Sommaire de La Lettre de l'AFC Nº 110

2002-05

Films (9)

Carnet d’adresses

Alain Gauthier chez Technovision France
membre consultant AFC, membre actif du département Image - Prise de vues de la CST

Reconnu par la profession comme étant l’un des meilleurs techniciens caméras, après avoir occupé les plus hautes fonctions dans son domaine chez Alga-Paris, Schmidle-Munich et Iris Caméra (Groupe TSF), Alain Gauthier vient d’intégrer l’équipe de Technovision-France.
A l’instar des directeurs de la photographie et de leurs assistants, les professionnels seront également enchantés de retrouver un interlocuteur qu’ils ont toujours estimé pour son professionnalisme, son charisme et la justesse de ses analyses. (d’après tournages-lesite.com)

Sur les écrans

Les Rendez-Vous de la CST
Salon des Ambassadeurs

Depuis 1996, chaque jour, une entreprise du Club de Partenaires de la CST accueille ses invités autour d’une personnalité du monde du cinéma.
Notez les rendez-vous donnés par les membres associés de l’AFC...

Festival de Cannes 2002

La direction technique des projections
Depuis l’installation au nouveau Palais en 1983, la CST a la responsabilité de la diffusion et de la qualité de l’image et du son dans toutes les salles de projections. Pour la première fois, l’Auditorium Lumière, la Salle Debussy et la Salle Buñuel seront équipés en matériel de projection cinéma numérique fourni par Barco, offrant ainsi aux sélectionnés le choix entre la projection photochimique et la projection numérique.

Marie-Jo et ses 2 amours
de Robert Guédiguian, photographié par Renato Berta

« Robert m’avait proposé un de ses premiers films, je n’étais pas libre. On dit que si Robert sort de Marseille, il meurt, comme un poisson hors de son bocal, même si, pour ce film, on est allé jusqu’au Frioul ! Son cinéma est apparemment simple, proche d’un certain naturalisme, « je veux que mon père comprenne le film », dit-il. En fait, il existe une lecture à plusieurs niveaux, servie par une mise en scène simple et efficace, avec un bon travail de comédiens. Marie-Jo a deux amours. Nous nous sommes beaucoup interrogés sur la façon de tourner les (...)

55e Festival International de Cannes
Les films photographiés par les membres de l’AFC

Sélection officielle : "Kedma" d’Amos Gitaï, photographié par Yorgos Arvanitis "Le Principe de l’incertitude" de Manoel de Oliveira photographié par Renato Berta "Marie-Jo et ses 2 amours" de Robert Guédiguian photographié par Renato Berta "L’Adversaire" de Nicole Garcia, photographié par Jean-Marc Fabre "Demonlover" d’Olivier Assayas, photographié par Denis Lenoir Hors compétition (clôture) "And Now... Ladies and Gentlemen" de Claude Lelouch, photographié par Pierre-William Glenn Séance spéciale "La Dernière lettre" de Frederik Wiseman, (...)

Programme du Kodak European Showcase

Mala Espina de Belen Macia (Espagne)
Third & World de Daniele Pignatelly (Italie)
Emergency Exit de Dennis Bots (Pays-Bas)
Humanitarian Aid de Hanno Hoffer (Roumanie)
Gregor’s Greatest... de Johannes Kiefer (Allemagne)
Mr. Mertonensis de Nicolas Salis (France)
Kimeria de Slawomir Berganski (Pologne)
Skin Deep de Yousaf Ali Khan (Angleterre)

Balzac et la petite tailleuse chinoise
de Dai Sijie, photographié par Jean-Marie Dreujou

« Ce film se déroule pendant la Révolution Culturelle. Il raconte l’histoire de deux jeunes rééduqués dans un village de montagne où, ayant récupéré des livres interdits (Balzac, Flaubert, etc.), ils vont entreprendre de faire l’éducation de la fille du tailleur:la petite tailleuse chinoise. Cette histoire étant un peu autobiographique, Dai voulait absolument tourner ce film en Chine, avec des comédiens chinois. Au bout d’une année d’efforts auprès des autorités chinoises et plusieurs scénarios, l’autorisation fut enfin donnée. Pendant la préparation sur (...)

Kodak accueille les photographes professionnel au Club des Photographes

Le Club des Photographes sera le lieu d’une exposition photographique de Sylvie Biscioni à partir du livre En lumière, les directeurs de la photographie vus par les réalisateurs.
Le livre En lumière a été initié et soutenu par Kodak et édité par les Editions Dujarric.

Caméra d’Or

Depuis 15 ans, Kodak est parrain du Prix de la Caméra d’Or qui récompense le meilleur premier long métrage présenté à Cannes, toutes sections confondues.

Mikos Image restaure " Play Time " de Jacques Tati
présenté à Cannes

L’année passée, la majorité des droits des films de Jacques Tati devait quitter la France. Macha Makeïeff, Sophie Tatischeff et Jérôme Deschamps se sont réunis pour les reprendre et créer ensemble "Les Films de Mon Oncle". Sophie Tatischeff est partie trop tôt, mais Les Films de Mon Oncle ont décidé d’aller jusqu’au bout et de se lancer dans la restauration des négatifs, à commencer par celui de Play Time, tourné en 70 mm en 1967. Ce film sera de nouveau visible dans ce format et en 35 mm à partir du prochain Festival de Cannes.

Restauration du film " Play Time " de Jacques Tati
Gulliver et Mikros Image conjuguent leurs talents

L’année passée, la majorité des droits des films de Jacques Tati devait quitter la France. Macha Makeïeff, Sophie Tatischeff et Jérôme Deschamps se sont réunis pour les reprendre et créer ensemble " Les Films de Mon Oncle ". Sophie Tatischeff est partie trop tôt, mais " Les Films de Mon Oncle " ont décidé d’aller jusqu’au bout et de se lancer dans la restauration des négatifs, à commencer par celui de Play Time, tourné en 70 mm en 1967. Ce film sera de nouveau visible dans ce format et en 35 mm à partir du prochain Festival de Cannes.

Kabala
de Hassan Kouyaté, photographié par Jean-Michel Humeau

Produit par Francine Jean-Baptiste, Mandala Productions. « Kabala est le nom d’un village imaginaire reconstitué pour les besoins du film au sud du Mali. Village incomplet au pied des falaises qui en posent les limites dans une petite plaine autour d’un puits. L’histoire est celle de ce puits dont la veine est tarie, où le peu d’eau boueuse, jaunâtre, décime les habitants de ce village car porteuse du choléra. Autour de ce puits, dont le caractère sacré est défendu par le forgeron, se noue le drame de la tradition et du modernisme. Au risque de perdre (...)

court métrage à Cannes

Kodak dote les Prix Kodak du Court Métrage de la Quinzaine des Réalisateurs et Prix Kodak du Court Métrage de la Semaine de la Critique en pellicule de prise de vues Kodak.

Les Vendredis du Court

Chaque mois, le Cinéma des Cinéastes organise une projection de courts métrages à destination du grand public. Fujifilm est parrain de l’opération.
La prochaine séance de ces " Vendredis du Court " aura lieu le 31 mai à 20h30.

Fuji Tous Courts

La prochaine séance de Fuji Tous Courts aura lieu le mardi 28 mai prochain à 18 h 15 au Cinéma des Cinéastes.

Demonlover
d’Olivier Assayas, photographié par Denis Lenoir

« Faux film de genre, Demonlover fait se télescoper deux mondes, celui de la haute-finance internationale et celui de la pornographie sur Internet. Les personnages y portent des accessoires de marque, prennent l’avion en première classe, trahissent et tuent sans scrupule. Cela finit évidemment très mal. J’y ai vu dès la lecture du scénario la plus radicale dénonciation de notre société capitaliste contemporaine en tant qu’elle réifie avec leur accord plus ou moins conscient ses servants (et servantes) mêmes. Terrifiant car c’est de nous aussi qu’il (...)

Etudiants du monde entier à Cannes

Depuis 14 ans, et dans le cadre du Worldwide Kodak Student Program en partenariat avec le Pavillon Américain, Kodak accueille 100 étudiants du monde entier à Cannes.

Technique

" Le Boulet " : effets visuels

Compositing final de tous les éléments (d’octobre 2001 à février2002)
Tous les éléments fabriqués séparément au cours des mois qui précédent devaient être réunis pour produire une image finale.
(...)

Lire, voir, entendre

Je croyais que Vivendi était une entreprise parfaite...
par Davis Lynch

Le Monde, 17 avril 2002

Je croyais que Vivendi Universal était une entreprise parfaite avec, d’un côté, un studio hollywoodien chargé de produire des films à gros budget pour les Etats-Unis et l’étranger, et de l’autre, Canal + qui se battait pour une autre manière de penser.

J2M confirmé, Canal+ déboussolée
par Fabrice Leclerc

Le film français, 26 avril 2002

Alors que l’assemblée générale des actionnaires de Vivendi Universal a entériné la révocation de Pierre Lescure et maintenu Jean-Marie Messier à la tête du groupe, le devenir de Canal + reste en suspens.

Désengagement dans le cinéma à la française

Libération, 18 avril 2002

Raul Ruiz vient d’annoncer l’abandon de son projet, La Terre sous ses pieds, dont StudioCanal était partenaire. Le réalisateur chilien est très vindicatif : « Si ce projet a capoté, c’est parce que Canal a décidé de succomber à son fantasme de globalisation en fusionnant avec Universal. On se retrouve en France dans une situation de type cheval de Troie : la manière américaine de faire des films, à l’opposé de la française, est en train de s’introduire insidieusement et de détruire le système. »

Vos chefs op sont à l’honneur dans la presse spécialisée !

Denis Lenoir est cité dans l’American Cinematographer du mois de mai, concernant l’ASC Award qu’il a reçu pour l’image de "Uprising" de Jon Avnet.

Jean-Pierre Sauvaire est dans l’American Cinematographer du mois d’avril. Un article conséquent relate son travail sur "Vidocq" de Pitoff.

Eduardo Serra répond aux questions du Technicien du film du 15 avril au 15 mai à propos de "Rue des plaisirs" de Patrice Leconte.

Wall Street et Hollywood s’interrogent sur la stratégie de M. Messier

Le Monde, 18 avril 2002

A New York, les opérateurs de Wall Street « se moquent » des ennuis de M. Messier et de « l’effet de mode », qui joue aujourd’hui contre lui. La seule chose qui les intéresse, c’est : « Va-t-il réussir à remonter son cours de Bourse ? »

Côté profession

Emergence déménage en Provence
pour son édition 2002

L’Université d’été du Cinéma quitte pour sa 4e édition la ville de Blois.
Elle aura lieu cette année du 27 mai au 14 juin prochain à Pont-Royal en Provence et sera parrainée par Jack Lang, Gérard Depardieu et Jacques Perrin.