageoises des hauts plateaux kabyles prises pour l’armée française à la fin de la guerre d’Algérie - « portraits en majesté cadrés à la ceinture pour rendre à ces femmes toute leur dignité », dira-t-il -, Marc Garanger aura, pendant quarante ans, parcouru le monde pour y poser son regard et « être à l’écoute des gens », comme il se plaisait à le souligner.

La directrice de la photographie Céline Bozon, AFC, parle de son travail sur la série Netflix "Grégory"
Loin des images d’Epinal

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pour écrire la trame narrative et superviser la mise en scène de la série documentaire "Gregory" (adaptée de l’affaire Villemin), Netflix a fait appel au réalisateur de fiction Gilles Marchand (Qui a tué Bambi ?, L’Autre monde, Dans la forêt). Une volonté éditoriale fictionnelle, que ce soit pour la mise en scène ou pour l’image. C’est Céline Bozon, AFC, qui signe la photographie, comme colonne vertébrale du projet, d’une série d’entretiens très audacieux en lumière. Egalement à retenir, le remarquable travail de montage et d’exploitation des archives (parfois inédites) comme des photos d’époque, dont la texture va encore dans le sens du long métrage de fiction plutôt que vers les canons du documentaire TV hexagonal (FR).

Camerimage 2019, un journal en guise de bilan
Une contribution de Plume Fabre, étudiante à La Fémis

L’actu des étudiants

A l’occasion de la présence à Camerimage d’étudiants de l’ENS Louis-Lumière et de La Fémis, l’AFC leur a proposé de contribuer d’une manière ou d’une autre aux articles publiés sur le site. Plume Fabre, de La Fémis, a quant à elle pris du recul et propose un journal, tentative de bilan de ce qu’elle a vécu pendant ses quatre jours passés à Toruń. En voici des extraits...

Camerimage, un festival riche en rencontres et découvertes
Une contribution de Pauline Doméjean, étudiante à La Fémis

L’actu des étudiants

Dans le cadre de la présence à Camerimage d’étudiants de l’ENS Louis-Lumière et de La Fémis, l’AFC leur a proposé de contribuer d’une manière ou d’une autre aux articles publiés sur le site et relayés par les infolettres. Pauline Doméjean, de La Fémis, évoque "en détail" dans ces lignes le travail de jeunes cheffes opératrices et celui d’opérateurs confirmés, en revenant parfois plus précisément sur les aspects techniques.

Film for the Mayor
Interview with cinematographer Sébastien Buchmann, AFC, about his work on Nicolas Pariser’s film "Alice and the Mayor"

Les entretiens au Festival de Cannes

A graduate of the Ecole nationale supérieure Louis-Lumière with a major in Cinema, Sébastien Buchmann, AFC, has been working on both documentaries and fiction films ever since. He has worked a number of times with Dominique Marchais, who is a director of activist documentaries (La ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). On the fiction side, he is the faithful associate of Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, Mickhaël Hers, Amanda, and Nicolas Pariser, alongside whom he has just completed a new philosophic-political opus entitled Alice et le Maire (Alice and the Mayor), in selection at the Directors’ Fortnight.

Le directeur de la photographie Thomas Favel parle de son travail sur "Yves", de Benoît Forgeard

Les entretiens au Festival de Cannes

Après Gaz de France et Philippe Katerine en président de la république en 2016, Benoît Forgeard retrouve le chanteur-comédien avec Yves, qui narre le trajet d’un réfrigérateur mélomane. Le directeur de la photographie Thomas Favel - déjà coéquipier du réalisateur sur son précédent film - nous parle de cette œuvre située dans l’esprit du réalisateur entre Jeanne Dielman, 40 quai du Commerce 1080 Bruxelles et 40 ans toujours puceau. (FR)

De l’argentique pour le maire
Entretien avec le directeur de la photographie Sébastien Buchmann, AFC, à propos de son travail sur "Alice et le maire", de Nicolas Pariser

Les entretiens au Festival de Cannes

Issu de l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière, spécialité Cinéma, Sébastien Buchmann, AFC, exerce son talent entre documentaire et fiction. Il a travaillé à plusieurs reprises avec Dominique Marchais, réalisateur de documentaires engagés (La Ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). Côté fiction, il est le fidèle collaborateur de Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, de Mickhaël Hers, Amanda, et de Nicolas Pariser qu’il accompagne encore aujourd’hui pour son nouvel opus philosophico-politique, Alice et le maire, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs. (BB)

Canon at Camerimage 2018

Nos Associés à Camerimage

Canon Poland and Canon Europe will be in attendance at Camerimage from 10-17 November 2018. As in previous years, Canon will host a stand and will organize two seminars with cinematographers during the week, two screenings, and a reception on Monday evening.

Panavision at Camerimage 2018

Nos Associés à Camerimage

Panavision will once again be present at Camerimage as an Official Sponsor of the Festival and with its team at a stand at the Opera Nova. Two Panavision workshops will take place at Cinema Orzeł on Tuesday, 13 November.

Tous les agendas de Camerimage 2018

L’agenda de Camerimage

L’agenda du samedi 17 novembre
17h - 20h Cérémonie de clôture de Camerimage 2018 - Opera Nova, Grand auditorium
20h30 - 22h45 Projection de If Beale Street Could Talk, de Barry Jenkins, photographié par James Laxton - Opera Nova, Grand auditorium
23h15-1h30 Projection de Destroyer, de Karyn Kusama, photographié par Julie Kirkwood - Opera Nova, Grand auditorium.

Canon à Camerimage 2018

Nos Associés à Camerimage

Canon Pologne et Canon Europe seront présents à Camerimage du 10 au 17 novembre 2018. Comme les années précédentes, Canon tiendra un stand et organisera tout au long de la semaine deux séminaires avec des directeurs de la photographie, deux projections et une soirée conviviale (lundi soir).

Panavision à Camerimage 2018

Nos Associés à Camerimage

Panavision sera une nouvelle fois présent à Camerimage en tant que Sponsor officiel du festival et avec son équipe sur un stand à l’Opera Nova. Deux ateliers Panavision auront lieu au Cinéma Orzeł le mardi 13 novembre.

Cinematographer Benoît Debie, SBC, talks about his work on "Climax", by Gaspar Noé
Followed by an interview with Ernesto Giolitti, gaffer

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Filmed in two weeks "like doing a movie among friends", the film Climax is faithful to the themes and style of Gaspar Noé (sex, drugs and a descent into hell). Mixing improvisation and extremely precise staging (like the choreography that opens the film), Benoît Debie, SBC, explains how he approached this shoot full of energy and things a little crazy ... (FR)

Entretien avec le directeur de la photo Benoît Debie, SBC, à propos de son travail sur "Climax", de Gaspar Noé
Suivi d’un entretien avec Ernesto Giolitti, chef électricien

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Tourné en deux semaines "comme un film de potes", ce Climax est fidèle aux thèmes et au style de Gaspar Noé (sexe, drogue et descente aux enfers). Mélangeant improvisation et travail extrêmement répété sur le plateau (comme la longue chorégraphie qui ouvre le film), Benoît Debie, SBC, nous explique comment il a abordé ce tournage plein d’énergie et de choses un peu dingues... (FR)

Dans l’actualité de Next Shot en septembre

Technique

Next Shot vous donne rendez-vous le jeudi 13 septembre au Festival de la Fiction TV de la Rochelle sur le bateau L’Espérance (port de La Rochelle) de 10 h à 2 h. Du côté des nouveautés, le Ronin 2, les objectifs Leica M0.8 avec la Sony Venice grâce à la nouvelle monture M, et le Serv Pro de Teradek. Le département Lumière continue de renforcer son offre en faisant l’acquisition de nombreuses nouveautés. Tournages de deux longs métrages et d’une série prévus en septembre.

"Peinture monochrome", par François Reumont Entretien avec le directeur de la photographie Łukasz Żal, PSC, pour "Cold War", de Pawel Pawlikowski

Les entretiens au Festival de Cannes

Après le très remarqué Ida (Oscar du Meilleur film étranger), en 2013, le cinéaste polonais Pawel Pawlikowski revient sur le devant de la scène avec Cold War, une histoire d’amour sur fond de musique et de tension entre l’Est et l’Ouest. C’est son compatriote Łukasz Żal, PSC, Grenouille d’or à Camerimage en 2013 pour Ida, qui signe les images, de nouveau en noir-et-blanc et au format 1,37. Le film est en Compétition officielle pour la Palme d’or 2018. (FR)

Tous les agendas de Camerimage

L’agenda de Camerimage

Mis à jour quotidiennement, les agendas annonçant les principaux temps forts de Camerimage liés au travail de l’image sont rassemblés dans cet article. Ils résument, entre autres projections et rencontres, les activités des membres associés de l’AFC présents et donnent des liens vers les entretiens publiés.

The Far Side of the Moon
Interview with cinematographer Jonathan Ricquebourg about his work on Maud Alpi’s film, "Still Life", by François Reumont on behalf of the AFC

Interviews at Camerimage

Jonathan Ricquebourg is the only French cinematographer officially competing in the feature-length fiction section of Camerimage 2017. Still Life, a first feature which was released a year ago in France, takes place in an abattoir. Animals and humans live side-by-side in a strange fable with infrequent dialogue. An original choice for this international selection that sometimes pits outsiders against internationally-recognized stars in the profession. (FR)

La face cachée de la lune
Entretien avec le directeur de la photographie Jonathan Ricquebourg à propos de son travail sur "Gorge cœur ventre", de Maud Alpi, par François Reumont pour l’AFC

Interviews at Camerimage

Jonathan Ricquebourg est l’heureux et l’unique chef opérateur français en compétition officielle fiction long métrage à Camerimage 2017. Gorge cœur ventre (Still Life)est un premier film sorti il y a un an en France dont l’action se déroule en grande partie dans un abattoir. Animaux et humains s’y côtoient dans une fable étrange où les dialogues sont rares. Un choix original dans cette sélection internationale qui peut jouer les outsiders face aux stars internationales de la profession. (FR)

Virginie Surdej, directrice de la photographie, parle de son travail sur "Une famille syrienne", de Philippe Van Leeuw, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Je me souviens très précisément de l’état dans lequel j’étais lorsque j’ai terminé ma première lecture du scénario d’Une Famille syrienne : j’étais bouleversée et même physiquement essoufflée. J’avais le sentiment d’avoir moi-même vécu cette journée de guerre. Pas la guerre comme on l’imagine : aventureuse, héroïque, sur le front… Masculine…

Interview with Cinematographer Philippe Le Sourd, AFC, about his work on Sofia Coppola’s “The Beguiled”
"Moonlight in Louisiana"

Les entretiens au Festival de Cannes

For her latest feature-length film, American director Sofia Coppola decided to make an adaptation of Tomas Cullinan’s novel The Beguiled, which tells the story of an enemy soldier’s unexpectedly imposing himself on a boarding school for young girls in the middle of the American Civil War. A remake (but not quite) of the earlier adaptation by Don Siegel in 1971 starring Clint Eastwood in the role of the soldier. For the new version, women are given the primary emphasis and make up a prestigious casting around the character of John Mac Burney (Colin Farrell). Philippe Le Sourd, AFC, was director of photography for this Louisiana-filmed movie. (FR)

Films (23)