LTC

Laboratoires - Postproduction

Résultats de la recherche

Articles (155)

Que sont devenus Magali, Benoît, Jérôme, Nathalie, Brahim… ?
Par Frédéric Serve, AFC

Billets d’humeur

Il y a une quinzaine d’années (déjà…), j’ai travaillé sur un beau documentaire qui explorait la langue mystérieuse des sourds–aveugles. Ce très beau film, réalisé par Laetitia Mikles, montrait toute l’humanité d’individus qui, simplement, ne communiquent pas comme nous, n’agissent pas comme nous : hors de nos repères visuels et sonores, leur façon d’être pouvait paraître surprenant, voire dérangeante.

Pour Edmond Richard
Par Pierre-William Glenn, AFC

Edmond Richard

Je l’avais rencontré, en visite sur le tournage de Fantasia chez les ploucs, de Gérard Pirès, en 1971. Le personnage était particulièrement original : un coffre plein de médecines bizarres, une réputation de médecin accoucheur, une dégaine de Lord anglais et une rigidité technique inébranlable (il avait décidé de tourner tout le film à 8 de diaphragme et il s’y tenait. Avec une pellicule de 100 ASA les acteurs avaient très chaud dans les intérieurs…).

Interview with cinematographer Guillaume Schiffman, AFC, about his work on Michel Hazanvicius’ film "Redoubtable"
"Shooting Godard", by François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes

This unexpected biopic on Jean-Luc Godard’s life was a brave project by Michel Hazanavicius. The movie lover and director of hit comedies OSS 117 and The Artist decided to pay a trenchant tribute to the internationally-renowned symbol of the Nouvelle Vague.
Shooting this out-of-the-ordinary film suddenly took on a personal and emotional dimension for Guillaume Schiffman, AFC, because of the family relationship between him and the emblematic director of the Nouvelle Vague.

A propos du "Redoutable", de Michel Hazanavicius, photographié par Guillaume Schiffman, AFC
"Filmer Godard", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Un projet courageux que cet inattendu biopic consacré à Jean-Luc Godard de la part de Michel Hazanavicius. Ce réalisateur de comédies à succès (OSS 117, The Artist), et cinéphile a décidé de rendre un hommage mordant à l’icône mondiale de la nouvelle vague. Pour Guillaume Schiffman, AFC, le tournage de ce film pas comme les autres a soudain pris une dimension personnelle et sentimentale en raison des liens familiaux qui unissent le chef opérateur au réalisateur emblème de la nouvelle vague.

"Le 7e art va-t-il perdre la mémoire ?"
Par Samuel Blumenfeld

Revue de presse

Le Monde, 24 avril 2014
Prenez votre film favori : Citizen Kane, d’Orson Welles, L’Aurore, de Murnau, Les Enfants du paradis, de Marcel Carné, ou une production plus récente comme La Guerre des étoiles, de George Lucas. Imaginez maintenant que ce film disparaisse, à la manière d’un des livres autrefois déposés à la bibliothèque d’Alexandrie. Ou qu’on ne puisse plus le voir autrement que sur rendez-vous, comme un manuscrit du Moyen Age.

Mutation d’une industrie
Didier Dekeyser, directeur du Pôle Cinéma, Laboratoire Digimage

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

On n’ose plus parler de laboratoires depuis la fermeture brutale de L.T.C. Quelle dénomination générique peut-on utiliser ? Peut-être industries de postproduction ? Pas très poétique ! Nous sommes à la croisée de différents facteurs qui, en un laps de temps très court, modifient considérablement nos activités.

Rétro, photo, boulots et autres aventures
Par Willy Kurant, AFC, ASC

Les Cinémathèques

A l’occasion de la rétrospective organisée, en partenariat avec l’AFC, par la Cinémathèque française du 2 mai au 3 juin 2013, Willy Kurant retrace dans cet article ses débuts, une période d’une dizaine d’années qui, pour beaucoup de directeurs de la photographie en général, est propice à bien des d’expériences.

Sans prendre part au Micro Salon, B-MAC présent parmi vous

Laboratoires, Postproduction, VFX

Bien que ne participant pas au Micro Salon cette année, B-MAC sera présent parmi vous. B-MAC, seul labo photochimique et numérique Paris intra-muros a réalisé la postproduction de plus de dix films cette année et affirme ainsi sa volonté de proposer un service de qualité sur l’ensemble de ses filières de travail : traitement des rushes, télécinéma, scan, shoot, développement, tirage, copie de série, 2 salles d’étalonnage, 1 salle de projection, masterisation.

35 mm ou 4K, les films ont la mort aux trousses
Par Clarisse Fabre

Revue de presse

Le Monde, 2-3 décembre 2012
Ne dites jamais, à propos d’un film de patrimoine : « Quelle belle restauration ! » ; dites plutôt : « Quel beau film ! » Le mot " patrimoine " fait peur, c’est Serge Toubiana, patron de la Cinémathèque française, à Paris, qui le dit : « Le patrimoine est synonyme de corvée pour un responsable de télévision. »

Chris Marker left us Chris’ legacy : the owl and the cat named Guillaume
By Jimmy Glasberg, AFC

Chris Marker

Chris Marker chose the day of his 91st birthday to leave us, discreetly and without a sound, in his typical style. I was lucky enough to have known him professionally and personally. I travelled with him to Japan and to Cape Verde to film L’héritage de la chouette (The Owl’s Legacy). Chris adored Japan, the Japanese, cats, and new technologies. He used to tell us about his big philosophical theories regarding the values of Japanese civilisation and its cat myths.

L’héritage de Chris, de la chouette et du chat Guillaume
Par Jimmy Glasberg, AFC

Chris Marker

Chris Marker a choisi le jour de son 91e anniversaire pour nous quitter discrètement sans faire de bruit comme à l’habitude.
J’ai eu la chance de le croiser dans ma vie privée et professionnelle. J’ai ensuite voyagé avec lui au Japon et au Cap-Vert pour filmer L’héritage de la chouette. Chris adorait le Japon, les Japonais et les Japonaises, les chats et les nouvelles technologies. Il nous faisait des grandes théories philosophiques sur les valeurs de cette civilisation et bien sûr le mythe des chats.

Darius Khondji, AFC, ASC raconte sa lumière pour Woody Allen
Par Benjamin B

Livres et revues

Cet été, j’ai rendu visite à Darius Khondji pour parler des deux films qu’il a tournés récemment avec Woody Allen : Minuit à Paris – l’année dernière – et To Rome with Love. Ce fut aussi l’occasion de parler d’outils et techniques de lumière.

Parmi les derniers films de Darius, il faut citer aussi Amour de Michael Haneke, qui a remporté la Palme d’Or au Festival de Cannes, et le prochain film de James Gray tourné à New York avec Marion Cotillard et Joaquin Phoenix.

1935 - Marius Franay fonde le Laboratoire de travaux cinématographiques (LTC)
Chronique souvenir de Jimmy Glasberg, AFC

Côté profession

Je me souviens lorsque je traversais la cour arrière du laboratoire, au milieu des bidons de révélateur et autres produits chimiques, pour me rendre dans un petit local où siégeaient les bureaux des actualités Fox-Movietone… (Voir un article, Bye Bye Charly, publié dans l’un des tout premiers Cahiers de l’AFC - n° 2 de mars 1992)

Une page de l’histoire du cinéma se tourne...

Côté profession

Lors du dernier Micro Salon, Christophe Lucotte, étalonneur photochimique à feu les Laboratoires LTC, nous a mis en contact avec le co-réalisateur d’un documentaire de sept minutes concernant les évènements survenus au groupe Quinta Industries en décembre 2011. Vous trouverez ci-dessous un lien vous permettant de voir ce documentaire (réalisé et mis en images par Quentin Herlemont, Léo Meslet, Christophe Perraudin) ainsi qu’un texte rédigé par l’un de ses réalisateurs et revenant sur ces événements.

Technicolor reprend ScanLab, les Audis de Joinville et SIS
L’acquisition de ces trois sociétés permet au groupe d’étendre ses activités de postproduction.

Revue de presse

Le Film français, 20 janvier 2012
Suite à la décision du tribunal de commerce de Nanterre du 20 janvier, Technicolor va procéder à l’acquisition des Auditoriums de Joinville (ADJ), de la Société industrielle de sonorisation (SIS) et de ScanLab, trois filiales de Quinta Industries, mis en liquidation judiciaire en décembre. Elles seront intégrées à l’activité " entertainment " du groupe international. Dans le cadre de cette opération, 34 salariés seront repris, soit 70 % de la masse salariale.

Billet d’humeur, suite à "Solidarité", le dernier éditorial de Caroline Champetier
Par Alain Coiffier

Billets d’humeur

Le terme « Solidarité », en tête de votre dernier éditorial, vient sonner fort et juste au-delà des situations qui se sont créées il y a dix ans dans le secteur des laboratoires français. Des situations d’autant moins " jolies " qu’elles ont servi de ferment – entretenues par certains producteurs aux larmes de crocodiles…– au discrédit profond qui pèse aujourd’hui sur nos industries techniques…

Le stock LTC confié à Archive TV

Revue de presse

Le Film français, 16 janvier 2012
Dans le dossier brûlant du stock de films LTC, le tribunal de commerce de Nanterre a communiqué officiellement son choix vendredi 13 janvier.
Parmi les six prétendants à la reprise du stock LTC, dont les poids lourds Eclair et Digimage, le tribunal de commerce de Nanterre a choisi un outsider, la société Archive TV, dirigée par Denis Garcia, spécialiste du stockage cinéma et audiovisuel depuis 20 ans avec sa société Capital Vision. Selon des sources proche du dossier, les juges consulaires auraient voulu éviter une situation de monopole dans le cas où le stock aurait été confié au groupe Eclair.

Technicolor pressenti comme repreneur du groupe Quinta Industries et de son laboratoire LTC
Par Alain Beuve-Méry

Revue de presse

Le Monde, 14 janvier 2012
Le démantèlement du groupe Quinta Industries, placé en liquidation judiciaire en décembre 2011, se précise. C’est la société Technicolor, actionnaire minoritaire (17 %) de ce joyau de la postproduction française – le financier franco-tunisien Tarak Ben Ammar en détient 83 % –, qui devrait reprendre la majeure partie des activités.

Le Trophée César & Techniques 2012 attribué à Mikros image

Les César

Organisée par l’Académie des César le lundi 9 janvier, la soirée César & Techniques a été l’occasion de décerner le Trophée 2012 à la société Mikros image. Ce Trophée correspond au vote des 838 personnes éligibles aux cinq César Techniques 2012 dont les résultats seront annoncés le 24 février.
Les autres sociétés concourant étaient ACS France, Eclair Laboratoires et Loumasystems.

Solidarité
Par Caroline Champetier, AFC

Editoriaux de la Lettre

La faillite de Quinta Industries entraînant la fermeture de LTC n’est pas simplement une faillite financière, non plus que la seule résultante du virage technologique qui remonte à 1999, quand les studios américains ont chiffré à deux milliards de dollars par an, l’économie que pourrait dégager la généralisation de la projection numérique*.
Nous avions dix ans pour penser cette transition et lui conserver une inventivité artistique et humaine.

Entretien avec Elodie Schmidt, responsable de la qualité, et Christophe Lucotte, étalonneur photochimique, aux Laboratoires LTC

Côté profession

21 décembre, Saint-Cloud, solstice d’hiver, le jour le plus court.
J’ai rendez-vous 14, boulevard Sénart avec Elodie Schmidt, responsable de la qualité chez LTC. Dans le hall, je suis reçue par des vigiles. Je décline mon identité, la raison de ma visite. Ils appellent Elodie qui vient me chercher à la réception.
En traversant la cour, les couloirs, l’absence est palpable : le silence est impressionnant et l’odeur des bains manque, la réalité frappe d’un coup, comme ça, sensorielle. Dans les bureaux, vide et silence à nouveau : seuls vingt parmi " 115 " sont d’astreinte, chargés de fermer la " boutique " avant la fin du mois. Nous rejoignons Christophe Lucotte, étalonneur photochimique LTC.
Chronique d’une liquidation… que nous publions ici.

  • Je remercie très chaleureusement Elodie et Christophe de leur accueil. (I. S.)

Lettre morte
Par Eric Guichard, AFC

Billets d’humeur

Les équipes de LTC avaient depuis deux ans réclamé corps et âme de connaître et de comprendre les tenants et les aboutissants des évolutions du paysage cinématographique. Beaucoup d’entre eux avaient aussi sollicité des stages et des reconversions dont chaque entreprise est en droit de faire bénéficier ses employés. Toutes ces demandes et ces questions seront restées sans réponses.
Chacun d’entre nous, et les nombreux témoignages le prouvent, mesure le gâchis et l’irréparable.

LTC... Gilles Porte, AFC, témoigne

Côté profession

La fermeture de LTC me renvoie à la mise au point d’un plan, l’entrée de champ de l’ombre d’un micro, le jeu d’un comédien, l’incidence d’une lumière, la magie d’un étalonnage, le déhanchement d’une rayure, le jeu à cache-cache d’un poil, le regard d’une femme ou d’un homme en blouse blanche et, lorsque j’étais 2e assistant opérateur, à des coups de fils que je passais discrètement (du plateau sur lequel je tournais) à un technicien du labo afin de vérifier qu’« il y avait bien quelque chose sur la pellicule... ».

LTC... Laurent Dailland, AFC témoigne

Côté profession

Il est évident que la disparition annoncée des Laboratoires Frasnay nous touche tous. Si j’emploie ce terme plutôt que LTC, c’est pour souligner que nos fournisseurs, il y a quelques années, étaient des " noms ", des " familles " , des " personnes ". Aujourd’hui, les visages ont laissé la place à des " spectres " agissant d’on ne sait où pour on ne sait qui... Tellement plus simple d’endosser le costume de Ponce Pilate.

LTC... Guy Lainé, fondateur de GLPP-GLPIPA, témoigne

Côté profession

Je suis allé toucher un peu de pellicule à LTC ce 15 décembre, d’autant plus ému que j’ai commencé à travailler dans ce métier en 1966, comme manutentionnaire au tirage de GTC pour ensuite devenir agent technique. La nostalgie était donc là.
Ayant fondé la société GLPP-GLPIPA, et occupé le poste de directeur général de Telcipro pendant deux ans, au risque de paraître présomptueux, je m’accorde quelque légitimité pour parler des industries techniques. Et je m’autorise donc quelques commentaires.

Films (106)