Sommaire de La Lettre de l'AFC Nº 113

2002-09

Carnet d’adresses

Sur les écrans

Fuji Tous Courts

Après une pause estivale, retrouvez nos projections mensuelles Fuji Tous Courts au Cinéma des Cinéastes, 7, avenue de Clichy, Paris 17e à 18 h 15.
Vous pouvez d’ores et déjà noter dans vos agendas les dates des prochaines projections:Mardi 10 septembre, mardi 15 octobre, mardi 26 novembre et mardi 10 décembre.

18es Rencontres Cinéma de Gindou
Fujifilm récompense un court métrage

La 18e édition des Rencontres Cinéma de Gindou s’est déroulée du 17 au 24 août dernier dans une ambiance très conviviale. Un succès croissant pour ces Rencontres qui ont accueilli entre 400 et 600 spectateurs en plein air chaque soir… même sous la pluie !
La soirée de clôture fut l’occasion de saluer le court métrage de Carole Fontaine Et dans le ciel, un papillon, récompensé par un prix en pellicule Fujifilm d’une valeur de 2 000 euros.

Mostra de Venise 2002

Laszlo Kovacs, ASC, sera l’un des membres du Jury de cette 59 ème édition, présidé par l’actrice Gong Li.
Au programme, les films photographiés par des membres de l’AFC :
Dans la Sélection officielle, en compétition, "L’Homme du train" de Patrice Leconte, photographié par Jean-Marie Dreujou.
Dans la sélection "Controcorrente", en compétition, "Vendredi soir" de Claire Denis, photographié par Agnès Godard

Technique

Technovision s’agrandit

Depuis juin 2002, Technovision France s’est agrandie passant d’une surface de 1 000 m2 à 1 500 m2 pour la partie caméras et 200 m2 pour KGS (machinerie).

L’Aaton-35 3Perf enfin silencieuse (enfin presque)

En attendant la caméra 20 dB que tous nous pressent de fabriquer, voici qu’au prix d’une modification du mouvement de griffe de l’Aaton ordinaire nous sommes maintenant capables de mettre à vos épaules une caméra 24 dB. Il suffit d’un " barney " souple autour du magasin pour qu’elle devienne vraiment acceptable comme caméra " son-synchrone ", même en intérieur réverbérant.

Softlights distribue les clamps Cardellini

En complément de sa gamme de projecteurs T5, Softlights a le plaisir de vous annoncer la distribution des produits Cardellini.
Les clamps Cardellini sont des outils d’accroche qui remplacent favorablement les traditionnels C-clamps.

L’ImageProTM de Roscolab à tout prix...
une bibliothèque d’images

L’ImageProTMgagne encore un autre prix, celui du produit de l’année dans la catégorie Widget de l’Association Britannique des Techniciens de Théâtre (ABTT). Mark Engel, administrateur de Rosco, a reçu ce prix lors du dîner annuel de l’ABTT à Londres, le 19 juin dernier.

Swiss Effects : kinescopage, de restauration et de vidéo haute définition

Swiss Effects vient de restaurer Lola Montes de Max Ophüls. L’opération qui s’est faite en collaboration avec Taurus Films à Münich a permis de restaurer le film dans ses couleurs et son format scope d’origine mais aussi dans la version du montage élaboré par Ophüls lui-même avant que les producteurs ne réduisent le film.

GLpipa passe un " Eté rouge "

Glpipa a réalisé l’intégralité de la postproduction, (l’étalonnage, montage son et image, mixage, et les effets spéciaux) de la grande série de l’été de TF1, L’Eté rouge.

Swiss Effects vient de restaurer " Lola Montes " de Max Ophüls

L’opération qui s’est faite en collaboration avec Taurus Films à Münich a permis de restaurer le film dans ses couleurs et son format Scope d’origine mais aussi dans la version du montage élaboré par Ophüls lui-même avant que les producteurs ne réduisent le film. (...)

Premier tournage pour La Grue
proposée par le groupe Transpalux

Début août, le camion grue de notre partenaire a passé avec succès l’examen de son premier tournage.
L’équipe du film Dreamers - Production Peninsula Films - Réalisation de Bernardo Bertolucci - Chef opérateur Fabio Cianchetti - a pu apprécier les performances de cette machine unique au monde de par sa conception.

Lire, voir, entendre

Photos de tournage de Darius Khondji

La revue Dazed & Confused du mois d’août 2002 consacre un article à Shirin Neshat, illustré par des photos de tournage de Darius Khondji avec lequel l’artiste d’origine iranienne a collaboré pour le tournage de sa dernière installation vidéo.

Etalonnage numérique de "Sueurs"
Michel Abramowicz, "Actions" N° 18, été 2002

« Nous avons commencé par déterminer une direction de lumière qui allait dans le sens du film, à savoir dans la direction des couleurs du désert. A partir de là, nous avons considéré que chaque réglage important valait pour tout le film : il y avait par conséquent un réglage pour les extérieurs jour, un autre pour les intérieurs jour, un autre encore pour les extérieurs nuit. [...] Avec le système numérique, l’image est arrêtée et nous pouvons intervenir à peu près partout en termes de couleurs ou de contrastes. C’est presque comme donner une seconde chance (...)

Casse-tête à la Cinémathèque
par Antoine de Bæcque

Libération, 3 juillet 2002

Dès le lendemain de l’assemblée générale du 25 juin, Peter Scarlet, était démis de ses fonctions. Après dix-huit ans à la tête du festival de San Francisco, Scarlet était arrivé à la Cinémathèque en janvier 2001, choisi par son président, Jean-Charles Tacchella.

Le Reflet Médicis éprouve la vidéo
par Edouard Launet

Libération, 23 août 2002

Depuis mercredi, Pandora d’Albert Lewin est à l’affiche du Reflet Médicis. Les images proposées aux spectateurs - dûment prévenus - proviennent d’un magnétoscope et d’un projecteur numériques. Un sommet du Technicolor à l’épreuve de la vidéo numérique : de quoi donner des sueurs à Christophe Daube, projectionniste de la salle depuis plus de vingt ans.

Le grand écran à cran
par Ange-Dominique Bouzet

Libération, 20 juillet 2002

Dominique Farrugia, PDG de Canal+, a annulé in extremis le rendez-vous de concertation qu’il avait pris mercredi dernier avec les représentants des organisations du cinéma (Chambre syndicale des producteurs, Syndicat des producteurs indépendants, ARP, SRF et l’Union des producteurs français) pour discuter des conditions de financement des films par Canal+. Le patron de la chaîne cryptée a pris motif d’un « procès d’intention » amorcé par un article du Figaro faisant écho aux inquiétudes des producteurs indépendants.

La Ville en Tatirama

Retraçant les trente glorieuses à travers l’objectif de Jacques Tati, l’exposition " La Ville en Tatirama " a lieu jusqu’au 29 septembre 2002 à l’IFA, 6 rue de Tournon, 75006 Paris, du mardi au dimanche de 12 à 19h.
Tél. : 01 46 33 90 36
E-mail : com chez ifa-chaillot.asso.fr
http://www.artaujourdhui.info/e9860-ville-en-tatirama.html

La Cinémathèque met fin aux fonctions de son directeur général

Le Monde, 10 juillet 2002

Le bureau de la Cinémathèque française présidé par Jean-Charles Tachella « a décidé, lundi 8 juillet, de mettre fin aux fonctions de Peter Scarlett » qui occupait le poste de directeur général depuis septembre 2001.

Une école de cinéma pour les jeunes de pays pauvres

Le Monde, 16 août 2002

Véritable laboratoire du documentaire, les ateliers Varan, invités du 25e festival de cinéma de Douarnenez (Finistère), arpentent depuis vingt ans le monde défavorisé en confiant des caméras aux jeunes pour qu’ils filment leur réalité.

Les ratés des grands chantiers de la culture
par Emmanuel de Roux

Le Monde, 17 août 2002

Jean-Jacques Aillagon, le ministre de la culture, a tenu à visiter en détail, le 25 juillet dernier, certains des grands chantiers problématiques de son ministère. Parmi ceux-ci, la future maison du cinéma, 51, rue de Bercy, le Palais de Tokyo à moitié vide, l’aile " Paris " du Palais de Chaillot, qui devrait accueillir la Cité du patrimoine et de l’architecture, et le Grand Palais.

Les tics du secrétaire général...
par Jean-Noël Ferragut

Cela sent bon la rentrée... et l’heure de reprendre nos inombrables (!) activités, dont la Lettre, a sonné.
Nous nous battons de conserve, Jean-Jacques et moi-même, pour que la Lettre arrive dans les boîtes aux lettres de ceux qui la reçoivent au plus tard le 1er de chaque mois. Ce qui, ces derniers temps, n’a pas été aussi souvent le cas que nous l’aurions souhaité. Si je viens, derechef, insister quelque peu sur ce sujet, ce n’est bien sûr pas pour systématiquement vous embêter. Nous sommes bien conscients qu’aujourd’hui, à la vitesse à laquelle passent les heures et les journées, prendre le temps de rédiger quelques lignes d’information pour notre Lettre n’est pas chose aussi facile qu’il y paraît.

Côté profession

Eduardo Serra

Jean Harnois était certes un virtuose.
Mais ce qui l’intéressait dans un cadre, dans un mouvement, était le sens, l’émotion. Il comprenait mieux que personne le travail des autres et prenait plaisir à transmettre ce savoir.
Je n’ai tourné qu’un film avec lui. Ce que j’ai alors appris m’accompagne encore chaque jour.

Hommage à Henri Alekan
à Boulogne-Billancourt

Le mercredi 2 octobre 2002, une cérémonie aura lieu au Centre Landowski de Boulogne-Billancourt, où l’on donnera le nom d’Henry Alekan à une salle de cinéma.

Yves Agostini

Belle tranche de Cinoche, Jean !
De la nouvelle vague jusqu’à nos jours ! Et que de bouleversements depuis les années 60, où il fallait tenir le cap, mais tu l’as bien tenu.
Ce métier "charnière", objet de tant de convoitises, tu l’as quand même très bien utilisé.
Il fallait le défendre pour l’avenir et tu l’as défendu, surtout pour les jeunes générations de cadreurs qui n’ont plus leur place assurée aujourd’hui. Mais on continuera dans cette voie, des cadreurs il en faudra toujours et des bons !
Allez Jean, merci et à plus tard... au pays des Manivelles

Roman Polanski

Que dire dans ces moments-là ? Sa disparition me remplit de tristesse.

Gilberto Azevedo nous a quittés

Gilberto Azevedo, " le plus fou des chefs op. brésiliens ", vient de mourir subitement le jeudi 22 août dernier. Il a été enterré à Rio de Janeiro.
Gilberto avait notamment travaillé avec Chantal Akerman, René Feret, Robert Guédiguian, Didier Haudepin, Raoul Ruiz...

Michel Cheyko

Cher Jean,
Je t’ai vu être l’œil privilégié de tant de grands metteurs en scène à une époque où ils ne pouvaient compter que sur ton jugement, avant l’arrivée des " retours vidéo ".
Grâce à ta présence, ta compétence, et ton enthousiasme, tu assurais un travail de grande qualité.

Nous avons appris le décès de Serge Godet
directeur de la photographie

le dimanche 14 juillet à la suite d’un long combat contre la maladie.
Salite Cymbler et Valérie Thenot, de l’Agence Cinélite, témoignent :
Il faisait partie de notre agence depuis presque le début. Il était pour nous, comme chaque personne de l’agence, quelqu’un d’unique et d’irremplaçable. Sa vie professionnelle fut dense et diversifiée:clips, publicités, téléfilms et longs métrages. Son image fut notamment très remarquée dans le film d’Henri Bargès "Half Spirit ou la voix de l’araignée."
Il laisse une place vide qui ne sera jamais comblée et pour nous, son sourire, sa gentillesse, son talent et sa bonne humeur nous imprégneront et nous inspireront toujours.

Jean Harnois
par Robert Fraisse

A neuf occasions j’ai fait équipe avec Jean Harnois. On se voyait parfois en dehors du travail. C’était un cadreur comme en rêvent les DP.
Toujours de bonne humeur, il avait le don de satisfaire les volontés du réalisateur tout en respectant la mission du DP. Il savait que l’image ne consiste pas seulement à placer des acteurs dans un rectangle mais que le cadrage et la lumière sont intimement liés. _ Un parcours impressionnant avec des réalisateurs de premier plan français et étrangers n’avait pas altéré sa très grande humilité.

Jean Harnois et Roman Polanski

Outre Le Locataire et Tess, Jean a cadré Pirates, Frantic, Lune de fiel, La Jeune fille et la mort et La Neuvième porte de Roman Polanski.

Filmographie de Jean Harnois
cadreur

1999 La Bûche de Danièle Thompson La Neuvième porte de Roman Polanski 1998 Le Plus beau pays du monde de Marcel Bluwal 1997 Barrio de Fernando Leon de Arania Don Juan de Jacques Weber 1996 Les Palmes de M. Schultz de Claude Pinoteau Risque maximum de Ringo Lam 1994 Fantôme avec chauffeur de Gérard Oury La Jeune fille et la mort de Roman Polanski Cache Cash de Claude Pinoteau 1992 La Soif de l’or de Gérard Oury 1991 Lune de fiel de Roman Polanski 1990 Netchaiev est de retour de Jacques Deray Lacenaire de Francis Girod 1989 Vanille fraise de (...)

Jean Harnois
par Philippe Houdart, AFCF

Jean nous a quitté au crématorium du Père Lachaise avec Les Copains d’abord chanté par Georges Brassens. Pour moi une boucle venait de se boucler puisque j’avais rencontré Jean pour la première fois à l’automne 1968... au cimetière de Montmartre, sur le tournage d’un court métrage dont il était l’opérateur. (...)