Patrice Leconte

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Articles (97)

Interview with cinematographer Thierry Arbogast, AFC, about his work on Atiq Rahimi’s “Our Lady of the Nile”
Followed by an account by Karine Feuillard, DIT

Entretiens avec des directeurs de la photographie

After their first film, Syngué Sabour, in 2012, Atiq Rahimi called on Thierry Arbogast a second time to film the adaptation of the eponymous novel by Scholastique Mukasonga. This story, somewhere between a Bildungsroman and a bloody tragedy, takes place in Rwanda in the 1970s against a background of sundrenched hills, rainy dawns, and dreamy forests, and is set in a Catholic boarding school far outside of the city whose pupils are upper-class young ladies.

Entretien avec le directeur de la photographie Thierry Arbogast, AFC, à propos de son travail sur "Notre-Dame du Nil", d’Atiq Rahimi
Suivi d’un témoignage de Karine Feuillard, DIT

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Après Syngué Sabour, en 2012, Atiq Rahimi a fait appel pour la deuxième fois à Thierry Arbogast pour filmer l’adaptation du roman éponyme de Scholastique Mukasonga. Cette histoire, entre roman d’initiation et tragédie sanglante, collines ensoleillées, aubes de pluie et forêt onirique, se déroule dans les années 1970 au Rwanda, au sein d’un institut catholique accueillant des jeunes filles de la bonne société loin de la ville.

Report on Camerimage 2019
By Jean-Marie Dreujou, AFC

Camerimage 2019

I was a member of the jury for the Directors’ Debuts Competition, which features first and second films, at Camerimage this year, alongside Rob Epstein (Jury President), director, screenwriter, and producer, and Jan Roelfs, production designer, who received the Camerimage Award for Production Designer With Unique Visual Sensitivity this year.

Camerimage 2019 vu par...
Par Jean-Marie Dreujou, AFC

Camerimage 2019

J’étais membre du jury "Director’s Debut", la sélection des premiers et deuxièmes films, au festival Camerimage, avec Rob Epstein (président), réalisateur, scénariste et producteur, et Jan Roelfs, "production designer", qui cette année recevait le "Camerimage Award to Production Designer with Unique Visual Sensitivity".

Jean Monsigny, un homme bien
Par François Catonné, AFC

Jean Monsigny

J’ai connu Jean Monsigny il y a longtemps, c’est avec lui que j’ai commencé. C’était mon premier film, directement comme premier assistant. Je n’avais pas de second et n’avais jamais travaillé professionnellement après Vaugirard / Louis-Lumière, c’est dire si j’étais débutant (un euphémisme).

A propos des "Silences de Johnny", documentaire de Pierre-William Glenn, AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Lorsqu’on interroge quelqu’un sur la carrière de Johnny Hallyday au cinéma, rares sont les personnes, même les fans, qui peuvent lister plus de cinq films sur les trente-quatre qu’il a interprétés. Et pourtant sa carrière d’acteur a commencé avant celle de chanteur, en 1954, dans Les Diaboliques, de Henry-Georges Clouzot. Il est même probable que Johnny ait découvert Elvis Presley et le Rock’n’roll en voyant Loving You (Amour frénétique) au cinéma à l’âge de 14 ans.

Denis Lenoir, AFC, ASC, the go-between
By Ariane Damain Vergallo for Leitz Cine Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Denis Lenoir is already a confirmed cinematographer when he reads Pierre Bourdieu’s essay, Photography : A Middle-brow Art.
The idea that ‘‘bourgeoisie dunces’‘ are particularly successful in photography - a way for them not to downgrade - has always interested him. Born in that milieu and a “lazy, lousy student,” Denis Lenoir totally recognizes himself in that analysis.

Denis Lenoir, AFC, ASC, entre deux
Par Ariane Damain Vergallo pour Leitz Cine Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Denis Lenoir était déjà un chef opérateur confirmé quand il a lu l’essai que Pierre Bourdieu avait écrit sur la photographie, Un art moyen. L’hypothèse selon laquelle "les cancres de la bourgeoisie" réussissaient particulièrement bien dans la photo - une manière pour eux de ne pas se déclasser - l’avait intéressé. Denis Lenoir, qui ne s’était jamais soucié de travailler à l’école et qui était né dans ce milieu, s’était finalement reconnu dans cette analyse.

Décès du directeur de la photographie Bernard Zitzermann

Bernard Zitzermann

Si la carrière d’un opérateur devait se résumer au titre d’un seul film, Molière, par exemple, d’Ariane Mnouchkine, ce ne serait pas faire justice à Bernard Zitzermann, qui vient de nous quitter à l’âge de 75 ans, jeudi 1er février 2018 à Saint-Paulet-de-Caisson (Gard), ni rendre hommage à son travail photographique. Ses images – lumineuses et ombrées, colorées et contrastées, enveloppées et sensibles –, aux côtés de cinéastes aussi divers que variés, auront marqué d’un coup de patte délicat quelque soixante films pendant près de six décennies.

Bernard Zitzermann, "un type bien"
Par Jean-François Robin, AFC

Bernard Zitzermann

Lorsqu’un de nos "collègues" disparaît, il est de bon ton d’écrire une espèce "d’oraison", comme le faisait Bossuet. Nous n’avons pas le talent de Bossuet et le propos n’est pas de briller. Mais simplement de dire, comme moi, qui ai peu de souvenirs de Zizi, que ce souvenir qu’il a laissé dans ma mémoire n’est que rire, sympathie et chaleur.

Notes de lecture sur "Au travail avec Eustache", de Luc Béraud
Par Dominique Gentil, AFC

Livres et revues

Dans une période particulièrement créative du cinéma français, les années 1970, Luc Béraud a été scénariste des films de Claude Miller (La Meilleure façon de marcher, L’Effrontée), de Pierre Jolivet, Bernard Stora, Alain Jessua…, metteur en scène de longs métrages, acteur occasionnel, assistant réalisateur d’Alain Robbe-Grillet, Claude Miller, Jacques Rivette, Patrice Leconte et de Jean Eustache…

Charles Bitsch, l’homme à qui l’on doit ses premières
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

Charles Bitsch

Cinématographiquement parlant, Charles Bitsch a été l’une des toutes premières personnes qu’il m’a été donné de rencontrer. Il fut l’un de mes professeurs ou plus exactement, chose courante aujourd’hui comme hier, l’un des professionnels intervenant dans une école de cinéma, qui préparait, elle, à "Vaugirard" et l’Idhec – nous sommes en 1967-1968.

Retour sur la Caméra d’or
Par Jean-Marie Dreujou, AFC

Festival de Cannes 2016

Ma dernière visite à Cannes remonte à 1986, 30 ans ! Le bateau du film de Polanski, Pirates, était à quai. Mon premier film comme directeur de la photo, Qui trop embrasse, de Jacques Davila, était dans la sélection Un Certain Regard. C’était un film tourné en Super 16, gonflé en 35 nmm, et la projection sur l’immense écran de l’ancien palais Croisette m’avait beaucoup impressionné.

Interview with cinematographer Jean-Marie Dreujou, AFC, about “Wolf Totem”, a film by Jean-Jacques Annaud

Les entretiens à Camerimage

Jean-Marie Dreujou, AFC, will participate in this year’s Camerimage festival as a member of the jury. He will also be the only French – and AFC – representative in the international competition for the Golden Frog with Wolf Totem, a film by Jean-Jacques Annaud. This interview was conducted with him just before he left for Poland. (FR)

Entretien avec le directeur de la photographie Jean-Marie Dreujou, AFC, à propos du "Dernier loup", de Jean-Jacques Annaud

Les entretiens à Camerimage

C’est en tant que juré que Jean-Marie Dreujou, AFC, va participer cette année au festival Camerimage. Il sera également le seul représentant français – et de l’AFC – en compétition internationale pour la Grenouille d’or avec Le Dernier loup, de Jean Jacques Annaud. Quelques mots avec lui avant son départ en Pologne. (FR)

Interview with cinematographer Denis Lenoir, AFC, ASC, regarding his work on Mia Hansen-Løve’s film “Eden”
Denis Lenoir films the 90s

Les entretiens à Camerimage

Eden, screened out of competition at Camerimage 2014, is one of the first cinematographic attempts at capturing the “rave party” scene and the birth of the French Touch musical movement in the 1990s and its ensuing international success. This conversation with Denis Lenoir, AFC, ASC, focuses on this sociologically very “French” biopic whose main character was mostly inspired by director Mia Hansen-Løve’s own brother. (FR)

Où l’"American Cinematographer" s’entretient avec Denis Lenoir, AFC, ASC, à propos de son travail sur "Eden", de Mia Hansen-Løve

Livres et revues

Dans son numéro de juin 2015, le magazine American Cinematographer publie un article intitulé "Trapped in a Groove (Pris les pieds dans le sillon)" dans lequel Iain Stasukevich s’entretient avec le directeur de la photographie Denis Lenoir, AFC, ASC, au sujet des choix techniques et esthétiques qu’il a été amené à faire pour le tournage du dernier film de Mia Hansen-Løve, Eden. Nous vous proposons ici de lire une traduction du début de cet entretien.

Avec René Féret sur "La Communion solennelle", son chef-d’œuvre
Par Jean-François Robin, AFC

René Féret

En 1976, on était jeune et beau, circonstance idéale pour tourner La Communion solennelle, un film écrit et réalisé par René Féret. Titre on ne peut plus juste, car ce tournage fut justement une intense communion. Une communion parfaite entre le cinéma, cette histoire de famille, exact reflet de l’Histoire, une équipe animée d’un vrai appétit d’images et de sons, et l’enthousiasme débordant d’un metteur en scène.

Projection à Cannes Classics de "Panique", de Julien Duvivier, photographié par Nicolas Hayer

Festival de Cannes 2015

Dans le cadre des projections Cannes Classics, le film Panique (1946), réalisé par Julien Duvivier et photographié par Nicolas Hayer, fut présenté par TF1 DA. Le négatif original ayant disparu, restauration en 2K chez Digimage, membre associé de l’AFC, à partir du marron nitrate. Marc Salomon, membre consultant de l’AFC, décrit la carrière de Nicolas Hayer, directeur de la photographie ayant photographié les films de Henri-Georges Clouzot, Julien Duvivier, Jean Cocteau, Jean-Pierre Melville.

"Moteur ! Les Lumière font leur cinéma"
Hors-série "Télérama"

Livres et revues

Le magazine hebdomadaire et culturel Télérama consacre un numéro hors-série aux frères Auguste et Louis Lumière. Mars 2015 marque en effet le cent-vingtième anniversaire de la présentation, au 44 de la rue de Rennes à Paris, de La Sortie de l’usine Lumière à Lyon aux membres de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, considérée comme la première séance de cinéma de l’histoire.

Camerimage 2014 par plaisir...
Par Denis Lenoir, AFC, ASC

Camerimage 2014

En dépit d’un président de jury, le réalisateur Albert Hughes, qui, quoique ou parce qu’un habitué de Camerimage, poussait la décontraction un peu loin, et une sélection, " Director’s Début ", à vrai dire peu excitante, j’ai eu une fois encore beaucoup de plaisir à participer à l’aventure Camerimage.

Un point sur la situation des Studios de Bry

Côté profession

Depuis l’annonce, lundi 10 juin 2013 dans les pages du quotidien Le Parisien, de la vente, par le groupe Euro Media France, des terrains sur lesquels s’élève le site des Studios de Bry (situé en partie sur les communes de Bry-sur-Marne et de Villiers-sur-Marne), le monde du cinéma se préoccupe du devenir des différents centres d’activité que regroupe cet outil de travail bien connu de tous.

Entretien avec le directeur de la photographie Denis Lenoir, AFC, ASC, à propos de son travail sur "Eden", de Mia Hansen-Løve
Denis Lenoir filme les 90’s

Les entretiens à Camerimage

Eden, présenté hors compétition à Camerimage 2014, est une des premières tentatives cinématographiques prenant pour décor le milieu des " rave parties ", la naissance du mouvement French Touch au début des années 1990 et son succès international depuis. Dialogue avec Denis Lenoir, AFC, ASC, sur ce " biopic " sociologique très " frenchy " dont le personnage principal est largement inspiré du frère de la réalisatrice, Mia Hansen Løve. (FR)

Films (116)

Salauds de pauvres

de Christophe Alévêque, Beef, Brigitte Brusquet, Rémi Cotta, Jean-Claude Deret, Charles Dubois, Sophie Forte, GiedRé, Nadia Kozlowski-Bourgade, Patrice Leconte, Phil Marboeuf, Albert Meslay
Produit par 18 Jours
Photographié par

Jean-Marie Dreujou, AFC , Boris Abaza, Mathilde Cathelin, Mathieu De Montgrand, Guillaume Dreujou, Christophe Hustache-Marmon, Thierry Matalou, Vincent Scotet

Lire l'article