Les nominations aux César 2018

La Lettre AFC n°283

La 43ᵉ cérémonie des César, organisée par l’Académie des arts et techniques du cinéma, se déroulera le 2 mars 2018, salle Pleyel à Paris. Les directeurs de la photographie de l’AFC sont de nouveau à l’honneur pour ces nominations : les nommés au César de la Meilleure photo sont tous membres de l’association. De nombreux films nommés dans les différentes catégories ont aussi été photographiés par des directeurs de la photographie AFC.

Sont nommés, entre autres :
Pour le César de la Meilleure photo :
- Christophe Beaucarne, AFC, SBC, pour Barbara, de Mathieu Amalric
- Caroline Champetier, AFC, pour Les Gardiennes, de Xavier Beauvois
- Jeanne Lapoirie, AFC, pour 120 battements par minute, de Robin Campillo
- Vincent Mathias, AFC, pour Au revoir là-haut, d’Albert Dupontel
- Guillaume Schiffman, AFC, pour Le Redoutable, de Michel Hazanavicius.

Et aussi...
Pour le César de la Meilleure réalisation :
- Mathieu Amalric pour Barbara, photographié par Christophe Beaucarne, AFC, SBC
- Robin Campillo pour 120 battements par minute, photographié par Jeanne Lapoirie, AFC
- Albert Dupontel pour Au revoir là-haut, photographié par Vincent Mathias, AFC
- Michel Hazanavicius pour Le Redoutable, photographié par Guillaume Schiffman, AFC
- Olivier Nakache et Eric Toledano pour Le Sens de la fête Olivier Nakache et Eric Toledano, photographié par David Chizallet, AFC

Pour le César du Meilleur film :
- 120 battements par minute, de Robin Campillo, photographié par Jeanne Lapoirie, AFC
- Au revoir là-haut, d’Albert Dupontel, photographié par Vincent Mathias, AFC
- Barbara de Mathieu Amalric, photographié par Christophe Beaucarne, AFC, SBC
- Le Brio, d’Yvan Attal, photographié par Rémy Chevrin, AFC
- Le Sens de la fête, d’Olivier Nakache et Eric Toledano, photographié par David Chizallet, AFC

Pour le César du Meilleur film étranger :
- Le Caire confidentiel, de Tarik Saleh, photographié par Pierre Aïm, AFC
- L’Echange des princesses, de Marc Dugain, photographié par Gilles Porte, AFC.

Pour le César de la Meilleure actrice :
- Jeanne Balibar dans Barbara, de Mathieu Amalric, photographié par Christophe Beaucarne, AFC, SBC
- Juliette Binoche dans Un beau soleil intérieur, de Claire Denis, photographié par Agnès Godard, AFC
- Marine Foïs dans L’Atelier, de Laurent Cantet, photographié par Pierre Milon, AFC
- Charlotte Gainsbourg dans La Promesse de l’aube, d’Eric Barbier, photographié par Glynn Speeckaert, AFC, SBC, ASC
- Karine Viard dans Jalouse, de David et Stéphane Foenkinos, photographié par Guillaume Deffontaines, AFC.

Pour le César du Meilleur acteur :
- Daniel Auteuil dans Le Brio d’Yvan Attal, photographié par Rémy Chevrin, AFC
- Jean-Pierre Bacri dans Le Sens de la fête, d’Olivier Nakache et Eric Toledano, photographié par David Chizallet, AFC
- Albert Dupontel dans Au revoir là-haut, d’Albert Dupontel, photographié par Vincent Mathias, AFC
- Louis Garrel dans Le Redoutable, de Michel Hazanavicius, photographié par Guillaume Schiffman, AFC
- Reda Kateb dans Django, d’Etienne Comar, photographié par Christophe Beaucarne, AFC, SBC.

Pour le César de la Meilleure actrice dans un second rôle :
- Anaïs Demoustier dans La Villa, de Robert Guédiguian, photographié par Pierre Milon, AFC
- Adèle Haenel dans 120 battements par minute, de Robin Campillo, photographié par Jeanne Lapoirie, AFC
- Mélanie Thierry dans Au revoir là-haut, d’Albert Dupontel, photographié par Vincent Mathias, AFC.

Pour le César du Meilleure acteur dans un second rôle :
- Niels Arestrup, Laurent Laffite, dans Au revoir là-haut, d’Albert Dupontel, photographié par Vincent Mathias, AFC
- Gilles Lellouche, Vincent Macaigne, dans Le Sens de la fête, d’Olivier Nakache et Eric Toledano, photographié par David Chizallet, AFC
- Antoine Reinartz dans 120 battements par minute de Robin Campillo, Photographié par Jeanne Lapoirie, AFC.

Pour le César du Meilleur espoir féminin :
- Iris Bry dans Les Gardiennes, de Xavier Beauvois, photographié par Caroline Champetier, AFC
- Eye Haïdara dans Le Sens de la fête, d’Olivier Nakache et Eric Toledano, photographié par David Chizallet, AFC
- Camélia Jordana dans Le Brio, d’Yvan Attal, photographié par Rémy Chevrin, AFC.

Pour le César du Meilleur espoir masculin :
- Benjamin Lavernhe dans Le Sens de la fête, d’Olivier Nakache et Eric Toledano, photographié par David Chizallet, AFC
- Nahuel Pérez Biscayart, Arnaud Valois, dans 120 battements par minute, de Robin Campillo, photographié par Jeanne Lapoirie, AFC.

Pour le César de la Meilleure adaptation :
- Albert Dupontel, Pierre Lemaître pour Au revoir là-haut, d’Albert Dupontel, photographié par Vincent Mathias, AFC
- Xavier Beauvois, Frédérique Moreau et Marie-Julie Maille pour Les Gardiennes, de Xavier Beauvois, photographié par Caroline Champetier, AFC
- Eric Barbier et Marie Eynard pour La Promesse de l’aube, d’Eric Barbier, photographié par Glynn Speeckaert, AFC, SBC, ASC
- Michel Hazanavicius pour Le Redoutable, de Michel Hazanavicius, photographié par Guillaume Schiffman, AFC.

Pour le César du Meilleur documentaire :
- I Am Not Your Negro, de Raoul Peck, photographié par Henry Adebonojo, Bill Ross IV et Turner Ross.