Emmanuelle Béart

Interprétation

Résultats de la recherche

Articles (3)

Thales Angénieux aux 28es Journées Romantiques de Cabourg

Festivals divers

Pour la troisième année consécutive, Thales Angénieux était Partenaire Officiel des 28es Journées Romantiques du Festival du Film de Cabourg (du 11 au 15 juin 2014). Comme Partenaire Officiel, Angénieux s’était engagé à doter les gagnants du Grand Prix du Festival ainsi que du nouveau Prix de la Meilleure Photographie mis en place cette année pour la section Courts Métrages.

Mscope and IBC Amsterdam 2009
by Yves Cape

Caméras numériques

I shot Renaud Bertrand’s film, Just the Three of Us (produced by Fabio Conversi at Babe Films). When I arrived on the project, the decision had already been made to shoot in HD, but we still needed to determine which camera use !

Following the tests that I had the opportunity to make for the film by Patrice Chereau, we were leaning towards the D21. We then discovered the Mscope process, which allows you to shoot anamorphic in a 4:2:2 configuration recording on to HDCAM SR.

Le procédé Mscope et l’IBC d’Amsterdam
par Yves Cape

Caméras numériques

En avril et mai 2009, j’ai tourné le film de Renaud Bertrand Nous 3 (produit par Fabio Conversi chez Babe Films). Quand je suis arrivé sur le projet, la décision avait déjà été prise de tourner en HD, il restait à déterminer quelle caméra nous aurions à choisir !
Suite aux essais que j’avais eu l’occasion de faire pour le film de Patrice Chéreau, nous nous sommes orientés vers la D21. Nous avons alors découvert le procédé Mscope qui permet de faire de l’anamorphique dans une configuration 4:2:2 en enregistrant sur HDCAM SR. Après des essais comparatifs Raw et 4:2:2 avec Hawks anamorphiques et 4:4:4 en format 2,35 sphérique, nous avons choisi le Mscope.

Articles (27)

Irina Lubtchansky, AFC, discusses her choices on "Frère et sœur", by Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

Arnaud Desplechin’s films have often plunged viewers into the heart of family dramas ; with Frère et sœur, the director reinvents his favorite theme and offers an exploration of the feelings that oppose Alice (Marion Cotillard) and Louis (Melvil Poupaud). Cinematographer Irina Lubtchansky, AFC, has loyally worked alongside the filmmaker since their first film together, Trois souvenirs de ma jeunesse. She developed an image for this drama that is both soft and realistic, contrasting and romantic... Frère et sœur is in Official Competition at Cannes for the 75th Festival. (BB)

Irina Lubtchansky, AFC, parle de ses choix sur "Frère et sœur", d’Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

Les films d’Arnaud Desplechin nous ont souvent plongés au cœur de déchirements familiaux ; avec Frère et sœur le réalisateur réinvente son thème fétiche et propose d’explorer les sentiments qui opposent Alice, Marion Cotillard, à Louis, Melvil Poupaud. Fidèle collaboratrice du cinéaste depuis Trois souvenirs de ma jeunesse, la directrice de la photographie Irina Lubtchansky, AFC, élabore pour ce drame une image à la fois douce et réaliste, contrastée et romanesque… Frère et sœur est en Compétition officielle sur la Croisette pour son 75e Festival. (BB)

"Fixer le mouvement", exposition de photographies de Cédric Klapisch et Emmanuelle Jacobson-Roques, à la Galerie Cinema

Expositions et Musées

À l’occasion de la sortie sur les écrans, le 30 mars 2022, du film En corps, de Cédric Klapisch – photographié par Alexis Kavyrchine –, la Galerie Cinema Anne-Dominique Toussaint présente "Fixer le mouvement", une exposition des photographies de Cédric Klapisch et Emmanuelle Jacobson-Roques, photographe qui travaille avec lui depuis plusieurs années.

Les interviews d’Arri, spéciales César 2019

Propos et entretiens

Arri est allé à la rencontre de trois directeurs de la photographie nommés aux César 2019 : Benoît Debie, SBC, César de la Meilleure Photo pour Les Frères Sisters, de Jacques Audiard ; Alexis Kavyrchine, nommé pour La Douleur, d’Emmanuel Finkiel ; et Laurent Tangy, AFC, nommé pour Le Grand bain, de Gilles Lellouche. Ils nous parlent de leur travail sur ces films remarquables où ils ont utilisé des caméras de la gamme Arri.

"Le soleil et la guerre", par François Reumont pour l’AFC Le directeur de la photographie Mattias Troelstrup, DFF, parle de son travail sur "Les Filles du soleil", d’Eva Husson

Les entretiens au Festival de Cannes

Après le remarqué Bang Gang, sorti en 2016, la réalisatrice française Eva Husson vient présenter en Compétition officielle pour la Palme d’or son deuxième film, Les Filles du soleil. Adaptation de l’histoire immédiate, c’est l’un des premiers films qui traitent du conflit contre l’État islamique. Tourné en Géorgie, il porte à l’écran Emmanuelle Bercot dans le rôle d’une journaliste française venant faire un reportage sur un groupe de combattantes kurdes menées par Golshifteh Farahani. Le chef opérateur danois Mattias Troelstrup, DFF, est aux commandes de la caméra. (FR)

Le 8e Nikon Film Festival a dévoilé son palmarès

Festivals divers

Présidé par la cinéaste Emmanuelle Bercot, le jury de la 8e édition du Nikon Film Festival, dont le thème était "Je suis un cadeau", a attribué les dix prix qui composent le palmarès. Le Grand prix est allé au film Je suis une blessure, de Léo Bigiaoui - images Clément Arenou -, et le Prix de la photographie a été attribué à Etienne Fu-le Saulnier pour le film Je suis à vous, de Princia Car et Matthieu Ponchel.

A propos de "Valérian", de Luc Besson : Thierry Arbogast, AFC, directeur de la photo
Par Ariane Damain Vergallo pour Ernst Leitz Wetzlar

Technique

Pour le nouveau film de Luc Besson, Valérian, il y a eu quatre mois de préparation intense. Luc Besson a d’abord réuni tous les chefs de poste : Hugues Tissandier, le décorateur, Olivier Bériot, le costumier, et Thierry Arbogast, le directeur de la photographie. Il leur a raconté l’histoire de Valérian puis une lecture du scénario a été faite et il leur a montré des dessins afin de les immerger dans le monde particulier de la bande dessinée de Christin et Mezières, parue en France dans les années 1970, dont est tiré le film.

About Luc Besson’s "Valerian" : Cinematographer Thierry Arbogast, AFC
By Ariane Damain Vergallo, on behalf of Ernst Leitz Wetzlar

Technique

No less than four months of intense preparation preceded the actual production of Luc Besson’s new film, Valerian. Besson first gathered all the department heads : production designer Hugues Tissandier, costume designer Olivier Bériot and cinematographer Thierry Arbogast. He summed up Valerian’s story line then, after a reading of the script, he showed them a series of drawings better to immerse them in the particular world of Christin’s and Mezières’ comic book that appeared in France in the 1970s and which the film is based on.

Cinematographer Claire Mathon, AFC, discusses her work on Alain Guiraudie’s film “Staying Vertical”

Les entretiens au Festival de Cannes

Filming nature and man’s relationship to it is one of the bases of Alain Guiraudie’s filmography. After Stranger by the Lake, which won the prize for Best Director at Un certain regard at Cannes in 2013, the director shot his fifth feature-length film in the Lozère, the Marais Poitevin, and Brest. Staying Vertical, a movie about wolves, paternity, and loss of status is in competition for the Golden Palm at the 69th annual Cannes Film Festival this year.

Articles (3)

Thales Angénieux aux 28es Journées Romantiques de Cabourg

Festivals divers

Pour la troisième année consécutive, Thales Angénieux était Partenaire Officiel des 28es Journées Romantiques du Festival du Film de Cabourg (du 11 au 15 juin 2014). Comme Partenaire Officiel, Angénieux s’était engagé à doter les gagnants du Grand Prix du Festival ainsi que du nouveau Prix de la Meilleure Photographie mis en place cette année pour la section Courts Métrages.

Mscope and IBC Amsterdam 2009
by Yves Cape

Caméras numériques

I shot Renaud Bertrand’s film, Just the Three of Us (produced by Fabio Conversi at Babe Films). When I arrived on the project, the decision had already been made to shoot in HD, but we still needed to determine which camera use !

Following the tests that I had the opportunity to make for the film by Patrice Chereau, we were leaning towards the D21. We then discovered the Mscope process, which allows you to shoot anamorphic in a 4:2:2 configuration recording on to HDCAM SR.

Le procédé Mscope et l’IBC d’Amsterdam
par Yves Cape

Caméras numériques

En avril et mai 2009, j’ai tourné le film de Renaud Bertrand Nous 3 (produit par Fabio Conversi chez Babe Films). Quand je suis arrivé sur le projet, la décision avait déjà été prise de tourner en HD, il restait à déterminer quelle caméra nous aurions à choisir !
Suite aux essais que j’avais eu l’occasion de faire pour le film de Patrice Chéreau, nous nous sommes orientés vers la D21. Nous avons alors découvert le procédé Mscope qui permet de faire de l’anamorphique dans une configuration 4:2:2 en enregistrant sur HDCAM SR. Après des essais comparatifs Raw et 4:2:2 avec Hawks anamorphiques et 4:4:4 en format 2,35 sphérique, nous avons choisi le Mscope.

Films (16)