écrans LED

Procédés

Résultats de la recherche

Entretiens Afc (11)

Portrait de la jeune fille en bleu
Où Julien Poupard, AFC, parle de son travail sur le clip de Kompromat, "De mon âme à ton âme"

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Conçu comme un hommage direct au cinéaste Henri-Georges Clouzot et à son ultime film inachevé, L’Enfer, le dernier clip du duo électro Kompromat, "De mon âme à ton âme", est aussi une déclaration d’amour. La comédienne Adèle Haenel, invitée à partager la voix sur ce titre, prend le relais de Romy Schneider à l’écran, mis en lumière de manière psychédélique par Julien Poupard, AFC.

Entretien avec le directeur de la photographie Christophe Beaucarne, AFC, SBC, à propos du film "Tournée" de Mathieu Amalric
En compétition au Festival de Cannes 2010

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Christophe Beaucarne enchaîne les tournages depuis une vingtaine d’années et collabore avec de nombreux réalisateurs, dont Bruno Podalydès, Cédric Klapisch, Arnaud et Jean-Marie Larrieu, Jaco Van Dormael… Pour preuve, il signe l’image de deux films à Cannes cette année, Hors la loi de Rachid Bouchareb et Tournée de Mathieu Amalric.

Le directeur de la photographie Laurent Desmet revient sur "Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait", d’Emmanuel Mouret

Entretiens avec des directeurs de la photographie

C’est par le biais de sa longue amitié avec le producteur Frédéric Niedermayer que Laurent Desmet a rencontré le réalisateur Emmanuel Mouret en 2005. Même s’ils sont tous les trois issus de La Fémis (mais dans des promotions séparées), ils forment, depuis maintenant huit films, une équipe solide. Avec Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait (sorti en salle en septembre 2020), le réalisateur marseillais signe un nouvel opus autour des relations amoureuses. En faisant se rencontrer cette fois-ci à l’écran Niels Schneider, Camélia Jordana, Emilie Dequenne et Vincent Macaigne. Un film tout en douceur à l’image, où l’héritage photographique de la Nouvelle Vague est très présent. (FR)

Entretien avec TSF, maison de location caméra, lumière, machinerie
par Dominique Gentil, Eric Guichard, Marc Koninckx

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

Cet entretien a eu lieu dans les locaux de TSF en juillet 2007 en présence de Danys Bruyère, directeur général adjoint Exploitation & Technologie de TSF, Frédéric André, directeur général adjoint Commercial – Développement, et Laurent Kleindienst, directeur commercial adjoint, ainsi que les directeurs de la photographie " AFC " Dominique Gentil, Eric Guichard et Marc Koninckx.

Entretien avec Jacques Delacoux, PDG de Transvideo
Par Jean-Noël Ferragut, AFC et Vincent Jeannot, AFC

Entretiens avec les partenaires "industries techniques" de l’AFC

Rencontre avec Jacques Delacoux, l’un de ces membres associés de l’AFC qui, depuis que sa société Transvideo a rejoint l’association, n’a jamais entamé son " capital-sympathie ". Globe-trotter infatigable, entre salons internationaux, workshops, festivals et master class, il nous a ouvert les portes de son entreprise à Verneuil-sur-Avre. Pour évoquer ses débuts, les outils qu’il crée, la façon dont il conçoit son métier, ses rencontres, ses choix et, somme toute, ce qu’est tout simplement pour lui le cinéma.

Interview with cinematographer Christophe Beaucarne, AFC, SBC, about the film "On Tour" by Mathieu Amalric
In competition at Cannes 2010

Entretiens avec des directeurs de la photographie

For the past twenty years, Christophe Beaucarne has been working on features steadily, collaborating with many directors, including Bruno Podalydès, Cedric Klapish, Arnaud and Jean-Marie Larrieu, Jaco Van Dormael... So it was fitting to see his cinematography credit on not one but two films at Cannes this year : Outside the Law, by Rachid Bouchareb and On Tour, by Mathieu Amalric.

Le directeur de la photographie Nicolas Gaurin parle de son travail sur "Confessions d’un enfant du Siècle" de Sylvie Verheyde
Le 19e siècle à travers la caméra Alexa

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Nicolas Gaurin est issu des rangs de La fémis (promotion 1999). Après quelques années d’assistanat et des films courts en tant que chef opérateur, il signe son premier long métrage en 2005 Douche froide, d’Anthony Cordier. En 2007, il rencontre Sylvie Verheyde à l’occasion d’un téléfilm pour Arte Sang froid, puis continue sa collaboration avec elle sur Stella l’année suivante.
Depuis il a également signé l’image de Happy Few, d’Anthony Cordier, Notre étrangère, de Sarah Bouyain et Memories Corner, d’Audrey Fouché.
Confessions d’un enfant du Siècle est adapté de l’unique roman d’Alfred de Musset ; il marque notamment les débuts à l’écran de la rock star britannique Pete Doherty dans le rôle principal.

Entretien avec Yorick Le Saux et Denis Lenoir, AFC, ASC, à propos du film "Carlos" d’Olivier Assayas
En Sélection officielle du Festival de Cannes 2010, hors compétition

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Carlos : Olivier Assayas propulse la série télé vers le grand écran
Pour boucler les trois téléfilms consacrés au parcours du terroriste Carlos, Olivier Assayas a fait équipe avec Yorick Le Saux et Denis Lenoir. Une collaboration assez unique liée à la durée record du tournage (95 jours répartis sur près de 6 mois). Une série télé tournée dans un esprit cinéma, puisque deux versions devraient bientôt sortir en salle. Signe du caractère unique de ce téléfilm, la version intégrale de 5h30 est projetée pour la première fois à Cannes hors compétition.

Entretien avec le directeur de la photographie Dick Pope, BSC, à propos du film "Another Year" de Mike Leigh
Sélection officielle du Festival de Cannes 2010, en compétition

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Pour son retour sur la Croisette, Mike Leigh a décidé de porter à l’écran une histoire de famille et d’amitié sur fond de temps qui passe. Fidèle collaborateur du cinéaste britannique depuis vingt ans, Dick Pope, BSC, nous fait entrer dans la méthode de fabrication d’un film de Mike Leigh...

Articles (30)

Plein écran sur le 6e Nikon Film Festival

Technique

Précédemment annoncée, la 6e édition du Nikon Film Festival prend son envol. Avec plus de 3 000 films courts soumis depuis sa création en 2010, il s’est imposé en France comme un rendez-vous incontournable, de par son format original – de 30 à 140 secondes –, son jury prestigieux et ses récompenses d’exception, principales raisons du succès de cet évènement.

" 9 m2 " sur le petit écran, lu dans la presse

Revue de presse

Libération et Télérama, 17 et 22 novembre

La version télévisuelle de 9 m2, réalisé par José Césarini et notre ami Jimmy Glasberg, était programmée sur Arte en cinq épisodes du 22 au 26 novembre.
Elle a fait l’objet de nombreux articles dans la presse, dont nous vous livrons ici quelques extraits.

Dans Ecran total
le compte-rendu de la projection des images issues de cinq caméras numériques présentées au dernier salon Idiff

Caméras numériques

Dans Ecran total n°568 du 22 juin 2005, le compte-rendu de la projection, le 17 juin dernier au Cinéma Arlequin, des images issues de cinq caméras numériques. Etaient sur les rangs : la D-20 d’Arriflex, la Varicam de Panasonic, la Genesis de Panavision, la F-950 4:4:4 de Sony et la Viper FilmStream de Thomson Grass Valley. Ces caméras ont été présentées au dernier salon Idiff. Relire à l’occasion ce qu’écrivait Jean-Noël Ferragut à ce sujet, dans la Lettre n° 141 de mars, sous la rubrique çà et (...)

Le grand écran à cran
par Ange-Dominique Bouzet

Revue de presse

Libération, 20 juillet 2002

Dominique Farrugia, PDG de Canal+, a annulé in extremis le rendez-vous de concertation qu’il avait pris mercredi dernier avec les représentants des organisations du cinéma (Chambre syndicale des producteurs, Syndicat des producteurs indépendants, ARP, SRF et l’Union des producteurs français) pour discuter des conditions de financement des films par Canal+. Le patron de la chaîne cryptée a pris motif d’un « procès d’intention » amorcé par un article du Figaro faisant écho aux inquiétudes des producteurs indépendants.

"Petit écran et grand écran créent de l’emploi en Ile-de-France"
Par Alain Beuve-Méry

Revue de presse

Le Monde, 18 avril 2015
Si Lyon est sans conteste la ville où le cinéma fut inventé par les frères Lumière, l’Ile-de-France est en revanche le berceau de l’industrie cinématographique, des premières usines et des studios, notamment d’animation français, qui ont aujourd’hui le vent en poupe. La région concentre même 90 % de l’activité audiovisuelle et cinématographique française.