Les Entretiens AFC

Isabelle Razavet

Où la directrice de la photographie Isabelle Razavet parle de sa collaboration avec Solveig Anspach sur "L’Effet aquatique"

L’émotion colore cet entretien accordé par Isabelle Razavet, complice de cinéma et d’amitié de Solveig Anspach, décédée l’été dernier. L’Effet aquatique, son sixième long métrage, vient compléter ce que la réalisatrice appelait « sa trilogie fauchée », après Back Soon, et Queen of Montreuil. Sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs au 69e Festival de Cannes, le dernier film de Solveig Anspach traduit magnifiquement ce qu’elle voulait transmettre de sa notion du bonheur.
Marcell Rév

Le directeur de la photographie Marcell Rév, HSC, parle de son travail sur "Jupiter’s Moon", de Kornel Mundruczo

Après l’étonnant White God où les chiens dominaient la ville, le tandem Kornel Mundruczo (réalisation) - Marcell Rév (image) revient sur la croisette pour présenter une étrange allégorie politique et religieuse qui donne lieu à un travail vertigineux à l’image, tournée en pellicule Kodak Vision 3 5219 500 T. Jupiter’s Moon est en sélection officielle pour la Palme d’or...
Ben Richardson

Le directeur de la photographie Ben Richardson parle de son travail sur "Wind River", de Taylor Sheridan
Nature prédatrice

Découvert internationalement avec Les Bêtes du Sud sauvage, en 2012 (Caméra d’or à Cannes), le directeur de la photographie britannique Ben Richardson a depuis signé l’image de plusieurs longs métrages. C’est en compagnie de Taylor Sheridan (scénariste de Sicario et Hell or High Water) qu’il revient cette année sur la Croisette pour Wind River, un thriller hivernal tourné dans les territoires enneigés de l’Utah. (FR)
Ben Richardson

Entretien avec Ben Richardson à propos de son travail sur "Les Bêtes du Sud sauvage", de Benh Zeitlin
Par Madelyn Most pour l’AFC

Si pour le public du Festival de Sundance, l’apparition d’un véritable OVNI, magique et merveilleux, fruit d’un pari presque impossible (surtout avec si peu d’argent) peut sembler normal, à Cannes, un réalisateur qui présente son premier long métrage, qui est aussi le premier sur lequel s’exerce son chef opérateur, et qui reçoit la Caméra d’or est quelque chose de plutôt exceptionnel. C’est pourtant ce qui s’est passé pour Beasts of the Southern Wild de Benh Zeitlin photographié par Ben Richardson.
Jonathan Ricquebourg

Le directeur de la photographie Jonathan Ricquebourg parle de son travail sur "La Mort de Louis XIV", d’Albert Serra

Jonathan Ricquebourg sort de l’ENS Louis-Lumière, section Cinéma, en 2013 et éclaire le film de Jean-Charles Hue Mange tes morts, Tu ne diras point puis Fils de, de HPG. Il reçoit le prix de la Meilleure photographie du Festival de Tirana en 2015 pour Banat, il viaggio, d’Adriano Valerio. C’est avec Albert Serra, réalisateur catalan et exigeant, qu’il continue son parcours avec La Mort de Louis XIV, en séance spéciale sur la Croisette.
Bruno Romiguière

Le directeur de la photographie Bruno Romiguière parle de son travail sur "La Vie en grand", de Mathieu Vadepied

Pour son premier long métrage en tant que réalisateur, le chef opérateur Mathieu Vadepied a choisi de constituer une équipe composée de vieilles connaissances. Outre Nathalie Vierny, la scripte, Michel Sabourdy, le "gaffer", et François Tille, le chef machiniste, il a décidé de confier l’image du film à Bruno Romiguière, qu’il connaît depuis plus de dix ans. Discussions avec ce dernier autour de l’image et de la collaboration avec un opérateur passé à la réalisation... (FR)
Rauno Ronkainen

Entretien avec le directeur de la photographie finlandais Rauno Ronkainen, président de la FSC

A l’occasion de la venue à Paris du directeur de la photographie Rauno Ronkainen, président de la FSC (Association finlandaise des directeurs de la photo) pour la rétrospective qui lui était consacrée à l’Institut finlandais, Michel Abramowicz, AFC, et François Reumont lui ont posé quelques questions sur son métier et les coutumes de travail en Finlande.
Philippe Rousselot

Le directeur de la photographie Philippe Rousselot, AFC, ASC, parle de son travail sur "Et au milieu coule une rivière", de Robert Redford

Projeté en copie restaurée dans le cadre de la section Cannes Classics, Et au milieu coule une rivière, de Robert Redford, est le film qui a valu à Philippe Rousselot, AFC, ASC, l’Oscar de la Meilleure photographie en 1993. Cette chronique de l’Amérique rurale des années 1920 dépeint le trajet de deux frères interprétés par Brad Pitt et Craig Sheffer. Le chef opérateur, actuellement en préparation à Londres du deuxième opus des Animaux fantastiques, de David Yates, revient sur ce film marquant de sa prestigieuse carrière. (FR)
Philippe Rousselot

Le directeur de la photographie Philippe Rousselot, AFC, ASC, parle de son travail sur "The Nice Guys", de Shane Black

C’est pour The Nice Guys, projeté Hors compétition sur la Croisette, que le directeur de la photographie et réalisateur Philippe Rousselot, AFC, ASC, collabore pour la première fois avec Shane Black – le réalisateur d’Iron Man 3 et de Kiss Kiss Bank Bank –, expérimente la comédie… et tourne son premier long métrage en numérique !
Robbie Ryan

A propos du travail du directeur de la photographie Robbie Ryan, BSC, ISC, sur "La Favorite", de Yórgos Lánthimos
"Dancing Queen", par François Reumont pour l’AFC

Dans un déluge de plans réalisés au grand angle, le réalisateur grec Yórgos Lánthimos propose cette année à Camerimage une sorte de version lesbienne et Rock ’n’ Roll des Liaisons dangereuses. Un jeu d’échecs, de séduction et de pouvoir entre trois femmes au sommet de la hiérarchie dans l’Angleterre de 1710. Lumière naturelle, fish-eye et panoramiques filés sont au programme de ce voyage dans le temps un peu hors normes, qui évoque à la fois Barry Lindon pour son utilisation de la lumière naturelle, l’univers du théâtre - pour son quasi huis clos dans un château -, et l’univers de certains vidéo-clips pour son choix d’optiques. C’est le très Rock ’n’ Roll Robbie Ryan (badge des Rolling Stones accroché à son chandail bleu troué) qui s’est prêté au traditionnel jeu des questions-réponses à l’issue de la projection peu avant minuit.
Robbie Ryan

Le directeur de la photographie Robbie Ryan, BSC, ISC, parle de son travail sur "Moi, Daniel Blake", de Ken Loach

Robbie Ryan, BSC, ISC, apparaît de manière fulgurante en 2009 avec le magnifique Fish Tank, d’Andrea Arnold, après une belle carrière dans le court métrage britannique.
En 2011, il est récompensé à Camerimage (Grenouille de bronze) pour Les Hauts de Hurlevents, de la même Andrea Arnold qu’il accompagne à Cannes cette année. Il est aussi depuis trois films de DoP de Ken Loach et vient de finir à New York le tournage de Yeh Din Ka Kissa, de Noah Baumbach, c’est peu dire qu’il est dans le vent… (CC)