Super 16 mm

Procédés

Index des termes :

Super 16 mm;S16;Super 16 mm;Super 16

Résultats de la recherche

Articles (316)

Dans l’actualité de TSF

Technique

TSF communique sur la reprise des tournages et les mesures sanitaires appliquées dans ses installations, et rend hommage aux onze longs métrages retenus dans la sélection de Cannes 2020 tournés avec ses moyens techniques, dont cinq photographiés par des membres de l’AFC. C’est aussi la réouverture des salles, avec trois films à l’affiche depuis le 22 juin, tournés avec le matériel de TSF, dont un photographié par un membre de l’association.

Jazz pour trio d’opérateurs
Éric Gautier, AFC, Julien Poupard, AFC, et Marie Spencer, AFC, SBC, parlent de leur travail sur la série Netflix "The Eddy"

Entretiens avec des directeurs de la photographie

"The Eddy", dernier projet de Netflix tourné en France, est une minisérie de huit épisodes qui raconte la vie et les déboires d’un club de jazz parisien et du groupe éponyme qui y joue. Un projet dont le ton se rapproche plus du cinéma d’auteur que des productions habituelles de Netflix.

TSF rouvre ce lundi 11 mai et accompagne la reprise des tournages

Technique

L’équipe de TSF est de retour pour vous accompagner dans la préparation de la reprise de vos tournages. Une série de mesures sanitaires rigoureuses a été prise afin de permettre cette réouverture. De plus, TSF ouvre un comptoir spécialisé CinéProtect avec tous les équipements de protection réglementaires ou nécessaires disponibles.

Barry Ackroyd, BSC, pays tribute to the Aaton and to Jean-Pierre Beauviala at the Toute la mémoire du monde Festival

Les Cinémathèques

The 2020 Toute la mémoire du monde Festival (4-8 March) paid tribute to Jean-Pierre Beauviala by screening Holy Motors, by Leos Carax, and The Hurt Locker, by Kathryn Bigelow, both of which were shot with Aaton cameras. Although Barry Ackroyd, BSC was unable to be present at the festival with Caroline Champetier, AFC to introduce The Hurt Locker, he sent her a speech that she read aloud before the screening.

Barry Ackroyd, BSC, rend hommage à l’Aaton et à Jean-Pierre Beauviala au festival Toute la mémoire du monde
"Holy Motors" et "Démineurs" au programme du festival

Les Cinémathèques

Toute la mémoire du monde, lors de son édition 2020 (du 4 au 8 mars), rend hommage à Jean-Pierre Beauviala en projetant Holy Motors, de Leos Carax, et The Hurt Locker (Démineurs), de Kathryn Bigelow, deux films tournés avec des caméras Aaton. Barry Ackroyd, BSC, ne pouvant être au côté de Caroline Champetier, AFC, pour présenter Démineurs, lui a fait parvenir un texte devant être lu en début de séance. Ses mots, en langue anglaise...

TSF Grip présente un nouveau concept pour les prises de vues dynamiques

Machinerie et Grues

Dans son actualité du mois de mars, TSF Grip présente un nouveau concept pour les prises de vues dynamiques, l’Agito, de Motion Impossible. Sont aussi d’actualité quatre films tournées avec les moyens techniques de TSF sortant en salles, dont deux photographiés par des membres de l’AFC, un téléfilm et neuf longs métrages, en tournage, ces derniers étant tous photographiés par des membres de l’association.

Zeiss s’entretient avec Pierre Edelmann et Clément Menu

Propos et entretiens

Pierre Edelmann, directeur de la photographie, et Clément Menu, premier assistant opérateur, possèdent l’un une Arri Alexa LF et l’autre une série Zeiss Supreme Prime. En tandem depuis leurs années communes à l’ESRA, où ils ont connu la transition entre le Super 16 et la HD en 2/3 de pouce, puis la RED One pour le premier court métrage, ils nous ont expliqué quels intérêts ils trouvent dans un système de prise de vues en "format large" et le parti qu’ils en tirent pour les productions auxquelles ils prennent part, en majeure partie des publicités. (HdR)

L’actualité de TSF en janvier 2020

Technique

En janvier, la présence de TSF au Micro Salon 2020, l’Évènement Spécial Workshop IPP2 au Cercle Rouge, cinq sorties en salles de longs métrages tournés avec les moyens techniques de TSF, Caméra, Lumière et Grip, dont deux photographiés par des membres de l’AFC, cinq longs métrages en tournage, dont trois photographiés par des membres de l’association, et deux téléfilms.

Camerimage 2019, un journal en guise de bilan
Une contribution de Plume Fabre, étudiante à La Fémis

L’actu des étudiants

A l’occasion de la présence à Camerimage d’étudiants de l’ENS Louis-Lumière et de La Fémis, l’AFC leur a proposé de contribuer d’une manière ou d’une autre aux articles publiés sur le site. Plume Fabre, de La Fémis, a quant à elle pris du recul et propose un journal, tentative de bilan de ce qu’elle a vécu pendant ses quatre jours passés à Toruń. En voici des extraits...

Anil Mehta, ISC, WICA, de Bollywood au Bade-Wurtemberg

Camerimage 2019

Le directeur de la photographie Anil Mehta, membre fondateur de l’Indian Society of Cinematographers (ISC) et pilier du cinéma de Bollywood (Lagaan, New York Masala, pour les plus connus hors d’Inde), a découvert la nouvelle série Supreme Primes Radiance à l’occasion d’une visite de la ligne de fabrication des optiques cinéma de Zeiss à Oberkochen. Revenant sur son parcours, il explique aussi les questionnements qu’ont ses collèges et lui sur le rendu des images produites par les caméras numériques alliées aux optiques récentes…

L’actualité récente de TSF

Technique

Dans l’actualité de TSF en décembre, les nouvelles séries Anamorphiques Technovision Classic, la nouvelle tête gyro-stabilisée Arri SRH-3, sept sorties en salles de films tournés avec nos moyens techniques, dont deux photographiés par des DP AFC, dix longs métrages en tournage, dont cinq photographiés par des membres de l’AFC, et deux fictions TV.

India Song
Cinematographer Romain Alary discusses his work on the music video for San Zhi’s song "Give it Up"

Les entretiens de Camerimage

After he had worked for Jean-Claude Larrieu as his assistant operator, Larrieu encouraged Romain Alary to work on a project as a cinematographer. Since the early 2010s, he has worked on the cinematography of several advertisements and clips for brands such as Hermès, Cartier, Fendi, Renault and Honda. "Give it Up", by San Zhi, is his first music video, created in partnership with his cousin Antoine Lévi. A very personal project entirely shot with a small crew. (FR)

Camerimage, un festival riche en rencontres et découvertes
Une contribution de Pauline Doméjean, étudiante à La Fémis

L’actu des étudiants

Dans le cadre de la présence à Camerimage d’étudiants de l’ENS Louis-Lumière et de La Fémis, l’AFC leur a proposé de contribuer d’une manière ou d’une autre aux articles publiés sur le site et relayés par les infolettres. Pauline Doméjean, de La Fémis, évoque "en détail" dans ces lignes le travail de jeunes cheffes opératrices et celui d’opérateurs confirmés, en revenant parfois plus précisément sur les aspects techniques.

India Song
Où le chef opérateur Romain Alary parle de son travail sur le cilp vidéo de San Zhi, "Give it Up"

Les entretiens de Camerimage

Après avoir été assistant opérateur - entre autres - auprès de Jean-Claude Larrieu, AFC, Romain Alary est encouragé par ce dernier à passer à l’image à son tour. Il signe depuis le début des années 2010 des publicités et des clips pour des marques telles que Hermès, Cartier, Fendi, Renault ou Honda. "Give it Up", de San Zhi, est le premier clip musical qu’il fabrique avec la collaboration de son cousin Antoine Lévi. Un projet très personnel entièrement tourné en petite équipe. (FR)

La fureur de vivre
Entretien avec le directeur de la photographie Marcell Rév, HSC, à propos de son travail sur le pilote de la série "Euphoria"

Les entretiens de Camerimage

Pour les besoins de la série adolescente d’HBO "Euphoria", le directeur de la photo hongrois Marcell Rév (Jupiter’s Moon, White God) a emprunté une voie graphique qui mêle à la fois le réalisme des situations dramatiques avec une stylisation parfois presque baroque des lumières. Il en résulte à l’écran la recréation d’un univers à part entière, celui d’une jeunesse de 2019, dont la soif de vivre, les passions libres et parfois destructrices ne sont pas si éloignées d’un célèbre portrait californien peint par le réalisateur Nicholas Ray en 1955... (FR)

Rebel without a cause
Interview with cinematographer Marcell Rév, HSC, about his work on the TV Pilot "Euphoria"

Les entretiens de Camerimage

For the purposes of HBO’s teen series “Euphoria”, Hungarian cinematographer Marcell Rév (Jupiter’s Moon, White God) went down a visual path that mixes the realism of dramatic situations with a sometimes-baroque stylization of the lighting. The result on the screen is the recreation of an entire universe, that of young people in 2019, whose thirst for life, whose free and sometimes destructive passions, are not so dissimilar to a famous Californian portrait painted by director Nicholas Ray in 1955… (FR)

Dans l’actualité de novembre de TSF

Technique

Dans l’actualité de TSF en novembre, une nouvelle génération d’unité mobile d’énergie, la VE 3 000, cinq sorties en salles de films tournés avec les moyens techniques de TSF, dont un réalisé par un membre de l’AFC et trois photographiés par des DP AFC, neuf longs métrages en tournage, dont quatre photographiés par des membres de l’AFC, et deux fictions TV, dont une photographiée par un DP AFC.

Dans l’actualité de TSF

Technique

Dans l’actualité de TSF, six longs métrages tournés avec nos moyens techniques sont à l’affiche, dont quatre photographiés par des membres de l’AFC ; douze directeurs de la photo tournent en ce moment avec nos matériels, dont huit membres de l’association ; et l’occasion de revenir sur une nouveauté technique : le zoom Optimo Ultra 12X d’Angénieux.

Les nouveautés de rentrée chez TSF Caméra

Optiques

En cette rentrée de septembre, TSF Caméra annonce deux nouveautés : l’arrivée de la première Arri Alexa Mini LF à la location à Paris, que Guillaume Schiffman, AFC, a utilisée sur La Bonne épouse, de Martin Provost, et une nouvelle optique macro, le 24 mm Macro Laowa (f:14).

Bon voyage, monsieur Pierre !
Par Jean-Noël Ferragut, AFC

Pierre Lhomme

C’était bien avant le début des années 1990 et mon arrivée à l’AFC, je ne faisais pas partie des connaissances de Pierre Lhomme mais j’ai souvenir d’être tombé en admiration, comme d’autres apprentis opérateurs de ma génération, devant les images de Quatre nuits d’un rêveur (1971), La Chair de l’orchidée (1974), L’Ombre des châteaux (1976), Mortelle randonnée (1983), par exemple. Que chaque film puisse donner aux petits jeunots de notre espèce l’impression d’un "sans faute", il semblait évident que l’opérateur derrière sa cellule et son verre de contraste fût un Monsieur.

Que sont devenus Magali, Benoît, Jérôme, Nathalie, Brahim… ?
Par Frédéric Serve, AFC

Billets d’humeur

Il y a une quinzaine d’années (déjà…), j’ai travaillé sur un beau documentaire qui explorait la langue mystérieuse des sourds–aveugles. Ce très beau film, réalisé par Laetitia Mikles, montrait toute l’humanité d’individus qui, simplement, ne communiquent pas comme nous, n’agissent pas comme nous : hors de nos repères visuels et sonores, leur façon d’être pouvait paraître surprenant, voire dérangeante.

Film for the Mayor
Interview with cinematographer Sébastien Buchmann, AFC, about his work on Nicolas Pariser’s film "Alice and the Mayor"

Les entretiens au Festival de Cannes

A graduate of the Ecole nationale supérieure Louis-Lumière with a major in Cinema, Sébastien Buchmann, AFC, has been working on both documentaries and fiction films ever since. He has worked a number of times with Dominique Marchais, who is a director of activist documentaries (La ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). On the fiction side, he is the faithful associate of Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, Mickhaël Hers, Amanda, and Nicolas Pariser, alongside whom he has just completed a new philosophic-political opus entitled Alice et le Maire (Alice and the Mayor), in selection at the Directors’ Fortnight.

De l’argentique pour le maire
Entretien avec le directeur de la photographie Sébastien Buchmann, AFC, à propos de son travail sur "Alice et le maire", de Nicolas Pariser

Les entretiens au Festival de Cannes

Issu de l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière, spécialité Cinéma, Sébastien Buchmann, AFC, exerce son talent entre documentaire et fiction. Il a travaillé à plusieurs reprises avec Dominique Marchais, réalisateur de documentaires engagés (La Ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). Côté fiction, il est le fidèle collaborateur de Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, de Mickhaël Hers, Amanda, et de Nicolas Pariser qu’il accompagne encore aujourd’hui pour son nouvel opus philosophico-politique, Alice et le maire, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs. (BB)

Monia prend tous les risques
Entretien avec la directrice de la photographie Josée Deshaies à propos de "La Femme de mon frère", de Monia Chokri

Les entretiens au Festival de Cannes

Hommage dans sa forme aux films de Claude Jutra ou Michel Brault, pionniers du cinéma direct des années 1960, La Femme de mon frère est un premier film réalisé par la comédienne québécoise Monia Chokri. Centré sur le mal de vivre de Sophia, une sorte d’anti-héroïne déprimée à la Woody Allen (interprétée par Anne Elisabeth Bossé), le film porte un regard ironique sur la société canadienne actuelle. Les thèmes de la réussite sociale et de l’immigration se mêlent au trajet parfois loufoque de cette jeune femme qui cherche le bonheur au milieu d’une famille encombrante. Josée Deshaies nous fait partager ses souvenirs du plateau. (FR)

Jean-Pierre Beauviala (1937-2019)
La ville criminogène, le son concomitant et... un chat sur l’épaule

Jean-Pierre Beauviala

L’histoire d’Aaton fut d’abord et toujours celle d’un homme, Jean-Pierre Beauviala, au parcours singulier et unique dans l’histoire du cinéma et de ses techniques. Certes son nom vient s’ajouter à une liste de pionniers et industriels français, d’Etienne-Jules Marey et Louis Lumière à André Coutant et Pierre Angénieux, mais il incarne plus que les autres un certain génie français, cartésien et intuitif, considérant que trouver les bonnes réponses exige de se poser d’abord les bonnes questions afin de fournir les outils adaptés aux besoins de chacun.

Films (133)