Panavision Série Primo

Optiques

Index des termes :

Panavision Série Primo;Série Primo;Primo

Résultats de la recherche

Articles (245)

Lettre ouverte des associations professionnelles du cinéma et de l’audiovisuel à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud

Vie des associations, sociétés et fédérations

Les associations professionnelles du cinéma et de l’audiovisuel signataires ont pris connaissance du courrier que les employeurs du secteur ont adressé à la ministre le 17 avril 2020. Cette lettre demande la suspension des franchises de salaire et congés payés qui privent d’allocations chômage des milliers d’intermittent-e-s à jour de leurs droits.

Dans l’actualité de Panavision

Technique

Nous avons été enthousiasmés par cette nouvelle édition du Micro Salon. Merci à toute l’équipe de l’AFC ! En prime, un départ de tournage en janvier et nos sorties sur les écrans en février.

L’actualité de Panavision en janvier

Technique

Dans l’actualité récente de Panavision six films tournés avec les moyens techniques de Panavision sur les écrans en janvier. L’image de trois d’entre eux est signée par un membre de l’AFC.

Dans l’actualité récente de Panavision

Technique

Outre le fait que Panalux déménage le 9 décembre, l’actualité récente de Panavision est faite de cinq films tournés avec les moyens techniques de Panavision et partis en novembre, et deux films dont la sortie sur les écrans est prévue en décembre. L’image de deux d’entre eux est signée par un membre de l’AFC.

Watts in the Wadding
Interview with cinematographer Gilles Porte, AFC, about his work on Safy Nebbou’s film "Who Do You Think I Am"

Les entretiens de Camerimage

Gilles Porte, AFC is an operator who likes changing visual universes on each project. For example, in 2017, on The Royal Exchange [1], by Marc Dugain, a film set in the French royal court during the 18th century, or the following year on Budapest [2], by Xavier Gens, a much more festive contemporary comedy. For this 2019 edition of Camerimage, he is presenting Who Do You Think I Am ? [3], the latest film by Safy Nebbou, starring Juliette Binoche (released in Paris in February 2019). This is a film about the lies and the dangers of social networks which has been a hit abroad [4] since its release (ranked 3rd-highest French film by ticket sales abroad). (FR)

Des watts dans la ouate
Entretien avec le directeur de la photographie Gilles Porte, AFC, à propos de son travail sur "Celle que vous croyez", de Safy Nebbou

Les entretiens de Camerimage

Gilles Porte, AFC est un opérateur qui aime changer d’univers visuel à chaque projet. Par exemple, en 2017, avec L’Échange des princesses [1], de Marc Dugain, dont l’intrigue se situe en plein XVIIIe siècle à la cour royale de France, ou l’année suivante avec Budapest [2], de Xavier Gens, une comédie contemporaine beaucoup plus festive. Pour cette édition 2019 de Camerimage, il présente Celle que vous croyez [3], le dernier film de Safy Nebbou avec Juliette Binoche (sorti en février 2019 à Paris). Un film sur le mensonge et les dangers des réseaux sociaux qui cartonne à l’international [4] depuis sa sortie (classé 3e meilleur film français de l’année en entrées à l’étranger, tous pays confondus). (FR)

L’actualité de Panavision en novembre

Technique

En novembre, quatre longs métrages tournés avec les moyens techniques de Panavision Alga, Panalux et Panagrip, dont un photographié par un membre de l’AFC, sortent en salles, et six films en cours de tournage.

A Tandem in Roubaix
Interview with cinematographer Irina Lubtchansky about her work on "Roubaix, une lumière", a film by Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

The story of fidelity between Arnaud Desplechin and Irina Lubtchansky is being written here with their fourth collaboration on Roubaix, une lumière, which is in Official Competition at Cannes this year. The cinematographer recently finished work on the image of L’Homme fidèle, by Louis Garrel, and Julie Bertucelli’s La Dernière folie de Claire Darling. (BB)

Dans l’actualité de Panavision en octobre

Technique

En octobre, sept longs métrages tournés avec les moyens techniques de Panavision Alga, Panalux et Panagrip, dont cinq photographiés par des membres de l’AFC, sortent en salles, et treize films en cours de tournage, dont quatre photographiés par des membres de l’association.

Yves Angelo parle de son travail sur "Blanche comme neige", d’Anne Fontaine, et des optiques Zeiss

Optiques

Alors que le film Blanche comme neige, d’Anne Fontaine, sortait en salles en avril dernier (sortie en DVD et Blu-ray le 21 août chez Gaumont), se terminait le tournage de Police, de la même réalisatrice et toujours photographié par Yves Angelo. Celui-ci a accepté de partager son expérience avec les optiques Zeiss très différentes qu’il a choisies pour ces deux films, les Zeiss Supreme et les Master Anamorphic, fournies par RVZ. L’occasion d’interroger en toute sincérité l’héritage culturel historique des outils, la notion de belle image et les transformations du métier de directeur de la photo qu’il pressent.

Film for the Mayor
Interview with cinematographer Sébastien Buchmann, AFC, about his work on Nicolas Pariser’s film "Alice and the Mayor"

Les entretiens au Festival de Cannes

A graduate of the Ecole nationale supérieure Louis-Lumière with a major in Cinema, Sébastien Buchmann, AFC, has been working on both documentaries and fiction films ever since. He has worked a number of times with Dominique Marchais, who is a director of activist documentaries (La ligne de partage des eaux, Nul homme n’est une île). On the fiction side, he is the faithful associate of Valérie Donzelli, La guerre est déclarée, Mickhaël Hers, Amanda, and Nicolas Pariser, alongside whom he has just completed a new philosophic-political opus entitled Alice et le Maire (Alice and the Mayor), in selection at the Directors’ Fortnight.

Panavision de retour de Cannes

Technique

Panavision était présent sur les écrans du 72e Festival de Cannes avec treize films tournés avec nos moyens techniques, dont cinq longs métrages primés, et en étant, cette année encore, partenaires de la Quinzaine des Réalisateurs et de la CST.

Le directeur de la photographie Thomas Favel parle de son travail sur "Yves", de Benoît Forgeard

Les entretiens au Festival de Cannes

Après Gaz de France et Philippe Katerine en président de la république en 2016, Benoît Forgeard retrouve le chanteur-comédien avec Yves, qui narre le trajet d’un réfrigérateur mélomane. Le directeur de la photographie Thomas Favel - déjà coéquipier du réalisateur sur son précédent film - nous parle de cette œuvre située dans l’esprit du réalisateur entre Jeanne Dielman, 40 quai du Commerce 1080 Bruxelles et 40 ans toujours puceau. (FR)

Un tandem à Roubaix
Entretien avec la directrice de la photographie Irina Lubtchansky à propos de son travail sur “Roubaix, une lumière”, d’Arnaud Desplechin

Les entretiens au Festival de Cannes

C’est une histoire de fidélité entre Arnaud Desplechin et Irina Lubtchansky qui s’écrit ici avec leur quatrième collaboration pour Roubaix, une lumière, en Compétition officielle sur la Croisette. La directrice de la photographie a signé récemment l’image de L’Homme fidèle, de Louis Garrel, et de La Dernière folie de Claire Darling, de Julie Bertucelli.

Tous les agendas du 72e Festival de Cannes

L’agenda de Cannes

L’agenda du jeudi 23 mai

  • Les films non AFC du jour
  • Quinzaine des Réalisateurs
  • Yves, de Benoît Forgeard, photographié par Thomas Favel, projection au Théâtre Croisette - JW Marriot à 8h45 et à 20h15, en clôture de la Quinzaine
  • Le film sera de nouveau projeté vendredi 24 mai, au Théâtre Croisette - JW Marriot à 11h
  • Lire les propos de Thomas Favel.

Un cinéma du paysage
Entretien croisé entre Alain Raoust et Lucie Baudinaud à propos de son travail photographique sur "Rêves de jeunesse"

Les entretiens au Festival de Cannes

Ancré dans les pierres et la garrigue, Rêves de jeunesse, d’Alain Raoust, est aussi un film qui donne au soleil de l’arrière-pays méditerranéen un rôle de tout premier plan. Construit comme une sorte de huis clos en plein air, le trajet de son personnage principal - Salomé Richard, jeune comédienne belge qui illumine le film - navigue entre doutes et certitudes au gré des événements.

Panavision et Panalux au 72e Festival Cannes

Nos associés à Cannes

Panavision sera présent au 72e Festival de Cannes, sur les écrans avec treize films tournés avec nos moyens techniques, dont trois en Compétition Officielle, et en étant, cette année encore, partenaire de la Quinzaine des Réalisateurs, et de la CST. Vous pourrez rencontrer nombre d’entre nous pendant le Festival.

Bravo à Régis Blondeau, AFC !

Les films AFC

Bravo à Régis Blondeau, AFC, pour le prix de la Meilleure Lumière reçu au 10e Festival Downtown à Los Angeles pour le film Holy Lands, d’Amanda Sthers ! Tourné en Panavision Primo Classic et Arri Alexa Mini et Alexa SXT.

L’actualité de Panavision en février

Technique

Dans l’actualité de Panavision en février, retour sur la Journée Portes Ouvertes du 24 janvier 2019, d’une part, et huit sorties en salles de longs métrages tournés avec les moyens techniques de Panavision, dont quatre photographiés par des directeurs de la photo de l’AFC, d’autre part.

AFC Master Class 2018
By Richard Andry, AFC

Camerimage 2018

As every year for four years, the AFC gave, this Wednesday, November 14, a Master Class as part of the Festival Camerimage. As in previous years, the format of three cinematographers / speakers was preserved (each ½ hour) and in this year 2018, Céline Bozon, Gilles Porte and David Ungaro defended the colors of the AFC in front of a a large audience of young people, and under the leadership of Maestro Benjamin Bergery, Benjamin B, who, as usual, had studied and prepared his score well.

About the work of cinematographer Robbie Ryan, BSC, ISC, on Yórgos Lánthimos’ film “The Favourite”
"Dancing Queen", by François Reumont for the AFC

Les entretiens de Camerimage

In a deluge of wide-angle shots, Greek director Yórgos Lánthimos features a lesbian and Rock ‘n’ Roll version of Dangerous Liaisons at this year’s Camerimage Festival. A game of chess, of seduction, and of power between three women at the uppermost echelons of 1710 England. Natural lighting, fish-eye, and panoramic panning shots are on offer in this unusual historical picture, which is evocative of Barry Lindon for its use of natural lighting, the world of the theatre for its behind-closed-doors setting in a palace, and the world of music videos for its choice of lenses. The very Rock ‘n’ Roll cinematographer Robbie Ryan (a Rolling Stones pin affixed to his distressed blue jumper) participated in the traditional question-and-answer session following the end of the screening, just before midnight.

Retour sur la Master Class AFC 2018
Par Richard Andry, AFC

Camerimage 2018

Comme chaque année depuis quatre ans, l’AFC donnait, ce mercredi 14 novembre, une Master Class dans le cadre du Festival Camerimage. De même que les années précédentes, le format de trois directeurs de la photo/intervenants était conservé (chacun ½ heure) et en cette année 2018, ce sont Céline Bozon, Gilles Porte et David Ungaro qui défendaient les couleurs de l’AFC devant un public nombreux à dominante jeune, et sous la houlette du maestro Benjamin Bergery, dit Benjamin B, qui, comme à l’accoutumée, avait bien étudié sa partition.

Films (114)

Selfie

de Thomas Bidegain, Marc Fitoussi, Tristan Aurouet, Cyril Gelblat, Vianney Lebasque
Produit par Mandoline Films, Chez Georges Productions, France 2 Cinéma
Photographié par

Pierre-Hugues Galien, AFC

Lire l'article