Accueil de l'AFC > Films, Festivals, Rencontres, Projections et Prix > Festivals, Rencontres, Projections et Prix > Les Rencontres de l’ARP > Les Rencontres de L’ARP 2017

Les Rencontres de L’ARP 2017

Par Richard Andry, AFC

jeudi 26 octobre 2017 - Modifié le 26/10

Comme chaque année, L’ARP s’est transportée dans la bonne ville de Dijon pour y tenir ses 27es Rencontres, présidées cette année par la cinéaste franco-turque Deniz Gamze Ergüven Voir Deniz Gamze Ergüven dans l’index . Elles ont été l’occasion de nombreux débats dont le sujet le plus attendu était la chronologie des médias.

Pendant ces trois jours, dans la grande salle du Grand Théâtre, les participants, venant de tout le spectre de la production cinématographique prise au sens le plus large, ont pu débattre des questions essentielles qui se posent actuellement dans ce secteur : la chronologie des médias, l’importance de la directive SMA et sa transcription dans une grande loi audiovisuelle française inspirante pour toute l’Europe, la piraterie.
La ministre de la Culture, Madame Françoise Nyssen, qui ouvrait les débats, a rappelé l’importance de la diversité, de la régulation et du financement de la création. En ce qui concerne la chronologie des médias, elle a donné six mois aux partenaires du secteur pour la moderniser. Et promet pour 2018 la transcription en droit français de la directive SMA.

- Animée par Radu Mihaileanu
Voir Radu Mihaileanu dans l’index

, président de L’ARP, et Pascal Rogard, directeur général de la SACD, la table ronde autour du thème "Quelle chronologie des médias moderne inventer à l’ère du numérique mondialisés, des nouveaux usages et des nouveaux acteurs" rassemblait des intervenants de haut niveau, dont Madame Frédérique Bredin, présidente du CNC
Voir CNC dans l’index

.
- Dans l’après-midi, une deuxième table ronde animée par Pierre Jolivet
Voir Pierre Jolivet dans l’index

et Jean-Paul Salomé
Voir Jean-Paul Salomé dans l’index

abordait le thème "Quelle place pour indépendance et diversité dans un cinéma mondialisé ?"
- Suivie d’un autre débat autour de la question "Cinéastes et plateformes européennes : Quel avenir ?"
- Enfin le samedi matin, les Rencontres se terminaient par une table ronde sur "La culture : un projet citoyen et politique".

Comme toujours, ces débats ont été d’un haut niveau, et l’ambiance toujours aussi conviviale. Se trouver au cœur de cet événement en compagnie d’un aussi grand nombre de cinéastes brillants et concernés par l’avenir de la création et de notre métier au sens le plus noble est très régénérateur. Oui ça bouge.
En marge des rencontres, Diversion Cinéma nous présentait un intéressant atelier de VR
Voir VR dans l’index

.
J’ai pu aussi assister en avant-première à la projection de Au revoir là-haut, d’Albert Dupontel
Voir Albert Dupontel dans l’index

, photographié par Vincent Mathias
Voir Vincent Mathias dans l’index

, AFC, et de Jusqu’à la garde, de Xavier Legrand
Voir Xavier Legrand dans l’index

, photographié par Nathalie Durand
Voir Nathalie Durand dans l’index

, AFC.
L’AFC était bien présente.

Merci à L’ARP, au président Radu Mihaileanu
Voir Radu Mihaileanu dans l’index

, à Mathieu Debusschère, délégué général, et à toute l’équipe d’accueil. Et longue vie aux RCD.
Vous pouvez avoir plus d’informations sur le site de L’ARP où vous trouverez les liens pour revoir sur Dailymotion l’intégralité des débats. Je vous le conseille.

Portfolio


Tout l'univers AFC