Michael Cimino

Réalisation

Résultats de la recherche

Articles (21)

Paul Guilhaume, retour vers le futur
Par Ariane Damain Vergallo, pour Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Paul Guilhaume a beau ne plus être étudiant en cinéma depuis un moment, il continue pourtant à décortiquer le découpage des chefs d’œuvre du cinéma américain, Voyage au bout de l’enfer, de Michael Cimino, History of Violence, de David Cronenberg, ou No Country for Old Men, des frères Cohen, des films qui ont été à l’origine de son désir d’être chef opérateur. Il regarde sans se lasser les splendides faux raccords lumière de ce prestidigitateur qu’était le chef opérateur Vilmos Zsigmond sur Rencontres du troisième type, de Steven Spielberg, où, dans la scène d’ouverture, le soleil est à contre-jour sur n’importe quel plan !

Paul Guilhaume, back to the future
By Ariane Damain Vergallo, for Ernst Leitz Wetzlar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

Although Paul Guilhaume has not been a film student for a while, he still dissects the storyboards of such masterpieces as Michael Cimino’s The Deer Hunter, David Cronenberg’s History of Violence or the Coen brothers’ No Country for Old Men - films that triggered his desire to be a cinematographer. Again and again, he watches the splendid lighting mismatches concocted by cinematographer-cum-magician Vilmos Zsigmond for Steven Spielberg’s Close Encounters of the Third Kind, in the opening scene of which, on every single hot, everything and everyone is backlit against the sun !

Darius Khondji, AFC, ASC, sheds light on his retrospective at the Cinémathèque française
By François Reumont for the AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Before he was fêted within the temple of French cinephilia, Darius Khondji agreed to participate in a particular sort of interview during which we asked him to react to a series of surprise images. The DoP of Delicatessen and Seven discussed some of his memories, inspirations, anxieties, and passions with us. (FR)

Où Darius Khondji, AFC, ASC, éclaire sa rétrospective à la Cinémathèque française
Par François Reumont pour l’AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Avant d’être célébré dans le temple de la cinéphilie française, Darius Khondji s’est prêté au jeu d’une interview où une série d’images surprises lui ont été proposées. Le chef opérateur de Delicatessen et Seven revient sur quelques souvenirs, inspirations, angoisses et passions. (FR)

L’actualité récente de Panavision

Technique

Dans l’actualité de Panavision ce mois-ci, noter, entre autres, nos présences aux Rencontres Cinématographiques de Dijon et aux Rencontres internationales estudiantines de San Sebastián, notre partenariat avec le festival Lumière à Lyon, un merci aux équipes de deux films récompensées au Festival de la Fiction TV, ainsi que quatre films en tournage en septembre et trois sortant en salles en octobre.

Haskell Wexler, ASC (1926 – 2015) & Vilmos Zsigmond, ASC (1930 – 2016)
Par Marc Salomon, membre consultant de l’AFC

Lire, voir, entendre

À une semaine d’intervalle à peine, viennent de disparaître deux figures majeures et emblématiques de la cinématographie américaine, particulièrement celle qui a émergé dans la mouvance du "Nouvel Hollywood" et qui irrigua d’un sang neuf le cinéma américain de la fin des années 1960 au début des années 1980.

"Lumière ! Le Cinématographe 1895-1905", un DVD "étincelant" des films des frères Lumière

Lire, voir, entendre

Editée pour la première fois en DVD et Blu-Ray, une sélection de 114 films des frères Lumière tournés entre 1895 et 1905 sont présentés dans un montage de 95 minutes. Chaque film dure 50 secondes, ils sont regroupés par thème en 12 chapitres. Les 114 films ont été scannés en 4K par L’Immagine Ritrovata de Bologne et restaurés par le laboratoire Eclair.

Panavision invite cinq talents
Par François Reumont pour l’AFC

Camerimage 2014

Panavision a choisi cette année de donner la parole à des chefs opérateurs émergents, plutôt qu’à des maîtres de l’image pour faire partager leur expérience, leurs difficultés et leurs questions face au métier. Une table ronde curieusement baptisée " Anamorphique : tradition et innovation " et dont le contenu a été prétexte à l’exploration de l’univers visuel de cinq directeurs de la photographie internationaux.

2014 Pierre Angénieux ExcelLens in Cinematography

Nos associés à Cannes

En 2013, pour la première fois dans son histoire, Angénieux devenait Partenaire Officiel du Festival de Cannes et créait à cette occasion le premier " Pierre Angénieux ExcelLens in Cinematography ", une cérémonie destinée à mettre en lumière le travail des directeurs de la photographie, une profession au cœur de la création de l’image cinématographique. En 2013, c’est à Philippe Rousselot, AFC, ASC, qu’un premier hommage est rendu. L’édition 2014 a honoré, ce vendredi 23 mai à l’occasion du 67e Festival de Cannes, une nouvelle figure du cinéma international, le directeur de la photographie Vilmos Zsigmond HSC ASC.

Présentation du livre "A la porte du paradis - Cent ans de cinéma américain. Cinquante-huit cinéastes"
Par Dominique Gentil, AFC

Livres et revues

Michael Henry Wilson, journaliste, collabore depuis des années à la revue Positif. Cinéaste, il a réalisé des longs métrages documentaires : Clint Eastwood, le franc-tireur (2007) ; Reconciliation : Mandela’s Miracle (2010). Il est aussi un grand historien du cinéma, entre autres du cinéma des Etats-Unis où il vit depuis 25 ans. Son livre de 640 pages, grand format, iconographie exceptionnelle, n’est, en rien, une encyclopédie de plus sur l’histoire du cinéma américain.

Thales Angénieux au 67e Festival de Cannes

Nos associés à Cannes

Pour la deuxième année consécutive, Thales Angénieux fait partie des partenaires officiels du Festival de Cannes. Lors d’une soirée spéciale, l’hommage " Pierre Angénieux ExcelLens in Cinematography " sera rendu au directeur de la photographie Vilmos Zsigmond, ASC.

"Positif", une référence sur l’histoire du cinéma
par Samuel Blumenfeld

Revue de presse

Le Monde, 17 juillet 2011

Depuis sa création en 1952, l’un des signes particuliers de la revue Positif, lieu majeur, avec les Cahiers du cinéma, de la cinéphilie en France, a été l’entretien. Ce genre journalistique est devenu et reste l’une des qualités majeures d’une revue qui, par le travail investi dans la préparation des interviews, la qualité des questions, la volonté de se donner de l’espace, et le choix toujours pertinent de ses interlocuteurs, sachant dénicher les talents sans suivre les modes, a su rapidement s’imposer comme une référence pour les historiens du cinéma.

A Tribute to Alex Thomson, BSC

Alex Thomson

La Newsletter de la BSC de septembre 2007 est presque entièrement dédiée au directeur de la photographie britannique Alex Thomson, BSC, qui nous a quittés le 14 juin dernier (relire l’article de Marc Salomon dans la Lettre 167 de juillet-août 2007).
De nombreux témoignages de ses confrères anglais y figurent, tels ceux de Nicolas Roeg, CBE, BSC, Ossie Morris, OBE, BSC, Harvey Harrison, BSC, Sir Sydney Samuelson, CBE, BSC, Chris Menges, BSC, Nigel Stone, BSC, entre autres.

Alex Thomson
par Marc Salomon

Alex Thomson

Le directeur de la photographie Alex Thomson est mort le 14 juin 2007 à Chertsey dans le Surrey.

Après une brillante carrière, Alex Thomson (1929 – 2007) s’occupait activement ces dernières années de la " BSC Newsletter " avec dévouement et passion, collectant des informations sur ses confrères en activité mais aussi en faisant revivre le passé à travers de rares et précieuses photos de tournages soigneusement légendées.

Analyse Cannes, la mort et l’amour du cinéma
par Jacques Mandelbaum

festival de Cannes 2007

Le Monde, 28 mai 2007

Voilà longtemps qu’on n’avait pas vu au Festival de Cannes, qui a célébré cette année son soixantième anniversaire, une compétition aussi sombre, aussi inquiète, aussi requise, surtout, par l’épreuve de la mort et par l’interrogation métaphysique ou religieuse. S’en tiendrait-on aux seuls films de la compétition - on en compta vingt-deux, venus de douze pays et de trois continents - que le nombre des disparus et l’affliction qui les accompagne dépasseraient largement le seuil du supportable.

Chacun son cinéma
par Gilles Jacob

festival de Cannes 2007

Pour fêter son 60e anniversaire, le Festival de Cannes a invité trente-cinq réalisateurs à faire un film. Dans un article paru dans Le Monde en février dernier, Gilles Jacob expliquait les raisons d’être du film Chacun son cinéma.

Paris Cinéma du 29 juin au 12 juillet 2005
Fujifilm apporte son lot de pellicule

Longs métrages

Entre jeux olympiques et Paris Plage, du 29 juin au 12 juillet 2005, le cœur de la capitale vibrera au rythme du cinéma.
Sous l’impulsion de la municipalité, la troisième édition de cette manifestation tous horizons cinématographiques permettra de découvrir plus de 400 films, dont au moins une vingtaine d’avant-premières réunies autour d’une compétition dont le jury sera le public.

Panavision Alga - Technovision

2005

  • Panavision Alga et Technovision ont été enchantés par le Micro Salon 2005. Comme chaque année, cette manifestation est à la fois professionnelle et conviviale.
  • Lire également le texte de l’intervention de Bob Beitcher, président de Panavision, pendant les journées de l’IDIFF à Cannes, en février 2005.