Manu Dacosse

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Articles (13)

Manu Dacosse, SBC, remembers the filming of "Vincent Must Die", by Stephan Castang
The deadly glare, By François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes

Selected out of competition at this years Cannes Critics’ Week, Stephan Castang’s first film is a fantastic story in which the protagonist suddenly finds himself confronted with inexplicable violence. To bring this fable to life, which oscillates between a paranoid film and an epidemic film, Manu Dacosse, BSC, teamed up with this highly experienced theater actor. It is Karim Leklou who lends his features to Vincent, bringing both the fragility and the strength that characterize the character with talent. (FR)

Manu Dacosse, SBC, se souvient du tournage de “Vincent doit mourir”, de Stephan Castang
Le regard qui tue, par François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes

Sélectionné hors compétition à la Semaine de la critique, le premier film de Stephan Castang est une histoire fantastique où le protagoniste se trouve subitement confronté à une violence inexplicable. Pour mettre en image cette fable qui oscille entre film paranoïaque et film d’épidémie, Manu Dacosse, BSC est venu faire équipe avec ce comédien de théâtre déjà très expérimenté. C’est Karim Leklou qui prête ses traits à Vincent, apportant avec talent à la fois la fragilité et la force qui caractérise le personnage. (FR)

Second annual “Festival Chefs Op’ en lumière” at Chalon-sur-Saône

Festival Chefs Op’ en Lumière

The second annual “Festival Chefs Op’ en lumière” organized by La Bobine, took place at Chalon-sur-Saône, from 11 to 15 March 2020. The spotlight was shone on Jonathan Ricquebourg, AFC, and Elin Kirschfink, AFC, SBC, joined by Manu Dacosse, SBC, Sébastien Goepfert, Antoine Héberlé, AFC, Gilles Porte, AFC, Marie Spencer, AFC, SBC, and Virginie Surdej, SBC. Pierre Lhomme, AFC, has been honored at this event, and a photographic exposition dedicated to Roger Corbeau was also featured.

Manu Dacosse, SBC, talks about his work on "Let the Corpses Tan", by Hélène Cattet and Bruno Forzani

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Director of photography Manu Dacosse, SBC, recently received the Magritte Award for Best Cinematography on the movie Laissez bronzer les cadavres (Let the Corpses Tan), by Hélène Cattet and Bruno Forzani. Adapted from the novel by Jean-Patrick Manchette and Jean-Pierre Bastid the film is a crossover between a western and Giallo, shot on film featuring colorful images and a very pop staging. (FR)

Manu Dacosse, SBC, parle de son travail sur "Laissez bronzer les cadavres", d’Hélène Cattet et Bruno Forzani

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Le directeur de la photographie Manu Dacosse, SBC, vient de recevoir le Magritte 2019 de la Meilleure image (l’équivalent belge de nos César) pour son travail sur le film Laissez bronzer les cadavres, d’Hélène Cattet et Bruno Forzani. Une œuvre étrange, entre western et "giallo", adaptée du roman de Jean-Patrick Manchette et Jean-Pierre Bastid. Retour sur ce film qui fait la part belle aux images colorées et à une mise en scène très pop. (FR)

Au palmarès des Magritte du Cinéma 2019

Les Magritte

La 9e édition des Magritte du Cinéma a révélé son palmarès le samedi 2 février 2019. Etaient en compétition pour le Prix de la Meilleure image : Frank van den Eeden, SBC, NSC, pour Girl, de Lukas Dhont, Manu Dacosse, SBC, pour Laissez bronzer les cadavres, d’Hélène Cattet et Bruno Forzani, et Jean-François Hensgens, AFC, SBC, pour Tueurs, qu’il a réalisé avec François Troukens.

Entretien avec le directeur de la photographie Manu Dacosse, SBC, à propos de son travail sur "L’Amant double", de François Ozon
Entretien filmé, par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Dans un entretien filmé, Manu Dacosse, SBC, raconte la fabrication de L’Amant double, sa première collaboration avec François Ozon. Un thriller psychanalytique qui évoque à la fois l’univers de David Cronenberg et celui de Brian de Palma.

Articles (4)

Tous les agendas précédents

L’agenda de Cannes

  • Vendredi 26 mai
  • Pas de films AFC du jour
  • Les films non AFC du jour
  • Sélection officielle, Compétition
  • L’Amant double, de François Ozon, photographié par Manu Dacosse, SBC, projection au Grand Théâtre Lumière à 15h et 19h.
  • Le film sera de nouveau projeté le samedi 27 mai, salle du Soixantième à 16h30.
  • Voir l’entretien filmé sera mis en ligne à l’heure de la première projection.

5es Magritte du Cinéma

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

Présentée par l’Académie André Delvaux, la 5e cérémonie des Magritte du Cinéma s’est déroulée à Bruxelles samedi 7 février 2015. Le Meilleur film a été décerné à Deux jours, une nuit, de Jean-Pierre et Luc Dardenne, photographié par Alain Marcoen, SBC. Pour ce film, la Meilleure réalisation a été attribuée aux frères Dardenne. La Meilleure image est allée au directeur de la photographie Manu Dacosse, SBC, pour L’Etrange couleur des larmes de ton corps, d’Hélène Cattet.

Retour sur le Festival de Cannes 2014 pour Arri

Nos associés à Cannes

Au Festival de Cannes cette année, plus de 75 % des films dans la sélection officielle et Un Certain Regard étaient tournés avec du matériel Arri, film ou numérique, et la majorité de ceux-ci en Alexa. Presque la moitié de tous les films en compétition ont utilisé les optiques Arri, inclus le lauréat de la Palme d’Or Winter Sleep, pour lequel le directeur photo Gökhan Tiryaki a choisi les Master Prime de Arri/Zeiss. Les films en sélection provenaient de plus 30 pays allant des Etats-Unis au Kazakhstan et du Japon à la Mauritanie.

Articles (30)

Présentation de Prophot, membre associé ayant rejoint l’AFC

Nouveaux venus à l’AFC

La société Prophot, qui propose aux professionnels des métiers de la chaîne de l’image divers équipements et solutions, a récemment rejoint l’AFC en tant que membre associé. Jean-Marie Dreujou et Manuel Teran, ses parrains AFC, présentent ici ce nouvel arrivant tel qu’au moment où ils ont soutenu sa candidature.

Le Prix "Découverte Leitz Cine du court métrage" 2023 décerné

Festival de Cannes 2023

Le jury de la 62e Semaine de la Critique, présidé par Audrey Diwan et entourée, entre autres, du directeur de la photographie portugais Rui Poças, AIP, ABC, a annoncé son palmarès lors de la soirée de clôture, mercredi 24 mai. Le Grand Prix a été attribué à Tiger Stripes, d’Amanda Nell Eu, photographié par Jimmy Gimferrer, et le Prix Découverte Leitz Cine du court métrage à Boléro, de Nans Laborde-Jourdàa, photographié par Manuel Bolaños.

Manu Dacosse, SBC, remembers the filming of "Vincent Must Die", by Stephan Castang
The deadly glare, By François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes

Selected out of competition at this years Cannes Critics’ Week, Stephan Castang’s first film is a fantastic story in which the protagonist suddenly finds himself confronted with inexplicable violence. To bring this fable to life, which oscillates between a paranoid film and an epidemic film, Manu Dacosse, BSC, teamed up with this highly experienced theater actor. It is Karim Leklou who lends his features to Vincent, bringing both the fragility and the strength that characterize the character with talent. (FR)

Manu Dacosse, SBC, se souvient du tournage de “Vincent doit mourir”, de Stephan Castang
Le regard qui tue, par François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes

Sélectionné hors compétition à la Semaine de la critique, le premier film de Stephan Castang est une histoire fantastique où le protagoniste se trouve subitement confronté à une violence inexplicable. Pour mettre en image cette fable qui oscille entre film paranoïaque et film d’épidémie, Manu Dacosse, BSC est venu faire équipe avec ce comédien de théâtre déjà très expérimenté. C’est Karim Leklou qui prête ses traits à Vincent, apportant avec talent à la fois la fragilité et la force qui caractérise le personnage. (FR)

Au palmarès du 70e Festival de San Sebastian

Films AFC dans les festivals

Lors de la soirée de clôture du 70e Festival international du film de San Sebastian (SSIFF), qui s’est déroulé du 16 au 24 septembre 2022, le jury officiel, présidé par le producteur Matías Mosteirín, a décerné la Conque d’or du meilleur film à Los reyes del mundo (Les Rois du monde), de Laura Mora, photographié par David Gallego. Le SSIFF étant l’un des rares festivals internationaux à décerner un prix pour la photographie, à noter que le Prix du jury pour la Meilleure photographie a été attribué au directeur de la photo argentin Manuel Abramovich pour son film Pornomelancolía.

Un tour du "Monde Leitz" en trois jours
Par Robert Alazraki, AFC, Jean-Noël Ferragut, AFC, et Antoine Héberlé, AFC

Actualités AFC

Invités chez Leitz, à Wetzlar (Hesse, Allemagne), sur proposition de Tommaso Vergallo, les 6, 7 et 8 septembre 2022, nous avons été, avec Tom Stern, quatre de l’AFC à rejoindre un groupe d’une trentaine de gens d’image venus de l’Europe entière* découvrir le site du Leitz Park, dédié exclusivement à la photo et au cinéma, vu à travers les optiques "maison". Ce fut trois jours, voyages compris, passés à partager le plaisir de la découverte du Leitz World et à faire de nouvelles connaissances ou revoir des visages connus.

Retour sur "La Nuit américaine", en l’honneur de Pierre-William Glenn, son directeur de la photographie

Actualités AFC

Accompagné d’étudiants de l’ENSLL, j’ai filmé la soirée du 8 septembre 2021 où l’AFC rendait hommage à Pierre-William Glenn en projetant, sur grand écran et en plein air, La Nuit américaine, de François Truffaut, qu’il a photographié. Cette vidéo de six minutes vient à la suite, dans cet article et en tant que mémoire visuelle, d’un texte où Gilles Porte, l’un des initiateurs de la soirée, fait l’historique et le récit détaillé de cette nuit qualifiée de « magique ». (Dominique Gentil)

Articles (2)

The 63rd San Sebastián Film Festival announces its winners

Longs métrages

During the closing ceremony of the 63rd annual San Sebastián Film Festival, which took place on Saturday, 26 September 2015, the jury, presided by Scandinavian actress Paprika Steen, awarded the Golden Conch award for Best Film to Sparrows, directed by Rúnar Rúnarsson, cinematography by Sophia Olsson. The Silver Conch award for Best Director was awarded to Joachim Lafosse for his film Les Chevaliers blancs (The White Knights), cinematography by Jean-François Hensgens, AFC, SBC. The Jury’s Prize for Best Cinematography went to Manuel Dacosse, SBC, for his work on Evolution, by Lucile Harzihalilovich.

Le Festival de San Sebastián 2015 annonce son palmarès

Longs métrages

Lors de la cérémonie de clôture du 63e Festival de San Sebastián, qui s’est déroulée samedi 26 septembre 2015, le jury, présidé par l’actrice scandinave Paprika Steen, a décerné la Conque d’or du meilleur film à Sparrows, réalisé par Rúnar Rúnarsson et photographié par Sophia Olsson. La Conque d’argent du meilleur réalisateur a été attribuée à Joachim Lafosse pour le film Les Chevaliers blancs, photographié par Jean-François Hensgens, AFC, SBC, et le Prix du jury de la Meilleure photographie est revenu à Manuel Dacosse, SBC, pour les images du film Evolution, de Lucile Harzihalilovic.