Pierre-William Glenn

Direction de la photographie

Résultats de la recherche

Articles (30)

Parution de "Ombres et Lumières", de François Joss
Un regard croisé entre le cinéma et l’architecture

Livres et revues

Avec la parution récente du livre Ombres et Lumières, de François Joss, pleins feux sur quarante grands films ! La Prisonnière du désert, Sur la route de Madison, Piège de cristal, Chantons sous la pluie, Il faut sauver le soldat Ryan, Lola Montès… À travers des scènes minutieusement décrites et sublimées par les illustrations de l’auteur, cet ouvrage s’intéresse à un grand thème de l’architecture et à son traitement par le cinéma : l’ombre et la lumière.

The Origins of a Trophy
By Stéphan Massis, AFC

Les Prix AFC

Room 1163, Bry-Sur-Marne Hospital : Pierre-William Glenn is holding a small bronze Caméflex in his hands. The image is both sad and beautiful… this moment was recounted to us by Gilles Porte the day after the first-ever AFC Awards ceremony. He went to visit Pierre-William on his sickbed to show him the trophy that would be awarded to the winner of the new AFC Awards, as he was a founding member of the association. This small object in Pierre-William’s tired hands is the embodiment of the association’s founders passing the reins over to us, who are committed to making the AFC both active and lively.

Genèse d’un trophée
Par Stéphan Massis, AFC

Les Prix AFC

Chambre 1163, hôpital de Bry-sur-Marne : Pierre-William Glenn tient entre ses mains un petit Caméflex de bronze. L’image est triste et belle aussi… C’est Gilles Porte qui nous la raconte le lendemain de la première édition des Prix AFC. Il s’est rendu au chevet de Pierre-William pour lui montrer le trophée de ce nouveau Prix AFC, association dont il était un des membres fondateurs, en 1990. Ce petit objet entre les mains fatiguées de Pierre-William illustre une émouvante passation de témoin entre les créateurs de notre association et nous-mêmes, qui avons à cœur de rendre l’AFC bien active et vivante.

Le film court de Gilles Porte, AFC, pour Sony au Micro Salon 2023, où Pierre-William Glenn, AFC, dessine une caméra, désormais en ligne

2023

Nous publions avec un certain retard deux vidéos liées à la présentation Sony au Micro Salon 2023. L’une de la captation de cette présentation par Fabien Pisano, Jean-Yves Martin et Gilles Porte, AFC, l’autre du film court de ce dernier, tourné en Sony Venice 2, où Pierre-William Glenn, AFC, dessine une caméra.

I = R
Retour sur le vernissage de l’exposition Pierre-William Glenn "Cinéma ou la pensée magique", par Gilles Porte, AFC

Expositions et Musées

Pierre-William est en rouge et porte son chapeau de cow-boy... Devant lui, une partie de sa vie, accrochée aux murs de La Maison nationale des artistes de Nogent-sur-Marne. Résumée avec des images fixes, des extraits de films et beaucoup de coiffures – dont chacune nous renseigne sur l’époque à laquelle la photo a été prise – cette exposition met en avant une filmographie rare. Près de 120 films... J’en reconnais beaucoup sur la frise qui nous accueille à l’entrée...

Pierre-William Glenn dessine une caméra pour le Micro Salon 2023
Par Gilles Porte, AFC

2023

Pierre-William Glenn ne souhaite pas regarder le petit film que j’ai fait avec lui avant d’aller ensemble au Micro Salon. « Je préfère avec les autres, sur grand écran… » « Les autres », ce sont ses anciens collègues de l’AFC, les nouveaux et celles et ceux qui s’investissent dans des industries techniques, derrière des films, et dont quelques-uns restent à jamais des artisans.

"La Sortie des usines Lumière" 2022 tournée par Tim Burton
Par Jean-Marie Dreujou, AFC, et Gilles Porte, AFC

Festivals divers

Comme chaque année, un remake du film de Louis Lumière Sortie d’usine (mai 1895) est tourné par le Prix Lumière, en l’occurrence en 2022 le cinéaste Tim Burton. Gilles Porte, AFC, avec à son côté Jean-Marie Dreujou, AFC, était à l’œuvre pour filmer cet évènement. Tous deux rendent compte ici de ce moment cinématographique singulier.

Visite de l’exposition Romy Schneider à la Cinémathèque française
Par Gilles Porte, AFC

Billets d’humeur

Sur le tournage de La Mort en direct, il arrivait que Romy glisse des petits mots sous la porte de Bertrand Tavernier : « Si tu as besoin de moi et si tu sais le faire savoir, je donnerai tout, si toi aussi, tu me donnes. Sinon prends une autre actrice. Votre Romy, qui ne saurait jamais faire ce métier à moitié ». Ces confidences de Bertrand Tavernier rapportées par Pierre-William Glenn, dans les coulisses de la Cinémathèque, traduisent à la fois l’immense complicité entre une actrice et un metteur en scène mais aussi celle qui existe entre un metteur en scène et un directeur de la photographie.

Articles (30)

"C’est difficile, comme métier, pour apprendre les caméras ?"
Par Gilles Porte, AFC

Billets d’humeur

C’est la deuxième fois que je me rends à Lyon et que je remplace Pierre-William Glenn pour une mission où l’emplacement d’une caméra, le choix d’une focale (40 mm) et celui d’un format (1,33) ont été décidés en 1895. L’idée de Thierry Frémeaux, directeur du Festival Lumière, est simple : confier à celui ou celle qui est lauréat du prestigieux "Prix Lumière" de remettre en scène La Sortie des usines Lumière avec les invités du festival. Cette année, c’est la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion qui succède aux frères Jean-Pierre et Luc Dardenne[1].

Retour sur "La Nuit américaine", en l’honneur de Pierre-William Glenn, son directeur de la photographie

Actualités AFC

Accompagné d’étudiants de l’ENSLL, j’ai filmé la soirée du 8 septembre 2021 où l’AFC rendait hommage à Pierre-William Glenn en projetant, sur grand écran et en plein air, La Nuit américaine, de François Truffaut, qu’il a photographié. Cette vidéo de six minutes vient à la suite, dans cet article et en tant que mémoire visuelle, d’un texte où Gilles Porte, l’un des initiateurs de la soirée, fait l’historique et le récit détaillé de cette nuit qualifiée de « magique ». (Dominique Gentil)

Au fil de la programmation du Fema La Rochelle 2021

Festivals divers

Se voulant être "une grande fête du cinéma", en projetant des films d’hier et d’aujourd’hui venus du monde entier, le Festival La Rochelle Cinéma (Fema) tient sa 49e édition depuis le 25 juin, et ce jusqu’au 4 juillet 2021. Dans quelques-unes des onze programmations, entre hommages, rétrospectives et projections suivies de rencontres, on dénombrera dix-sept films photographiés par des membres de l’AFC.

Letter to Bertrand Tavernier about the remastering of “L’Horloger de Saint-Paul”
By Pierre-William Glenn, AFC

Bertrand Tavernier

In late January 2015, cinematographer Pierre-William Glenn, AFC, was asked to take over the color grading process of Bertrand Tavernier’s L’Horloger de Saint-Paul at Laboratoires Éclair, in advance of the release of a Blu-Ray DVD version two months later. He’d sent his friend, the director, a letter, in which he shared his emotion at watching the film again and remembering the experience of shooting beside him. Here’s an excerpt…

What Bertrand Tavernier loved was the cinema !
By Alain Choquart, cinematographer and director

Bertrand Tavernier

Forty years ago, nearly to the day, shooting on Coup de torchon began. I was Pierre-William Glenn’s assistant cameraman. We’d just finished Alain Corneau’s Le Choix des armes, and, before that, Yves Boisset’s Allons z’enfants, on which I’d debuted as a second assistant. Three films without a single day of rest between the end of the shoot and the start of camera tests, and there I was, promoted to the operator for Tavernier’s film. I didn’t imagine the human, cinephile and professional adventure I was embarking upon.

In Memoriam of Bertrand Tavernier

Bertrand Tavernier

The recent passing of Bertrand Tavernier has elicited many reactions from all sides of the world of cinema. Besides those written by a few personalities, we share below memorials written by Richard Andry, AFC, Pierre-William Glenn, AFC, Agnes Godard, AFC, Laurent Heynemann, Pascal Lebègue, AFC, Denis Lenoir, AFC, Gilles Porte, AFC, and Myriam Vinocour, AFC.

Ce que Bertrand Tavernier aimait, c’est le cinéma !
Par Alain Choquart, directeur de la photographie et réalisateur

Bertrand Tavernier

Après avoir travaillé avec Bruno de Keyser, sur La Vie et rien d’autre , et Pierre-William Glenn, AFC, sur Coup de torchon et Mississippi Blues, films réalisés par Bertrand Tavernier, Alain Choquart a dirigé la photographie de huit de ses films : La Guerre sans nom, L.627, L’Appât, Capitaine Conan, Ça commence aujourd’hui, Laissez-passer, Histoires de vies brisées - Les "double peine" de Lyon et Holy Lola. Il témoigne ici de la longue aventure, « humaine, cinéphile et professionnelle », qu’il lui a été donnée de vivre auprès de lui.

Lettre à Bertrand Tavernier au sujet d’un réétalonnage de "L’Horloger de Saint-Paul"
Par Pierre-William Glenn, AFC

Bertrand Tavernier

Fin janvier 2015, le directeur de la photographie Pierre-William Glenn, AFC, fut sollicité pour reprendre, aux Laboratoires Éclair, l’étalonnage de L’Horloger de Saint-Paul, de Bertrand Tavernier, en vue de la sortie deux mois après d’une version DVD Blu-Ray. Il avait envoyé au cinéaste et ami une lettre lui faisant part de son émotion, en revoyant le film, de revivre l’expérience du tournage à son côté. En voici la teneur...

Films (64)

Rubriques (1)