Aurélien Py

Assistanat caméra

Résultats de la recherche

Articles (28)

Olivier Boonjing, SBC, évoque le tournage du film de Jonathan Millet, "Les Fantômes"
"Fantômes contre fantômes", par François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes 2024

Pour son premier long métrage de fiction, le réalisateur Jonathan Millet propose une plongée plus vraie que nature dans la traque contemporaine d’un criminel de guerre syrien. Un film qui parle d’espions malgré eux, mais surtout une galerie de personnages aux regards abîmés par l’exil et par les atrocités de la guerre. C’est le directeur de la photographie belge Olivier Boonjing, SBC (déja interviewé il y a trois ans avec Rien à foutre, de Emmanuel Marre et Julie Lecoustre, également à la Semaine de la Critique) qui est derrière la caméra pour mettre en image ce thriller entre Strasbourg et le Moyen-Orient. Ce film est présenté en séance d’ouverture et également un sérieux prétendant pour la Caméra d’or. (FR)

Ann Sirot and Raphaël Balboni, directors, Jorge Piquer Rodriguez, director of photography, talk about their work together on "The (Ex)perience of Love"
First Jump Cut - first nipple !, by François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2023

Comedies with a fantastical or eccentric statement are rare in European cinema. But The (Ex)perience of Love (Syndrome des amours passées), an exciting couples analysis by Ann Sirot and Raphaël Balboni, is one exception. The humour, tenderness and audacity of this Belgian film will do wonders during the Semaine de la Critique. Jorge Piquer Rodriguez, the director of photography, and the two directors, talk to us about rhythm, direction, and a giant inner tube. (FR)

Ann Sirot et Raphaël Balboni, réalisateurs, Jorge Piquer Rodriguez, directeur de la photo, parlent de leur travail en commun sur "Le Syndrome des amours passées"
"Premier téton - Premier jump cut", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes 2023

Rares sont les comédies à postulat fantastique ou loufoques dans le cinéma européen. C’est le cas du Syndrome des amours passées, une trépidante étude de couple signée Ann Sirot et Raphaël Balboni. Beaucoup d’humour, de tendresse et d’audace dans ce film belge qui va faire parler de lui à la Semaine de la Critique. Jorge Piquer Rodriguez, le directeur de la photographie, et les deux réalisateurs viennent nous parler de rythme, de mise en scène et de chambre à air géante. (FR)

Le Paris Images AFC Events 2022 en images

Actualités AFC

Le Paris Images AFC Events, qui s’est tenu au Parc Floral les 20 et 21 janvier 2022 en lieu et place du Micro Salon reporté au printemps, s’il n’y a pas connu la foule des grands jours ni montré du matériel à perte de vue, aura laissé le temps de profiter de chaque conférence, des ateliers en continu et d’aller jeter un œil au Production Forum voisin. En voici quelques images, reflet de deux jours d’une manifestation qui aura néanmoins réussi à trouver son public.

Retour sur "La Nuit américaine", en l’honneur de Pierre-William Glenn, son directeur de la photographie

Actualités AFC

Accompagné d’étudiants de l’ENSLL, j’ai filmé la soirée du 8 septembre 2021 où l’AFC rendait hommage à Pierre-William Glenn en projetant, sur grand écran et en plein air, La Nuit américaine, de François Truffaut, qu’il a photographié. Cette vidéo de six minutes vient à la suite, dans cet article et en tant que mémoire visuelle, d’un texte où Gilles Porte, l’un des initiateurs de la soirée, fait l’historique et le récit détaillé de cette nuit qualifiée de « magique ». (Dominique Gentil)

Articles (19)

TSF à Cannes 2021 : "Cow", d’Andrea Arnold, photographié par Magda Kowalczyk

Technique

Si l’on doit retenir quelque chose de ce 74e Festival de Cannes, c’est bien qu’il était placé sous l’égide de la curiosité, de l’envie de montrer des films de cinéma, et la volonté du public cannois de les voir. N’était-ce pas l’intention de la création de Cannes Première, cette nouvelle sélection officielle qui échappe complètement au principe de compétition, et dans laquelle figure le nouveau film d’Andrea Arnold, Cow ? Aurélien Branthomme (Superviseur technique image, Workflow & Color Management chez TSF Caméra) rencontre Magda Kowalczyk, cheffe opératrice du film.

TSF à Cannes 2021 : à propos d’"Onoda, 10 000 nuits dans la jungle", d’Arthur Harari, photographié par Tom Harari

Technique

Le film Onoda, 10 000 nuits dans la jungle, réalisé par Arthur Harari et produit par Nicolas Anthomé pour Batysphère, sorti dans les salles le 21 juillet, a marqué le 74e Festival de Cannes. Ce film français de 2h40, follement ambitieux, tourné en Asie et en japonais, atypique dans sa narration et dans son style, a reçu une ovation lors de la projection de l’ouverture officielle de la sélection Un Certain Regard. De retour de Cannes, Aurélien Branthomme, spectateur cannois heureux (et Superviseur technique image, Workflow & Color Management chez TSF Caméra), s’entretient avec Tom Harari, chef opérateur du film.

Retour sur la visualisation ACES sur le tournage de "Petite maman", de Céline Sciamma, photographié par Claire Mathon, AFC
Par Aurélien Branthomme, superviseur technique image, Workflow & Color Management / TSF Caméra, et Jérôme Bigueur, étalonneur / Hiventy

Chaîne numérique

En automne 2020, Hiventy et TSF Caméra ont réfléchi ensemble à la mise en place de la continuité technique et visuelle totalement ACES entre tournage et postproduction de Petite maman, le nouveau film de Céline Sciamma (en salles depuis le 2 juin 2021), produit par Lilies Films. Aux essais filmés, Claire Mathon, AFC, émet le souhait de visualiser en ACES dès le tournage du film.

Les 35èmes "ASC Awards"

ASC Awards

Pour la première fois cette année, la 35e cérémonie de remise des "ASC Awards" a eu lieu, dimanche 18 avril 2021, entièrement en ligne. Entre autres prix, le directeur de la photographie Erik Messerschmidt, ASC, a été récompensé pour son travail sur Mank, de David Fincher, et Aurélien Marra, pour la photographie du film Deux, de Filippo Meneghetti.

Palmarès de Camerimage 2020

Camerimage 2020

Lors de la cérémonie de clôture du festival Camerimage, virtuelle comme il l’a été lui-même, le palmarès de la 28e édition a été dévoilé ce samedi 21 novembre 2020. Le cinéaste Lech Majewski, président du jury de la Compétition principale, a décerné la Grenouille d’or au film Nomadland, de Chloé Zhao, photographié par Joshua James Richards, la Grenouille d’argent à Helene, d’Antti J. Jokinen, photographié par Rauno Ronkainen, FSC, et celle de bronze à Pinocchio, de Matteo Garrone, photographié par Nicolaj Brüel, DFF.

Entretien avec le directeur de la photographie Aurélien Marra à propos de "Deux", de Filippo Meneghetti

Les entretiens de Camerimage

Sélectionné en compétition à Camerimage dans les catégories "Cinematographer’s debut" et "Director’s debut" ouvertes aux premiers et deuxièmes films, Deux, de Filippo Meneghetti, propose une histoire d’amour contrariée entre deux femmes à la retraite. A la fois romance, drame et même parfois thriller, le film est mis en image par Aurélien Marra, qui signe là son second long métrage. Le film est surtout placé sous le soleil d’automne du sud de la France, avec des intérieurs tournés en studio au Luxembourg. (FR)

Interview with cinematographer Aurélien Marra about "Two of Us", by Filippo Meneghetti

Les entretiens de Camerimage

Selected in competition in Camerimage in the "Cinematographer’s Debuts" and "Director’s Debuts" categories, which are open to first and second films, Two of Us, by Filippo Meneghetti, tells the turbulent love affair between two retired women. At once a romance, a drama, and even at times a thriller, this film was cinematographer Aurélien Marra’s second feature film. The film is mainly set under the autumn sun in the south of France, with interiors shot in studio in Luxembourg. (FR)

L’AOA retrace l’histoire de la mire de Foucault

Technique

L’AOA (Assistants Opérateurs Associés) publie sur son site Internet un article passionnant et richement documenté consacré à l’histoire de la mire de Foucault, dite « Mire Universelle de Foucault, d’après G. Bigourdan ». Il y est question d’astronomie, de mire d’épreuve, de mire "Alga", de minute d’arc... et de bien d’autres considérations à la fois historiques et techniques, sous la plume d’Aurélien Dubois.

Tragédie à Massilia : où Patrick Ghiringhelli et Karim Dridi parlent de "Chouf"

Les entretiens au Festival de Cannes

Sept ans après Le Dernier vol, Karim Dridi filme le dernier opus de sa trilogie marseillaise (Bye Bye, Khamsa, Chouf), prenant pour décor (réel) une cité des quartiers nord de Marseille. Sur fond de trafic de drogue, de guerre de clans et de trahisons, Chouf raconte l’histoire de Sofiane qui cherche à retrouver les assassins de son frère. Pour mettre en images cette histoire évoquant parfois la tragédie grecque, il a fait appel à Patrick Ghiringhelli. Dans un entretien croisé, le réalisateur et l’opérateur racontent. (FR)

Films (4)