David Kessler

Institutions

Résultats de la recherche

Articles (35)

Entretien avec David Kessler
directeur général du CNC

Chiffres et statistiques

En 2004, la Commission de Bruxelles contrôlera le bien-fondé du système des aides nationales au cinéma.
Nous avons organisé à Cannes une rencontre informelle avec neuf confrères européens, pour entamer ce chantier. La Commission ne va pas tout remettre en cause. Malgré des mécanismes très différents, nous préparons un front commun. Face au cinéma américain, soit tous les pays européens s’en sortiront, soit personne ne s’en sortira.

Entretien avec David Kessler, directeur général du CNC
accordé à Laurent Houssay

festival de Cannes 2003

Laurent Houssay - La production française a semblé marquer le pas, doit-on craindre une aggravation de cette tendance ? David Kessler - Si vous prenez le nombre de films produits, on passe de 204 en 2001 à 200 l’année suivante, ce qui reste un chiffre fort car je rappelle que c’est trente films de plus que les années précédentes, 200 reste un nombre historique en termes de films agréés. On a certes constaté un recul des investissements de Canal+, vraisemblablement à cause de la baisse du nombre de ses abonnés, mais il n’y a rien de tout cela qui soit (...)

Assemblée générale de la Cinémathèque française
par Amélie Cordonnier

Revue de presse

Le Monde, 27 juin 2002

Le 25 juin, l’assemblée générale annuelle de la Cinémathèque, réunie dans la salle de Chaillot, a donné quitus au conseil d’administration présidé par Jean-Charles Tacchella et qui compte trois nouveaux élus : l’historien et critique de cinéma Michel Ciment, la cinéaste Nicole Garcia et Margaret Menegoz, productrice et distributrice des Fims du Losange.

La CST en crise
Communiqué de presse du 18 septembre 2002

Vie des associations, sociétés et fédérations

Une crise grave secoue la Commission Supérieure Technique de l’Image et du Son.
Pierre-William Glenn, élu Président de la CST le 3 juillet 2002, s’est trouvé mis en minorité lors d’un Comité d’Administration qui s’est tenu le lundi 16 septembre.
En conséquence, Pierre-William Glenn a été reçu, ce jour, par David Kessler, Directeur Général du CNC, pour lui faire part de sa décision de démissionner de ses fonctions.

Budget 2003
Le CNC donne un coup de pouce à l’avance sur recettes.

Chiffres et statistiques

Le directeur général du CNC, David Kessler, a présenté le 23 octobre un budget 2003 marqué par la stabilité. A la différence des autres directions dépendant du ministère de la culture, financées sur fonds publics, 94 % des sommes que gère le CNC proviennent de prélèvements alimentant le "compte de soutien".
Celui-ci permet les aides, automatiques ou sélectives au cinéma, à la production audiovisuelle, à l’édition vidéo et au multimédia.

Salles obscures sous toutes les coutures en France...
où, quand, comment, pour qui... grâce à une récente étude du CNC

Chiffres et statistiques

La géographie du cinéma
En 2001, 1 654 communes sont équipées d’au moins une salle de cinéma en activité, soit seulement 4,5 % des communes françaises. Les grandes villes sont les plus fréquemment équipées : la quasi-totalité des communes de plus de 50 000 habitants est dans ce cas, contre 2,9 % des communes de moins de 10 000 habitants. (...)

Le CNC annonce de nouvelles mesures pour le court métrage

Revue de presse

AFP, 9 février 2002

David Kessler, président du Centre national de la cinématographie (CNC), a donné, mercredi 6 février, lors du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand, un aperçu des mesures du second volet de la réforme de l’aide au court métrage.

Le cinéma français entre soulagement et inquiétude
par Samuel Blumenfeld

Revue de presse

Le Monde, 15 novembre 2002

Dans un premier temps, le cinéma français s’est dit soulagé après l’attribution des droits du championnat de France de football à Canal+ aux dépens de son concurrent TPS.
Le système de financement du cinéma français repose en grande partie sur le cahier des charges négocié avec la chaîne cryptée, qui doit reverser 20 % de son chiffre d’affaires hors taxe au cinéma, dont 9 % au cinéma français.

L’AFC à Cannes, jour après jour

festival de Cannes 2004

Pour contacter l’AFC à Cannes

  • Le stand se trouve sur l’espace de la Commission du Film France à Pantero.
  • Téléphone : 06 03 50 09 28

Film AFC du 21 mai
Clean d’Olivier Assayas, photographié par Eric Gautier dans la Sélection officielle à 11h30 et 22h.

Jean-Pierre Smadja et J-M Humeau

Festivités

Photos

Lettre ouverte de l’AFC au ministre de la culture (suite)
par Jean-Jacques Bouhon

Billets d’humeur

Nous avions publié dans la Lettre 131, avril 2004, une lettre ouverte de l’AFC à Monsieur le ministre de la culture au sujet du fait que les heures d’enseignement dispensées par les techniciens n’étaient plus prises en compte dans la nouvelle réglementation de l’Assedic pour le calcul des heures travaillées.
Nous avons reçu une réponse de Monsieur David Kessler, directeur général du CNC, dans une lettre datée du 20 juillet 2004.

Guillaume Blanchot nommé à la direction du multimédia et des industries techniques

Mouvements, nominations, nouveaux locaux, nouvelles coordonnées

Véronique Cayla, directrice du CNC, a confié à Jean Menu la rédaction d’un rapport sur la situation économique, juridique et sociologique du jeu vidéo en France et en Europe.
Jean Menu était jusque-là le directeur du multimédia et des industries techniques du CNC. Il sera remplacé par Guillaume Blanchot, son adjoint et chef du service de la vidéo, il quittera ses fonctions à compter du 1er février pour devenir conseiller de Mme Cayla.

Christine Albanel veut bousculer les règles de la production audiovisuelle
par Guy Dutheil et Macha Séry

Revue de presse

Le Monde, 9 octobre 2007

« Supprimer les incohérences croissantes de la législation actuelle entre producteurs et chaînes de télévision », telle est la mission que la ministre de la culture et de la communication, Christine Albanel, vient de confier à David Kessler, directeur de France Culture, ancien directeur du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et du Centre national de la cinématographie (CNC), et à l’ancien député UMP Dominique Richard. Il s’agit de simplifier le circuit de circulation des oeuvres, principalement des fictions.

Les producteurs inquiets pour la création audiovisuelle
par Macha Séry

Revue de presse

Le Monde, 3 décembre 2007

Jugés obsolètes par le gouvernement désireux de les modifier, les décrets d’application dits Tasca, adoptés à la fin de l’année 2001 et au début de l’année 2002, ont fixé la contribution des chaînes de télévision au développement de la production d’oeuvres audiovisuelles et renforcé l’indépendance du secteur de la production vis-à-vis des chaînes de télévision.

Danger sur le cinéma français
Par David Kessler et Marc Tessier, anciens directeurs généraux du Centre national de la cinématographie (CNC)

Revue de presse

Le Monde, 19 octobre 2011

Que le cadre de la rigueur budgétaire s’applique à l’ensemble des services publics, y compris pour les opérateurs décentralisés, certes. Mais que l’on applique la même toise à tous, sans tenir compte de leur nature est une erreur. Il en va ainsi du Centre national de la cinématographie (CNC), aujourd’hui Centre national du cinéma et de l’image animée.

Cinéma : l’exception française menacée
par Ange-Dominique Bouzet

Revue de presse

Libération, 10 janvier 2004

La divulgation, jeudi, par Le Figaro, du document préparatoire élaboré sur le sujet par les services de la Commission européenne, avait semé l’émoi dans le milieu du cinéma, inquiet d’un projet de réforme qui risquerait de démanteler l’exception culturelle à la française.

Cinémathèque : réforme obligée

Revue de presse

Libération, 20 décembre 2002

Conférence de presse très discrète, hier soir, au palais de Chaillot : tenant la tribune avec Jean-Charles Tacchella, président de l’association, David Kessler, directeur du CNC, présentait les résultats de l’audit commandé par les pouvoirs publics.

Jean-Jacques Aillagon vient au secours des industries techniques

Revue de presse

Le film français, 27 décembre 2002

Suite au rapport remis par Pierre Couveinhes au ministère de la Culture et de la Communication, Jean-Jacques Aillagon a annoncé le 23 décembre une série de mesures, pour la plupart d’ordre financier, en faveur des industries techniques du cinéma et de l’audiovisuel.

Démission du président de la Cinémathèque française
par Nicole Vulser

Revue de presse

Le Monde, 30 avril 2003

Le président de la Cinémathèque française, Jean-Charles Tacchella, a démissionné lundi 28 avril. Le même jour, lors d’un conseil d’administration extraordinaire, les deux vice-présidents, Humbert Balsan et Martine Offroy, ont été nommés présidents par intérim.
M. Tacchella devient président d’honneur.

Cannes 2003, malgré la morosité : un bon cru pour l’AFC...
par Eric Guichard

festival de Cannes 2003

Fuji m’ayant sollicité de longue date comme invité d’honneur, je me devais aussi d’endosser mes nouveaux habits de président de notre association.
Cela faisait 10 ans que je ne m’étais pas rendu au Festival de Cannes, depuis la présentation en compétition, dans la section Un Certain Regard, du film de Tony Gatlif Latcho Drom, merveilleux souvenir car le film remporta un prix.