Pierre-William Glenn

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Entretiens Afc (2)

Où Laurent Mannoni parle des collections de la Cinémathèque française et annonce une exposition à venir

Les Entretiens AFC

A l’occasion de l’exposition "Lanterne magique et film peint – Quatre cents ans de cinéma", en 2009, l’AFC rencontrait Laurent Mannoni, directeur scientifique du patrimoine de la Cinémathèque française et directeur du Conservatoire des techniques cinématographiques. Devenu depuis membre consultant de l’AFC, nous avons voulu l’interroger de nouveau sur ses acquisitions récentes, à l’avant-veille d’une grande exposition qu’il prépare pour le début du mois d’octobre prochain, "La Machine cinéma". (ND et JNF)

Entretien avec le directeur de la photo brésilien Mauro Pinheiro Jr

Entretiens avec des directeurs de la photographie

A l’occasion du soixantième anniversaire du Festival de Cannes, l’AFC a reçu quelques opérateurs étrangers au pavillon que nous partagions avec la CST, présidée par Pierre-William Glenn.
Dans un endroit chaleureusement organisé et animé par Laurent Hébert, délégué général de la CST, nous avons eu l’occasion de rencontrer Mauro Pinheiro Jr, un jeune directeur de la photographie brésilien. Ce n’est pas la première fois qu’il se trouve au festival : il y a de cela deux ans, un des films qu’il avait photographiés était en sélection parallèle Cinema, aspirinas e urubus (Cinéma, aspirines et vautours), premier film de Marcelo Gomes.
Cette année, il est de nouveau sur la Croisette.

Articles (30)

Retour sur "La Nuit américaine", en l’honneur de Pierre-William Glenn, son directeur de la photographie

Actualités AFC

Accompagné d’étudiants de l’ENSLL, j’ai filmé la soirée du 8 septembre 2021 où l’AFC rendait hommage à Pierre-William Glenn en projetant, sur grand écran et en plein air, La Nuit américaine, de François Truffaut, qu’il a photographié. Cette vidéo de six minutes vient à la suite, dans cet article et en tant que mémoire visuelle, d’un texte où Gilles Porte, l’un des initiateurs de la soirée, fait l’historique et le récit détaillé de cette nuit qualifiée de « magique ». (Dominique Gentil)

A propos des "Silences de Johnny", documentaire de Pierre-William Glenn, AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Lorsqu’on interroge quelqu’un sur la carrière de Johnny Hallyday au cinéma, rares sont les personnes, même les fans, qui peuvent lister plus de cinq films sur les trente-quatre qu’il a interprétés. Et pourtant sa carrière d’acteur a commencé avant celle de chanteur, en 1954, dans Les Diaboliques, de Henry-Georges Clouzot. Il est même probable que Johnny ait découvert Elvis Presley et le Rock’n’roll en voyant Loving You (Amour frénétique) au cinéma à l’âge de 14 ans.

La Master Class de Pierre-William Glenn au Festival du film français de Richmond est en ligne

Conférences, tables rondes, colloques, séminaires, Leçons de cinéma

En 2019, la 27e édition du Festival du film français de Richmond (Etats-Unis) s’est déroulée du 28 au 31 mars, accueillant films et cinéastes français et francophones tout en proposant des Master Classes de certains de ses invités. Gilles Porte, AFC, ayant été l’un d’entre eux, présente ici une vidéo de la rencontre avec Pierre-William Glenn, AFC, autre invité de marque du festival.

Les nuits blanches de Pierre-William Glenn, grand maître de l’auditorium cannois
Par Frédéric Strauss

Festival de Cannes 2016

Télérama, du 14 au 20 mai 2016
Pour Pierre-William Glenn, « les problèmes techniques prennent des proportions insensées. Si un film s’arrête trois secondes, c’est la fin du monde ». Jusqu’au petit matin, le magicien du son et de l’image Pierre-William Glenn orchestre la répétition technique des projections cannoises à l’auditorium. Un huis clos sous haute tension, où se joue l’excellence du festival.

Les souvenirs cannois de Pierre-William Glenn, AFC

Festival de Cannes 2017

Dans sa 5e édition quotidienne du lundi 22 mai, l’hebdomadaire Le film français a publié un article de Patrice Carré où Pierre-William Glenn, AFC et président de la CST, fait « partager son regard, ses souvenirs et impressions de cet évènement pas comme les autres ».

Films (64)