Kino Flo

Lumière

Index des termes :

Kino Flo; Kino

Résultats de la recherche

Films (21)

Articles (122)

Mise à jour des Select 30 Kino Flo

Technique

Bonne nouvelle pour les propriétaires de Select 30 Kino Flo, en décembre, vous avez droit à la couleur sans supplément de prix ! Avec une simple mise à jour du software nous activons la fonction couleur de votre projecteur.

Le Parabeam de Kino Flo

Lumière, Energie et Accessoires

Eclairage de plateau dérivé du Diva Lite équipé de 4 tubes 55 W Kino Flo équilibré lumière du jour ou lumière artificielle.
Ce projecteur équipé d’un réflecteur parabolique de grande taille 60x60 cm permet de tirer parti du flux lumineux et d’éclairer à longue distance. Le Parabeam existe en 2 tubes ou 4 tubes, il se gradue par signal DMX. Préconisé pour les voitures travelling.

Vues du 10e Cinec à Munich
Par Vincent Jeannot, AFC

CINEC

La dixième édition du Cinec (International Trade Fair for Cine Equipment and Technologie) s’est déroulée du dimanche 21 au mardi 23 septembre 2014 à Munich. Comme à l’accoutumée le Cinec ouvre ses portes au début de l’Oktoberfest, la fête munichoise de la bière.

Le BSC "Show" 2017, à chaud...
Par François Reumont pour l’AFC

BSC Expo

Installé dans un centre de congrès au cœur du parc de Battersea, le BSC Expo, organisé par l’association britannique des directeurs de la photographie les 3 et 4 février 2017, draine depuis sa relocalisation au centre de la capitale anglaise un nombre conséquent de visiteurs. Nous vous proposons une visite de stands de membres associés de l’AFC et un bref aperçu de quelques nouveautés découvertes ici ou là...

Micro Salon 2013 en images, un 5e et dernier album

2013

Après les vues prises au niveau - 1, au rez-de-chaussée, salle Demy, foyer et salle Renoir, nous terminons la publication du reportage photographique de Pauline Maillet sur le 13e Micro Salon en vous proposant de retrouver participants et invités sur les plateaux 3 et 4 situés au niveau + 2 de La fémis.

Virginie Surdej, directrice de la photographie, parle de son travail sur "Une famille syrienne", de Philippe Van Leeuw, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Je me souviens très précisément de l’état dans lequel j’étais lorsque j’ai terminé ma première lecture du scénario d’Une Famille syrienne : j’étais bouleversée et même physiquement essoufflée. J’avais le sentiment d’avoir moi-même vécu cette journée de guerre. Pas la guerre comme on l’imagine : aventureuse, héroïque, sur le front… Masculine…

Le directeur de la photographie Pascal Marti, AFC, parle de son travail sur "Jeune & jolie", de François Ozon

Les entretiens au Festival de Cannes

Pascal Marti, AFC exerce le métier de chef opérateur depuis le milieu des années 1980. On lui doit beaucoup de longs métrages aux styles très différents (avec des réalisateurs tels Cedric Kahn, André Téchiné, Jean-François Stévenin…). Il a signé également de nombreuses campagnes publicitaires (aux côtés, entre autres, de Jean-Paul Goude ou Thierry Poiraud). Il signe aujourd’hui les images de Jeune & jolie qui marque le retour de François Ozon dans la course à la Palme d’or. (F. R.)

Cinematographer Yves Cape, AFC, SBC, speaks about his work on "Hors Satan" directed by Bruno Dumont
64th Cannes Film Festival, Un Certain Regard

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Yves Cape studied at the INSAS film school in Brussels. After having started out as an assistant he made his debut as DoP on short films in the 90’s. His encounter with Alain Berliner on the short film Rose (1993) led to the signing for the photography of the successful feature Ma vie en rose.
Since then his filmography has included films in France (Persécution by Patrice Chéreau, White material by Claire Denis) and abroad (Le Gardien des buffles in Vietnam, L’amore inperfetto in Italy or In Gods Hands in the US). A close collaborator of director Bruno Dumont he is at his side for the fourth time at this years Cannes Film Festival with the film Hors Satan.

Entretien avec le directeur de la photographie Yves Cape, AFC, SBC, à propos du film "Hors Satan" de Bruno Dumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Yves Cape, AFC, SBC, est issu de l’école de cinéma bruxelloise l’INSAS.
Après avoir débuté en tant qu’assistant opérateur, il fait ses débuts de directeur photo sur des courts métrages dans les années 1990.
Sa rencontre avec Alain Berliner (le court métrage Rose en 1993) le mène par la suite à signer les images du long métrage à succès Ma vie en rose.
Depuis, sa filmographie inclut des longs métrages en France (Persécution de Patrice Chéreau, White Material de Claire Denis) et à l’étranger (Le Gardien de buffles au Vietnam, L’amore inperfetto en Italie, ou In God Hands aux USA).
Fidèle collaborateur du cinéaste Bruno Dumont, il est présent à Cannes à ses côtés pour la 4e fois avec Hors Satan. (F.R.)

Le directeur de la photographie Samuel Lahu parle de son travail sur "Mercenaire", de Sacha Wolff

Les entretiens au Festival de Cannes

J’ai rencontré Samuel Lahu à La fémis… Je donnais un cours à des élèves de dernière année du département Image. Peu de temps après, alors que Samuel était sorti de cette école, je lui ai demandé s’il voulait faire le tour du monde avec deux caméras, une vitre [1], un marker et moi… Samuel a choisi dix pays sur la planète et nous sommes partis tous les deux, dans une vingtaine de pays, avec dix-sept caisses sous le bras…

Le directeur de la photographie Julien Hirsch, AFC, parle de "Cleveland Vs. Wall Steet", un documentaire de Jean-Stéphane Bron
En sélection de la Quinzaine des Réalisateurs 2010

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après une formation à Louis-Lumière, Julien Hirsch assiste Caroline Champetier sur les films de Téchiné, Doillon, Jacquot… Il signe son premier long métrage à la lumière, en collaboration avec Christophe Pollock, avec Jean-Luc Godard pour Éloge de l’amour en 2001, puis travaille avec Laurence Ferreira-Barbosa, André Téchiné, Benoît Jacquot, Pascal Ferran… Il remporte le César de la meilleure photographie pour Lady Chatterley de Pascale Ferran en 2007.
Jean-Stéphane Bron, documentariste suisse, réalise La ßonne conduite et Le Génie helvétique, puis une fiction en 2006 Mon frère se marie. Son long métrage documentaire Cleveland Vs. Wall Steet est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs.
Julien étant en tournage à Venise pour le prochain film d’André Téchiné, l’entretien avec lui n’a pas pu avoir lieu et s’est soldé par des échanges électroniques et le texte à suivre…

Cinematographer Eponine Momenceau discusses her work on Jacques Audiard’s film "Dheepan"

Les entretiens au Festival de Cannes

His first feature film, See How They Fall, was screened at Cannes, and three of Jacques Audiard’s subsequent films were selected to be in the Official Competition : A Self-Made Hero, Best Screenplay in 1996, A Prophet, Grand Jury Prize in 2009, and Rust and Bone, in 2012. For his seventh feature film, Dheepan, which is in the Official Competition of the 68th Cannes Film Festival, Jacques Audiard chose an unknown aspiring actor to play the lead role, like Tahar Rahim and Reda Kateb in A Prophet(BB)

Le directeur de la photographie Yves Cape, AFC, SBC, parle de son travail sur "Chronic", de Michel Franco

Les entretiens au Festival de Cannes

Yves Cape, AFC, SBC, s’est fait connaître comme directeur de la photographie en signant l’image de L’Humanité, réalisé par Bruno Dumont. Il a ensuite accompagné le réalisateur jusqu’à Hors Satan. Il a aussi collaboré avec Claire Denis, Martin Provost, Cédric Khan, Guillaume Nicloux et a éclairé le dernier film de Patrice Chéreau, Persécution(BB)

La directrice de la photographie Eponine Momenceau parle de son travail sur "Dheepan", de Jacques Audiard

Les entretiens au Festival de Cannes

Déjà à Cannes pour son premier long métrage, Regarde les hommes tomber, Jacques Audiard présente par la suite trois autres films en Compétition : Un héros très discret, Prix du scénario en 1996, Un prophète, Grand Prix du jury en 2009, et De rouille et d’os, en 2012. Pour son septième long métrage, Dheepan, en Compétition officielle de ce 68e Festival cannois, Jacques Audiard a choisi un acteur débutant inconnu dans le rôle central, à la manière de Tahar Rahim et Reda Kateb dans Un prophète(BB)

Le directeur de la photographie Kasper Tuxen parle de son travail sur "The Sea of Trees", de Gus Van Sant
Lost in a Forest

Les entretiens au Festival de Cannes

Si le CV du chef opérateur danois Kasper Tuxen est surtout rempli de spots publicitaires prestigieux (Louis Vuitton avec David Bowie, Hennessy, BMW...), il a également déjà éclairé deux longs métrages (Beginners, de Mike Mills et The Wait de M. Blash). Après avoir travaillé une première fois avec le réalisateur Gus Van Sant sur une série télé (Boss), il signe aujourd’hui l’image de The Sea of Trees, un mystérieux conte forestier sur la survie où le comédien oscarisé Matthew McConaughey côtoie le plus américain des acteurs nippons, Ken Watanabe. (FR)

Two Pictures a Day in Amman
Semaine 4

Two Pictures a Day in Amman

Gilles Porte, AFC, et Samuel Lahu, son assistant opérateur, sont actuellement en tournage en Jordanie. Ils se sont accordés pour nous envoyer chaque jour deux extraits du journal en images qu’ils tiennent quotidiennement sur le film 3000 Nights, réalisé par Mai Masri. Découvrez leurs toutes dernières images.

Entretien avec le directeur de la photo Benoît Debie, SBC, à propos de son travail sur "Climax", de Gaspar Noé
Suivi d’un entretien avec Ernesto Giolitti, chef électricien

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Tourné en deux semaines "comme un film de potes", ce Climax est fidèle aux thèmes et au style de Gaspar Noé (sexe, drogue et descente aux enfers). Mélangeant improvisation et travail extrêmement répété sur le plateau (comme la longue chorégraphie qui ouvre le film), Benoît Debie, SBC, nous explique comment il a abordé ce tournage plein d’énergie et de choses un peu dingues... (FR)

Cinematographer Benoît Debie, SBC, talks about is work on "Climax", by Gaspar Noé
Followed by an interview with Ernesto Giolitti, gaffer

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Filmed in two weeks "like doing a movie among friends", the film Climax is faithful to the themes and style of Gaspar Noé (sex, drugs and a descent into hell). Mixing improvisation and extremely precise staging (like the choreography that opens the film), Benoît Debie, SBC, explains how he approached this shoot full of energy and things a little crazy ... (FR)