Michel Deville

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Films (83)

|

Articles (64)

Se souvenir de Max Pantera, charmant et talentueux professionnel
Par Dominique Le Rigoleur, AFC

Max Pantera

J’ai eu le privilège de bénéficier des compétences et du talent de cadreurs assez rarement : Eric Faucherre, pour deux films de Jean-Charles Tacchella, et Max Pantera pour La Lectrice, de Michel Deville, par exemple. C’était à chaque fois des cadreurs qui avaient l’habitude de travailler avec ce réalisateur-là, ce qui rendait le travail beaucoup plus facile. Ils possédaient les clés de la collaboration et travaillaient avec beaucoup d’aisance. En outre, c’étaient des personnes extrêmement chaleureuses.

Sven Nykvist
by Dominique Le Rigoleur, director of photography, AFC

Sven Nykvist

I met Sven on Schlöndorff’s A Love of Swann, in 1983. This encounter was to me like one of those amazing gifts that filmmaking sometimes unexpectedly gives us. Like Bertolucci with Storaro, Truffaut with Almendros, Bergman and his films always seemed to follow Sven. When you met him, you met more than just a man. Dominique Le Rigoleur, Volker Schlöndorff, Sven Nykvist, Balthazar, chef machiniste (photo Georges Pierre) This was for me one of the most wonderful and enriching experiences of my life. Sven wanted the cameraman to do his (...)

Présentation de Richard Andry
par Pierre-William Glenn

Nouveaux venus à l’AFC

J’ai connu Richard sur mon 1er long métrage en tant que réalisateur en 1973 pendant la préparation du film documentaire Le Cheval de fer, aventure hors norme tournée pendant toute la saison des courses motocyclistes du Championnat du monde de vitesse en 1974. Richard y tenait une caméra et remplissait déjà brillement la fonction d’assistant multi standard qu’exige ce genre de production.

Partagez votre expérience avec la nouvelle génération !
par Jean-Jacques Bouhon et Pierre-William Glenn

ENSMIS La fémis

Depuis maintenant trois ans, les élèves en Image de troisième année à La fémis doivent obligatoirement faire un stage professionnel entre le début du mois d’avril et la fin du mois de juin. Certains d’entre vous ont déjà, par le passé, accueilli des élèves des promotions précédentes et l’expérience a été pour le moins enrichissante.

Visite à IBC 2017
Par Philippe Ros, AFC

IBC

Ce compte rendu de ma visite à IBC est forcément subjectif et incomplet mais synthétise les rencontres que j’ai pu avoir avec les exposants ainsi que les événements auxquels j’ai pu assister. Beaucoup de produits ont été pour la plupart présentés au NAB, mais discuter avec les créateurs et ingénieurs, voir et prendre en main les objets, permet évidemment de mieux en saisir les avantages et inconvénients.

Visite à IBC, la suite...
Par Philippe Ros, AFC

IBC

Ce compte rendu de ma visite à IBC (suite et fin) repose sur point de vue forcément subjectif. Aux annonces faites en amont de cette manifestation, j’ai tendance à privilégier plutôt la rencontre avec les exposants que je connais et les conseils de Jon Fauer – encore lui. Jon a en effet très souvent connaissance avant tout le monde de nouveautés intéressantes et de stands à aller voir absolument.

Impressions du Festival International du film Haïfa 2010
par Philippe Ros

Longs métrages

Recommandé par Richard Andry et Nigel Walters, BSC, président d’Imago, j’ai eu le plaisir d’être invité par ACT, Association israélienne des Professionnels du Cinéma et de la Télévision à Haifa, fin septembre, pour animer une Master Class sur " Cinema and Television Photography in the Digital Age ".
Cette invitation s’inscrivait dans le cadre des rapports qu’entretient Imago avec ACT. Grand merci à Richard, Nigel et à Imago pour ce passionnant voyage.
Cette Master Class se tenait durant le Festival International du Film qui a lieu depuis 26 ans à Haïfa.

36e Festival International du Film de Fajr
Par Philippe Ros, AFC

Festivals divers

Suite à de nombreux voyages, c’est avec beaucoup de retard que j’envoie à l’AFC cet article sur le Festival International du Film de Fajr (FIFF), qui a eu lieu du 19 au 27 avril, à Téhéran, et auquel j’ai participé. Je tenais néanmoins à partager cette formidable expérience avec l’AFC.

L’éditorial de la Lettre de décembre 2010
par Caroline Champetier et Pierre-William Glenn

Editoriaux de la Lettre

Aujourd’hui le rythme et la façon dont les outils d’enregistrement des images viennent à nous se sont considérablement modifiés.
Il a peu de temps encore, le mouvement d’un directeur de la photographie et de ses assistants vers une caméra, une pellicule, un traitement chimique ou numérique se faisait progressivement. Certains d’entre nous adoptaient une machine et un processus de fabrication des images avec constance, d’autres rejouaient leur choix d’un film à l’autre, il en était ainsi des équipes et des relations avec les prestataires associés à notre travail.

Adieu l’Artiste
par Pierre-William Glenn, AFC

Alain Derobe

Alain Derobe était le fils de Jeander, critique très sérieux et réputé de Libération et j’ai eu la chance de le rencontrer à l’IDHEC en 1964. J’y étais élève en Image et Alain – Pilou pour les intimes – était un intervenant professionnel du département. La sympathie s’est créée immédiatement puisqu’Alain achetait des lots de motos aux Domaines pour en reconstruire une en bon état de marche et que j’allais à l’Ecole avec une Triumph 6T...

Franck Montagné, nouveau membre consultant de l’AFC

Nouveaux venus à l’AFC

Lors de l’une de ses dernières réunion, le CA de l’AFC a décidé de proposer à Franck Montagné, directeur de postproduction, consultant et formateur, de rejoindre l’AFC en tant que membre consultant. Franck ayant accepté de bon gré notre proposition, nous sommes très heureux de l’accueillir chaleureusement. Philippe Ros, AFC, nous fait les présentations d’usage.

La texture de l’image à travers le contrôle du piqué dans les caméras numériques
Par Philippe Ros, AFC

Caméras numériques

La texture de l’image numérique est un territoire relativement vierge, le piqué en fait partie. Les choix de la texture et du piqué sont des décisions artistiques mais dans l’image brute produite par la caméra, ces choix sont pour l’instant essentiellement créés et gérés par des ingénieurs. Avec talent mais sans qu’ils correspondent forcément à la dramaturgie du film et aux attentes des réalisateurs et directeurs de la photo. ***

Rapport du Comité technique d’Imago réuni lors du Cinec 2010
par Philippe Ros, AFC

La fédération Imago

La Fédération européenne des directeurs de la photographie Imago compte aujourd’hui 29 associations représentant divers pays d’Europe et 10 associations extra-européennes (voir les associations membres d’Imago).
Un Comité technique au sein d’Imago se réunit périodiquement à l’occasion d’une manifestation ou d’une autre ; Philippe Ros représente l’AFC à ce comité. Il rend compte de façon détaillée de la dernière réunion qui s’est tenue à Munich lors du dernier Cinec.

Festival International du Film d’Amour (FIFA)
par Pierre-William Glenn

Films AFC dans les festivals

Le jury de l’édition 2004 du Festival International du Film d’Amour qui se tient la ville de Mons en Belgique était présidé par Euzhan Palcy. Après le Festival de Namur, où l’AFC a été conviée, le FIFA est un des rares festivals qui se fait un honneur d’avoir un " technicien " dans son jury. J’y étais convié en tant que Président de la CST et me suis fait un plaisir d’honorer cette invitation du 15 au 20 février 2004, pour délibérer, avec 9 autres jurés, de la compétition officielle.
La semaine a été exceptionnelle : l’accueil, la convivialité organisée, les qualités humaines et intellectuelles des membres du jury international, la variété et l’intelligence de la programmation (13 films à voir en 4 jours), le succès public (près de 30 000 spectateurs) font pour moi de Mons la ville européenne de référence en matière de cinéphilie et " d’exception culturelle ".

La place du directeur photo dans la chaîne numérique
Par Philippe Ros, AFC, membre du Comité technique d’Imago

Chaîne numérique

Lors du Festival eDIT 14 à Francfort, l’année dernière, j’ai été invité à organiser un " panel " de discussion avec des réalisateurs, des directeurs de la photo et des coloristes. Etaient présents : Nigel Walters, BSC, Jan Schutte, Director DFFB (Ecole Cinéma Berlin), Peter Zeitlinger, BVK, Barry Ackroyd, BSC, Richard Andry, AFC, et Simon Walker, Colorist. Le sujet de ce panel était : " Est-ce que les directeurs de la photo contrôlent encore l’image qui sera vue lors de l’exploitation du film ? "

Too Many Labs Out of Control
By DoP Philippe Ros, AFC, Imago Technical Committee Member

Chaîne numérique

For several months we’ve been talking with Irena Gruca from FilmPRO Magazine about the qualities of Digital Intermediate and connected issues. In this article I have the opportunity to recap the discussion.
Special thanks to Irena Gruca who gave authorization to AFC to publish this article released in “Intermediate” european magazine launched by CineArte (Germany) & FilmPro (Poland).
This article has received some more inputs after the last Camerimage and the Micro Salon 2012.

Notre travail à La fémis
par Jean-Jacques Bouhon et Pierre-William Glenn

Billets d’humeur

Au début de l’année 2005, nous avons repris la direction du département Image de l’école de cinéma la plus prestigieuse à la suite d’Alain Monclin et de Pierre Novion.
L’histoire est longue des liens de notre association avec les écoles publiques de cinéma puisqu’une majorité des membres de l’AFC est sortie soit de l’ENS Louis-Lumière (surnommée autrefois " Vaugirard ") ou de l’IDHEC (ancêtre de l’actuelle Fémis).

Edition 2006 de l’IDIFF, les premières photos...
en attendant le compte rendu des différents participants

Salons, expositions et conférences techniques

L’édition 2006 a cloturé ses journées avec la projection du film de télévision Le Grand Charles réalisé par Bernard Stora et photographié par Gérard de Battista, AFC.

Le Grand Charles a été diffusé en 2 parties, depuis un serveur Doremi. L’encodage est réalisé en JPEG 2000 par notre partenaire " membre associé " Digimage.

Plusieurs membres de l’AFC étaient invités dans le cadre de cette manifestation.

L’AFC remercie chaleureusement Philippe Ros, membre consultant de l’AFC, conseiller technique pour l’IDIFF, et Philippe Coroyer pour avoir veillé attentivement au bon déroulement des ateliers.

Premières photos...

Loulou Pastier
par Philippe Houdart, AFCF

Loulou Pastier

Les Tontons flingueurs de Georges Lautner, Paris brûle-t-il ? de René Clément, La Femme en bleu de Michel Deville, Verdict d’André Cayatte,Les Dames de la côte de Nina Companez, ont en commun d’avoir été cadrés par Loulou Pastier qui vient de nous quitter récemment. Mais ces titres ne sont que quelques exemples au sein d’une filmographie où se côtoient Georges Lautner (10 films), André Cayatte (5 films), René Clément (4 films), mais aussi Claude Barma, Marc Allégret, André Hunebelle, Marcel Carné, Jacques Demy, Stanley Donen, John Guillermin, Lewis Gilbert et, lorsqu’il était encore assistant Abel Gance et Michelangelo Antonioni, excusez du peu.

Compte rendu de l’Atelier Focus Innovation
Par Philippe Ros, AFC

Chaîne numérique

L’Atelier Focus Innovation, organisé par Marc Bourhis, délégué adjoint Technologies et Edition à la Ficam, s’est tenu le jeudi 6 février 2014, à la veille du Micro Salon de l’AFC. Cette journée avait pour but de faire comprendre la dématérialisation des contenus dans la filière Cinéma et la convergence des " workflows " IT.

Sven Nykvist
par Dominique Le Rigoleur

Sven Nykvist

J’ai rencontré Sven sur Un amour de Swann de Volker Schlöndorff en 1983. J’ai reçu cette rencontre comme un grand cadeau dont le cinéma nous réserve parfois la surprise.
Comme Bertolucci avec Storaro, Truffaut avec Nestor Almendros, Bergman et tous ses films semblaient être en toile de fond derrière Sven. C’était plus qu’une personne qu’on rencontrait.

Pour Jacques Loiseleux
Par Pierre-William Glenn, AFC

Jacques Loiseleux

J’ai connu Jacques sur un feuilleton de Telfrance, en 1967, où j’étais acteur, chef de bande d’une horde de motards au titre significatif : Les Oiseaux rares. Le courant est tout de suite passé entre le chef opérateur-cadreur et le jeune idiot que j’étais à l’époque, à la tête d’une bande de futurs pilotes du championnat du monde, faisant fi de toute limitation de vitesse, de toute sécurité élémentaire et dont beaucoup sont morts de leur passion maintenant.