Matthieu Poirot-Delpech

Le sextant de Matthieu Poirot-Delpech
Par David Kremer

Le sextant permet de se repérer en mer grâce au soleil et à d’ingénieux calculs géométriques. Une fois que l’on réalise cela, il paraît évident que Matthieu aura trouvé là un instrument parfait. Un outil qu’il chérissait et gardait précieusement. De l’optique, de la lumière pour naviguer...

Les "lumières et contrastes" de Matthieu Poirot-Delpech
Par Maxence Lemonnier

Lorsque je me remémore les cours de lumière à La fémis, l’image qui me vient à l’esprit est celle de Matthieu Poirot-Delpech, en équilibriste, pieds nus sur l’arrête des feuilles de décor, détachant avec désinvolture les draps noirs auparavant fixés pour contraster le décor ou, comme il aimait le dire, « notre caisse de résonance ».

Décès de Matthieu Poirot-Delpech, AFC, de brefs mais nombreux témoignages

Nombre de directeurs de la photographie de l’AFC ont vivement réagi sur la messagerie interne de l’association à la suite du décès de Matthieu Poirot-Delpech. Alors qu’ils faisaient part du choc et de la tristesse éprouvés en apprenant la nouvelle, nous publions ici leurs messages, suivis de ceux de connaissances proches de l’AFC.

Thales Angénieux rend hommage à Matthieu Poirot-Delpech

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès inattendu, et en pleine force de l’âge, de Matthieu Poirot-Delpech, membre de votre association et grand directeur de la photographie.

Et ron et ron, petit bout’dépron
Par Martin Rossini

Nous n’étions pas, Matthieu Poirot et moi, de la même génération… mais tous les deux pères de famille. Dès les premiers instants de notre histoire, moi, jeune assistant, j’ai reçu à un moment de ma carrière une confiance vivifiante et épanouissante. Je la chérissais en me disant presque que je ne la méritais pas.

Un être humain exquis s’en est allé
Par Rémy Chevrin, AFC

C’était dimanche matin tôt et Pierre, mon plus jeune frère, n’a pas pu dire plus, le cœur ravagé par la disparition de son ami et chef : « Matthieu est mort ce matin, je suis dévasté… » Matthieu Poirot-Delpech, un être humain exquis, s’en est allé.

Un homme amoureux s’en va
Par Philippe Van Leeuw, AFC

Matthieu Poirot-Delpech était amoureux de sa femme, la belle Sarah, il était amoureux de ses filles, Madeleine et Clémentine, il aimait la vie et le cinéma. C’était un homme, un vrai, tendre et viril. Il avait l’esprit fin et un humour ravageur, débridé.

Les mots justes de Matthieu
Par Agathe Salha

Lors des obsèques de Matthieu Poirot-Delpech, samedi 2 décembre 2017, Agathe Salha, une de ses connaissances de longue date, a pris la parole et lu le texte suivant.

0 | 18