Anne Fontaine

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Films (113)

Articles (109)

Où la directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, parle de son travail sur "Les Innocentes", d’Anne Fontaine
Par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens à Camerimage

Les Innocentes, d’Anne Fontaine, évoque la rencontre d’une jeune volontaire de la Croix-Rouge avec un groupe de religieuses dans la campagne polonaise de l’immédiat après-guerre. Victimes de viols de la part de l’armée rouge lors de la libération du pays, les pensionnaires du couvent doivent peu à peu faire face à une série de grossesses qu’elles ne veulent sous aucun prétexte voir ébruiter. Partagées entre devoir religieux et instinct maternel, le destin de ces femmes vouées initialement au célibat va être bouleversé...

Where cinematographer Caroline Champetier, AFC, speaks about her work on "The Innocents", directed by Anne Fontaine
By François Reumont for the AFC

Les entretiens à Camerimage

The Innocents, directed by Anne Fontaine, recounts the meeting of a young Red Cross volunteer with a group of nuns, in the Polish countryside, just after the War. The occupants of the convent, victims of rape by Red Army soldiers during the liberation of Poland, are confronting the ensuing pregnancies, which they do not want disclosed to the outside world. Torn between religious obligation and maternal instinct, the destiny of these women, who have taken vows of celibacy, is suddenly in question...

Yves Angelo parle de son travail sur "Blanche comme neige", d’Anne Fontaine, et des optiques Zeiss

Optiques

Alors que le film Blanche comme neige, d’Anne Fontaine, sortait en salles en avril dernier (sortie en DVD et Blu-ray le 21 août chez Gaumont), se terminait le tournage de Police, de la même réalisatrice et toujours photographié par Yves Angelo. Celui-ci a accepté de partager son expérience avec les optiques Zeiss très différentes qu’il a choisies pour ces deux films, les Zeiss Supreme et les Master Anamorphic, fournies par RVZ. L’occasion d’interroger en toute sincérité l’héritage culturel historique des outils, la notion de belle image et les transformations du métier de directeur de la photo qu’il pressent.

Cinematographer Christophe Beaucarne, AFC, SBC, discusses his work on "The Blue Room" directed by Mathieu Amalric

Les entretiens au Festival de Cannes

Christophe Beaucarne has been working for over twenty years with very different directors on films with very different visual worlds. He has worked with the Larrieu brothers on Un homme, un vrai and Peindre ou faire l’amour, and with Anne Fontaine on Coco Before Chanel and Perfect Mother, with Jaco Van Dormael on Mr. Nobody, and recently with Christophe Gans on Beauty and the Beast. With The Blue Room, the fourth feature film by Mathieu Amalric, competing in the Un Certain Regard section, Christophe Beaucarne is once again working with Amalric, following their collaborations on Stade de Wimbledon and Tournée. Adapted from the eponymous novel by Georges Simenon, Mathieu Amalric plays the lead role alongside Léa Drucker. (BB)

Le directeur de la photographie Jean-Marc Fabre, AFC, parle de son travail sur "Camille redouble", de Noémie Lvovsky

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Jean-Marc Fabre a signé l’image d’une trentaine de longs métrages et travaillé, entre autres, avec Jean-Pierre Denis (Les Blessures assassines), James Ivory (A Soldier’s Daughter never Cries), Amos Kollek (Fast Food, Fast Women), Jacques Audiard (Un héros très discret), Danièle Thompson (Fauteuils d’orchestre, Le Code a changé), Anne Fontaine (Comment j’ai tué mon père, Nathalie…, Mon pire cauchemar), Nicole Garcia (L’Adversaire, Un balcon sur la mer). Avec Camille redouble, il collabore pour la quatrième fois avec Noémie Lvovsky qu’il a rencontrée à La fémis en 1989.

Le directeur de la photographie Christophe Beaucarne, AFC, SBC, parle de son travail sur "Le Tout Nouveau Testament", de Jaco Van Dormael
Quinzaine des réalisateurs

Les entretiens au Festival de Cannes

Christophe Beaucarne, AFC, SBC, collabore avec de fidèles réalisateurs qui font appel à son talent pour la plupart de leurs films. La liste de ces réalisateurs, aux univers très différents – les frères Larrieu, Anne Fontaine, Bruno Podalydès, Mathieu Amalric –, s’est étoffée dernièrement avec le nom de Christophe Gans. Le travail de Christophe Beaucarne pour La Belle et la bête a été nommé aux César 2015. Après Mr Nobody, Le Tout Nouveau Testament, de Jaco Van Dormael, en sélection à la Quinzaine des réalisateurs, a été l’occasion pour Christophe Beaucarne d’une deuxième collaboration avec son compatriote belge. (BB)

Nouvelle venue, la revue de cinéma "La Septième Obsession" rencontre Caroline Champetier, AFC

Livres et revues

L’on devrait doublement s’en réjouir, une nouvelle revue de cinéma vient de voir le jour et, qui plus est, « donne également la parole à ceux qui défendent le papier, non comme un simple support, mais comme la possibilité réitérée de prendre le temps de lire, de méditer, de voir, d’entendre résonner les œuvres. » Au sommaire du premier numéro (oct.-nov. 2015), une rencontre avec la directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC.

Cinematographer Christophe Beaucarne, AFC, SBC, discusses his work on Jaco Van Dormael’s film “The Brand New Testament”
Directors’ Fortnight

Les entretiens au Festival de Cannes

Christophe Beaucarne, AFC, SBC, works with loyal directors who call upon his talent to make most of their films. The list of these directors, from very different worlds – including the Larrieu brothers, Anne Fontaine, Bruno Podalydès, Mathieu Amalric –, recently grew with the addition of the name of Christophe Gans. The work of Christophe Beaucarne on Beauty and the Beast was nominated for the 2015 César awards. After Mr. Nobody, The Brand New Testament, a film by Jaco Van Dormael, was selected for the Directors’ Fortnight at Cannes, the opportunity for Christophe Beaucarne to make his second film with his Belgian compatriot.

55e Festival International de Cannes
Les films photographiés par les membres de l’AFC

festival de Cannes 2002

Sélection officielle : "Kedma" d’Amos Gitaï, photographié par Yorgos Arvanitis "Le Principe de l’incertitude" de Manoel de Oliveira photographié par Renato Berta "Marie-Jo et ses 2 amours" de Robert Guédiguian photographié par Renato Berta "L’Adversaire" de Nicole Garcia, photographié par Jean-Marc Fabre "Demonlover" d’Olivier Assayas, photographié par Denis Lenoir Hors compétition (clôture) "And Now... Ladies and Gentlemen" de Claude Lelouch, photographié par Pierre-William Glenn Séance spéciale "La Dernière lettre" de Frederik Wiseman, (...)

Le directeur de la photographie Christophe Beaucarne, AFC, SBC, parle de son travail sur "Mal de pierres", de Nicole Garcia

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est en adaptant le roman éponyme de l’Italienne Milena Agus Mal de pierres que Nicole Garcia réalise son dernier long métrage. Alors qu’elle est une habituée de la Croisette avec 15 août, L’Adversaire et Selon Charlie, Mal de pierres concourt pour la Palme d’or de ce 69e Festival. Nicole Garcia a fait appel à Christophe Beaucarne, AFC, SBC, fidèle collaborateur de Jaco Van Doermel, Mathieu Amalric ou encore Anne Fontaine, pour la mise en image de son huitième long métrage. (BB)

Le directeur de la photographie Christophe Beaucarne, AFC, SBC, parle de son travail sur "La Chambre bleue", de Mathieu Amalric

Les entretiens au Festival de Cannes

Christophe Beaucarne travaille depuis vingt ans avec des réalisateurs très différents sur des films aux univers visuels très variés. Il collabore aussi bien avec les frères Larrieu pour Un homme, un vrai et Peindre ou faire l’amour qu’avec Anne Fontaine pour Coco avant Chanel et Perfect Mother, avec Jaco Van Dormael pour Mr Nobody ou encore dernièrement avec Christophe Gans pour La Belle et la Bête.
Avec La Chambre bleue, quatrième long métrage de Mathieu Amalric, en compétition dans la section Un certain regard, Christophe Beaucarne consolide sa collaboration avec le réalisateur, après Le Stade de Wimbledon et Tournée. Adapté du roman éponyme de Georges Simenon, Mathieu Amalric y interprète le rôle principal au côté de Léa Drucker.

Références, clichés et exercices de style
par Lucie Adalid, David Chizallet, Louise Courcier, Matthieu-David Cournot, Samuel Lahu et Julien Poupard

Les Entretiens AFC

Les étudiants du département Image à La fémis nous proposent ce mois-ci un entretien entre William Lubchtansky et Patrick Blossier.

La lumière de votre dernier film, Petites coupures de Pascal Bonitzer, nous paraît être un intéressant point de départ pour aborder votre travail parce qu’elle rassemble des caractéristiques de ce qu’on pourrait appeler votre style, votre sensibilité ou votre recherche : une image très dense, un travail d’atmosphère à partir de la lumière naturelle, qui nous plonge progressivement dans le fantastique.
Comment s’est effectuée l’élaboration de ces différentes atmosphères ?

KLMS journal
par Denis Lenoir

KLMS

Denis Lenoir, qui tourne jusqu’à Noël entre Roubaix et Lille le prochain film d’Anne Fontaine avec Isabelle Carré et Benoît Poelvoorde a pu, grâce à la bonne volonté de Kodak et sous l’ombre protectrice de Christian Lurin, tester pour l’AFC le Kodak Look Management System (KLMS). Voici le journal qu’il a tenu.

Et la lumière fut
Entretien avec Caroline Champetier, AFC

festival de Cannes 2010

Le Film français, 19 mai 2010

Présenté en compétition officielle, Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois pose la question de la foi. Celle qui conduisit les moines de Tibérine
à rester dans leur monastère alors que le terrorisme islamiste mettait l’Algérie à feu et à sang.
Directrice de la photographie de films d’auteurs importants dans le cinéma français, Caroline Champetier réalise, ici encore, une lumière riche de sens. Rencontre.

"L’Animalité" - A propos de "Flandres", un film de Bruno Dumont
par Jean-René Duveau

Billets d’humeur

Que notre ami Charlie Van Damme se rassure, et nous aussi avec lui, la rubrique remue-méninges n’a pas sombré entièrement dans le domaine de l’oubli, nous l’avons de nouveau rencontrée. Ou, plus exactement, Caroline Champetier nous permet qu’elle réapparaisse dans ces pages, nous ayant fait parvenir le texte que vous lirez en annexe. Jean-René Duveau, son auteur, y évoque pour nous les réflexions que lui inspire le cinéma de Bruno Dumont, après avoir vu son film Flandres. Il y expose sa représentation personnelle du " réel " au cinéma et revient sur la photographie d’Yves Cape.

Table ronde : les aventures digitales de l’image
dans les Cahiers du Cinéma de mars 2006

Propos et entretiens

A lire dans les Cahiers du Cinéma de mars un dossier sur " les aventures digitales de l’image ", composé d’une part, d’une table ronde réunissant Bertrand Bonello, Caroline Champetier, AFC Gilles Gaillard (Mikros Image), Eric Gautier, AFC et Barbet Schroeder et d’autre part, d’un entretien avec Denis Lenoir, AFC recueilli par Jean-Michel Frodon. rappelons que la revue avait consacré en février un article intitulé " Les chefs opérateurs rédigent leur charte " dont le sujet était, comme de bien entendu, la Charte de l’image de l’AFC (...)

3cP Journal part 2
par Denis Lenoir

3 CP

Dans la Lettre du mois d’avril, Denis Lenoir commençait une série de deux articles relatant son expérience du 3cP, nouveau système d’étalonnage d’images de référence à destination de la postproduction mis au point par la société Gamma & Density.

Pascal Berhault
par Jean-Marie Dreujou

Billets d’humeur

L’année dernière quand Pascal Berhault m’a annoncé qu’il allait partir en retraite, j’ai eu du mal à le croire. J’ai toujours connu Pascal chez Alga, il était pour moi une sorte de \" force tranquille \". C’est quand je suis passé d’assistant à directeur de la photographie que je l’ai découvert davantage. Etant souvent en déplacement pour des tournages, je passais très peu chez Alga, mais, à chaque visite, je le croisais et, même après une longue absence, on échangeait nos points de vue sur les projets, les nouvelles technologies, le cinéma, etc. Pascal etait (...)

Entretien avec Patrick Blossier

Les Entretiens AFC

Patrick Blossier : Moi je n’ai pas appris la lumière en étant assistant. J’étais vraiment concentré sur mon boulot, et je n’ai pas eu le temps de voir ou d’apprécier la lumière des opérateurs avec lesquels je travaillais, qui n’étaient pas très intéressants, à l’exception de Luciano Tovoli. C’est lui qui m’a donné le goût de faire de la lumière. Je n’avais pas le temps de voir comment il faisait, mais c’est juste le plaisir qu’il avait l’air de prendre dans son travail qui m’a donné envie de le faire... Après quoi j’ai fait des courts métrages, j’ai filmé des (...)

L’actualité de Panavision en novembre

Technique

Dans l’actualité mensuelle de Panavision, outre une présence au 25e festival Camerimage en Pologne, dix films tournés avec des matériels fournis par ses équipes sortiront sur les écrans en novembre.

Au palmarès des César 2017
Pascal Marti, AFC, César de la Meilleure photographie pour "Frantz", de François Ozon

Les César

Lors de la soirée de remise des 42es César, qui a eu lieu vendredi 24 février 2017 salle Pleyel à Paris, Elle, de Paul Verhoeven, photographié par Stéphane Fontaine, AFC, a reçu le César du Meilleur film, et Isabelle Huppert, celui de la Meilleure actrice pour ce même film. Divines, de Houda Benyamina, photographié par Julien Poupard, AFC, a été récompensé de trois César, dont celui du Meilleur premier film.