Mathieu Kassovitz

Réalisation
Interprétation

Résultats de la recherche

Entretiens Afc (4)

Jaffa
de Keren Yedaya, photographié par Pierre Aïm, AFC

Entretiens avec des directeurs de la photographie

C’est en collaborant avec Mathieu Kassovitz (Métisse, La Haine, Assassin) que Pierre Aïm a démarré une carrière de directeur de la photographie de long métrage. Il a ensuite photographié plusieurs films d’Antoine de Caunes, de Samuel Benchetrit puis, dernièrement, il a travaillé sur Bienvenue chez les Ch’tis et Le Bal des actrices.
Avec Jaffa de l’Israélienne Keren Yedaya, il expérimente une image stylisée pour un film engagé, politique et populaire.

Entretien avec le directeur de la photographie Pierre Aïm, AFC, et Claire Mathon à propos du film "Polisse" de Maïwenn

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pour son troisième long métrage, Maïwenn retrouve Pierre Aïm, AFC, qui avait éclairé Le Bal des actrices, et Claire Mathon qui cadre fidèlement tous les films de la réalisatrice. Outre cette complicité avec Maïwenn, Claire a éclairé, entre autres, Angèle et Tony d’Alix Delaporte et Plein Sud de Sébastien Lifshitz. L’expérience de Pierre Aïm sur des films très différents – depuis ses débuts en 1995 sur La Haine de Mathieu Kassovitz en passant par sa fidèle collaboration avec Samuel Benchetrit ou Antoine de Caunes – lui a permis d’aborder ce film de « fiction filmé comme un reportage où il n’est absolument pas question de lumière » avec beaucoup de sérénité.

Cinematographer Thierry Arbogast, AFC discusses his work on Atiq Rahimi’s “The Patience Stone (Syngue Sabour)”
By François Reumont

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Thierry Arbogast, AFC is best known for his more than twenty-year-long collaboration with director and producer Luc Besson that began with La Femme Nikita in 1990. But he was also the director of cinematography of The Horseman on the Roof by Jean-Paul Rappeneau, The Crimson Rivers by Mathieu Kassovitz, and Ridicule by Patrice Leconte. In The Patience Stone, he accompanied writer Atiq Rahimi in the screen adaptation of his novel, which was awarded the Goncourt Prize in 2008.

Entretien avec Pierre Aïm, AFC, à propos de "Cette musique ne joue pour personne", de Samuel Benchetrit

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Cette musique ne joue pour personne est le 7e long métrage de Samuel Benchetrit dont Pierre Aïm, AFC, son fidèle collaborateur, a signé l’image.
Pierre Aïm éclaire depuis une trentaine d’années de nombreux films, ceux de Mathieu Kassovitz, d’Antoine de Caunes ou encore de Maïwen. Cette musique ne joue pour personne est présenté au 74e Festival de Cannes dans la section Cannes Première. (BB)

Articles (3)

A l’occasion des Prix Lumières 2012, Pierre Aïm, AFC, reçoit le Prix CST pour le Chef Opérateur le plus remarqué de l’année 2011

Prix, Trophées, Académies, Meilleure photo

L’Académie des Lumières du cinéma français, composée de la presse étrangère en France, a décerné ses 17e Prix Lumières. The Artist de Michel Hazanavicius reçoit le prix pour le meilleur film. En cette occasion, Pierre Aïm, AFC, a reçu le Prix CST du " Chef opérateur le plus remarqué de l’année 2011 " pour son travail sur le film Polisse de Maïwenn.
Deux autres directeurs de la photographie étaient nommés cette année pour cette récompense : Marc Koninckx, AFC pour L’Ordre et la morale de Mathieu Kassovitz et Guillaume Schiffman, AFC pour The Artist de Michel Hazanavicius.
Le palmarès des Prix Lumières 2012...

Films (13)