Panagrip

Loueurs

Résultats de la recherche

Films (24)

|

Articles (66)

L’actualité de Panavision, Panalux, Panagrip

Technique

Les équipes de Panavision-Panalux seront présentes, du 12 au 14 octobre, aux 27es Rencontres cinématographiques de Dijon. Au cours de ce mois, quatre longs métrages tournés avec nos moyens techniques sortent en salles.

L’actualité d’avril de Panavision

Technique

Pas moins de huit sorties sur les écrans en avril de films tournés avec les moyens techniques de Panavision Alga, Panavision Wallonie, Panavision Bordeaux, Panalux et Panagrip.

Un après-midi à l’Atelier Panavision numérique
le 25 mars 2009

Caméras numériques

Transportez-vous virtuellement dans les locaux de Panavision Alga Techno et assistez à l’Atelier Panavision numérique.
Le programme de la journée :

  • Ateliers numériques
    Atelier "haute vitesse" (séances 10h30, 14h, 17 heures)
    Atelier "visionnage" (séances 11h30, 15h, 18 heures)
    Atelier "workflow numérique" (prochaines séances 16h et 19 heures)
  • Présentation sans interruption d’équipements de machinerie de KGS Panagrip.

L’actualité de Panavision en novembre

Technique

Dans l’actualité mensuelle de Panavision, outre une présence au 25e festival Camerimage en Pologne, dix films tournés avec des matériels fournis par ses équipes sortiront sur les écrans en novembre.

Interview with cinematographer Laurent Brunet, AFC, about his work on Annarita Zambrano’s film “After the War”

Les entretiens au Festival de Cannes

For her first feature-length film, Italian director Annarita Zambrano decided to make a film about the exile of a father and his daughter against the backdrop of the post-Red Brigade Italian political context of the 1980s. This story takes place between Italy and Southwest France, and was photographed by Laurent Brunet, AFC. It is in official selection at Cannes this year in the “Un certain regard” section (FR)

Patrick Ghiringhelli, directeur de la photographie, parle de son travail sur "Djam", de Tony Gatlif
"Rebetiko Blues", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Le cinéaste musicien Tony Gatlif, récompensé à Cannes en 2004 (pour le film Exils), s’intéresse cette année à une autre histoire de femmes. Entre la Turquie, le nord de la Grèce et l’île de Lesbos, Djam a nécessité 40 jours de tournage, sur un mode "road movie musical". Retour avec le directeur de la photographie Patrick Ghiringhelli sur ce film présenté lors d’une Séance spéciale au Cinéma de la Plage, au Festival de Cannes.

Les films Panavision du mois de décembre

Technique

Dix films tournés avec les moyens techniques de Panavision sortent sur les écrans en décembre, dont L’Echange des princesses (Marc Dugain, image Gilles Porte, AFC), Garde alternée (Alexandra Leclère, image Jean-Marc Fabre, AFC), Les Gardiennes (Xavier Beauvois, image Caroline Champetier, AFC), La Promesse de l’aube, (Éric Barbier, image Glynn Speeckaert, AFC, SBC, ASC) et Stars 80, la suite (Thomas Langmann et Frédéric Auburtin, image Eric Guichard, AFC, Dominique Bouilleret, AFC.

L’actualité de Panavision en janvier

Technique

Dans l’activité de Panavision Alga, Panagrip et Panalux en janvier, la décision de Panavision Alga de concourir pour le Trophée César et Techniques 2018 et la sortie en salles de quatre films tournés avec nos moyens techniques.

Panavision au 71e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Panavision sera présent au 71e Festival de Cannes en étant, cette année encore, partenaire de la Quinzaine des Réalisateurs, et aussi de la CST. Un douzaine de films tournés avec le matériel Panavision-Panalux seront programmés dans les diverses sélections. Vous pourrez rencontrer nombre d’entre nous pendant le Festival.

L’actualité récente de Panavision

Technique

Dans l’actualité récente de Panavision, deux supports de commandes HF développés par notre département et cinq films pour lesquels nous avons fourni du matériel sortent en salles en octobre.

Panavision au 70e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Panavision au 70e Festival de Cannes, ce sera, entre autres évènements, un nouveau partenariat avec la Quinzaine de réalisateurs, de nombreux films sélectionnés dont nous avons fourni le matériel et de nombreuses présences pendant toute sa durée.

La directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, parle de son travail sur "Rester vertical", d’Alain Guiraudie

Les entretiens au Festival de Cannes

Filmer la nature et le rapport de l’homme avec elle est l’un des socles des films d’Alain Guiraudie. Après L’Inconnu du lac, qui remporte le prix de la mise en scène à Un certain regard en 2013, le réalisateur tourne son cinquième long métrage entre la Lozère, le Marais poitevin et Brest. Rester vertical, un film de loup, de paternité et de déchéance, concourt pour la Palme d’or de ce 69e festival de Cannes.

Le directeur de la photographie David Chambille parle de son travail sur "La Forêt de Quinconces", de Grégoire Leprince-Ringuet

Les entretiens au Festival de Cannes

David Chambille est issu des rangs de l’ENS Louis-Lumière (Ciné promo 2005). Après un passage en tant qu’assistant (avec Patrick Blossier, Pascal Caubère...), il se dirige rapidement vers la lumière en filmant plus d’une quinzaine de courts métrages. Depuis 2012, il a notamment signé les images des longs métrages Mon amie Victoria, de Jean-Paul Civeyrac ou Discount, de Louis-Julien Petit. La Forêt de Quinconces est le premier du comédien et réalisateur Grégoire Leprince-Ringuet avec qui il avait déjà fait deux courts métrages. (FR)

Cinematographer Claire Mathon, AFC, discusses her work on Alain Guiraudie’s film “Staying Vertical”

Les entretiens au Festival de Cannes

Filming nature and man’s relationship to it is one of the bases of Alain Guiraudie’s filmography. After Stranger by the Lake, which won the prize for Best Director at Un certain regard at Cannes in 2013, the director shot his fifth feature-length film in the Lozère, the Marais Poitevin, and Brest. Staying Vertical, a movie about wolves, paternity, and loss of status is in competition for the Golden Palm at the 69th annual Cannes Film Festival this year.

Entretien avec la directrice de la photographie Claire Mathon, AFC, à propos de son travail sur "Une vie violente", de Thierry de Peretti

Les entretiens au Festival de Cannes

Claire Mathon, AFC, porte des films singuliers, éclaire des premiers longs métrages puis accompagne fidèlement des réalisateurs tels que Maïwenn ou Alain Guiraudie. S’engageant avec sa caméra pour escorter la mise en scène, elle signe l’image d’Une vie violente, le 2e film du comédien et réalisateur Thierry de Peretti. Après Les Apaches, apprécié sur la Croisette en 2013, Thierry de Peretti revient à Cannes en sélection à la 56e Semaine de la Critique avec cette chronique corse, inspirée de faits réels et interprétée exclusivement par des comédiens du terroir.

Entretien avec le directeur de la photographie Laurent Brunet, AFC, à propos de son travail sur "After the War", d’Annarita Zambrano
"Après la guerre"

Les entretiens au Festival de Cannes

Pour son premier long métrage, la réalisatrice italienne Annarita Zambrano a choisi de porter à l’écran une histoire d’exil entre un père et sa fille dans le contexte politique des années 1980, post Brigades Rouges. Une histoire qui se déroule entre l’Italie et le sud-ouest de la France, mise en images par Laurent Brunet, AFC, sélectionné en compétition officielle dans la catégorie Un certain regard (FR)

Où le directeur de la photographie Eric Gautier, AFC, parle de son travail sur "L’Apparition", de Xavier Giannoli
Filmer l’invisible, par François Reumont pour l’AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

A cette question sur le potentiel paradoxe de mettre en image un film autour d’une apparition supposée de la Vierge Marie, Eric Gautier, AFC, sourit et se remémore le début de son aventure au côté de Xavier Giannoli : « C’est un peu un défi de filmer le mystère de la foi. L’amour de Dieu, c’est comme l’amour tout court : il n’y a aucune preuve tangible, seulement du don de soi. La sincérité (et le mensonge, comme dans d’autres films du cinéaste) est la question centrale de l’intrigue. Avec, comme catalyseur scénaristique, la solitude de ces deux personnages, Jacques (Vincent Lindon) et Anna (Galatea Bellugi) ».

L’actualité de Panavision en juin

Technique

Dans son actualité de juin, à signaler la sortie sur les écrans de neuf films dont Panavision a fourni du matériel caméra, machinerie et/ou lumière, cinq dont le tournage a débuté en mai et l’arrivée de nouveaux moyens de transport.

L’actualité mensuelle de Panavision

Technique

Dans l’actualité de Panavision, la dernière Journée Portes Ouvertes, le festival Premiers Plans d’Angers, l’Assemblée des Médias, un départ de tournage en décembre et six sorties sur les écrans en janvier.

L’actualité récente de Panavision

Technique

Dans l’actualité de Panavision ce mois-ci, noter, entre autres, nos présences aux Rencontres Cinématographiques de Dijon et aux Rencontres internationales estudiantines de San Sebastián, notre partenariat avec le festival Lumière à Lyon, un merci aux équipes de deux films récompensées au Festival de la Fiction TV, ainsi que quatre films en tournage en septembre et trois sortant en salles en octobre.

L’actualité mensuelle de Panavision

Technique

Dans l’actualité de Panavision, six départs de tournage et quatre sorties sur les écrans en février. Panavision sera au rendez-vous du Festival de Luchon ainsi qu’au Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand.