Les Entretiens AFC

Linus Sandgren

Le directeur de la photographie Linus Sandgren, FSF, parle de son travail sur "First Man", de Damien Chazelle
"The Dark Side of the Moon"

Volontairement très éloigné de la traditionnelle saga héroïque américaine, le biopic de Damien Chazelle, First Man (Le Premier homme sur la Lune) se veut intimiste et sombre, et dépeint les difficultés d’un couple à la suite de la perte de leur premier enfant. Alternant beaucoup de techniques de prise de vues différentes selon les séquences, Linus Sandgren, FSF, fait de nouveau équipe avec le jeune réalisateur, tous deux oscarisés pour La La Land. Il nous parle de cet aspect peut-être un peu moins spectaculaire, mais tout aussi important pour lui, de la fabrication du film. (FR)
Linus Sandgren

Entretien avec le directeur de la photographie Linus Sandgren, FSF, à propos de son travail sur "La La Land", de Damien Chazelle
Coup de cœur sur Hollywood

A l’occasion de la sortie en salles, le 25 janvier 2017, de La La Land, réalisé par Damien Chazelle et photographié par Linus Sandgren, FSF, lire ci-après un entretien avec le directeur de la photographie suédois à propos de son travail sur le film, récemment récompensé par la presse étrangère à Hollywood.
Paul Sarossy

Le directeur de la photographie Paul Sarossy parle de son travail sur "Captives", d’Atom Egoyan
Captives : un thriller par - 40°

Paul Sarossy et Atom Egoyan forment l’un des tandems les plus fidèles du cinéma mondial en matière d’image de film. Depuis 1989 et Speaking Parts, le cinéaste de Toronto a confié la mise en image de tous ses films à son ami. Vingt-cinq ans plus tard, et avec près de douze longs métrages ensemble, ils sont de nouveau au programme de la Compétition officielle avec Captives, un thriller tourné dans le nord de l’Ontario.
Guillaume Schiffman

"Manque d’amour", par François Reumont pour l’AFC Le directeur de la photographie Guillaume Schiffman, AFC, parle de son travail sur "Gueule d’ange", de Vanessa Filho

Pour son premier long métrage en tant que réalisatrice, la photographe Vanessa Filho a eu la chance de convaincre Marion Cotillard de se glisser dans la peau d’une jeune maman alcoolique délaissant sa fille de sept ans. Un tournage à hauteur d’enfant pour Guillaume Schiffman, AFC, et son Easy Rig. (FR)
Guillaume Schiffman

A propos du "Redoutable", de Michel Hazanavicius, photographié par Guillaume Schiffman, AFC
"Filmer Godard", par François Reumont pour l’AFC

Un projet courageux que cet inattendu biopic consacré à Jean-Luc Godard de la part de Michel Hazanavicius. Ce réalisateur de comédies à succès (OSS 117, The Artist), et cinéphile a décidé de rendre un hommage mordant à l’icône mondiale de la nouvelle vague. Pour Guillaume Schiffman, AFC, le tournage de ce film pas comme les autres a soudain pris une dimension personnelle et sentimentale en raison des liens familiaux qui unissent le chef opérateur au réalisateur emblème de la nouvelle vague.
Guillaume Schiffman

Le directeur de la photographie Guillaume Schiffman, AFC, parle de son travail sur "Bonne figure", de Sandrine Kiberlain
Le Graal des Actrices

Réunies en clôture de cette 55e Semaine de la critique, les comédiennes Laeticia Casta, Chloé Sevigny et Sandrine Kiberlain sont venues montrer au public cannois leurs première œuvres respectives en tant que réalisatrices. Si les deux comédiennes françaises ont toutes deux choisi un thème lié au showbusiness (une soirée dans la vie d’une actrice pour Bonne figure et la journée d’un metteur en scène au bord de la crise de nerf pour En moi), l’égérie du cinéma indépendant US a, elle, opté pour un film plus onirique mettant en scène la très simple mutation d’une fillette en chaton. Guillaume Schiffman, AFC, nous parle du tournage de Bonne figure. (FR)
Guillaume Schiffman
Guillaume Schiffman

Le directeur de la photographie Guillaume Schiffman, AFC, parle de son travail sur "The Search", de Michel Hazanavicius
The Search : la guerre sans artifices (conversation avec Michel Hazanavicius)

Après le succès international de The Artist (initié au Festival de Cannes 2011), Michel Hazanavicius retrouve Thomas Langmann, Bérénice Bejo et Guillaume Schiffman, AFC, pour un film se déroulant pendant la guerre de Tchétchénie. Un sujet entre actualité et histoire à l’heure où la pression russe s’exerce de nouveau sur les ex-territoires de l’Empire soviétique... Entretien à deux voix recueilli lors de l’étalonnage du film The Search. (FR)
Guillaume Schiffman

Entretien avec le directeur de la photographie Guillaume Schiffman, AFC, à propos du film "The Artist" de Michel Hazanavicius

Après avoir été assistant opérateur avec Dominique Chapuis, Robert Alazraki ou Sven Nykvist, Guillaume Schiffman entame une carrière d’opérateur sur Juste avant l’orage de Bruno Herbulot (1992). Depuis, il a signé l’image de nombreux longs métrages avec des réalisateurs aux styles très différents (Catherine Breillat, Albert Dupontel, Claude Miller ou Xavier Durringer). Sa rencontre avec Michel Hazanavicius et Jean Dujardin sur OSS 117 est un moment fort. The Artist marque aujourd’hui leur troisième collaboration.
Un étrange film muet, en noir et blanc, tourné au cœur d’Hollywood dans des décors tout droit sortis des années 1920...
Nancy Schreiber

Entretien avec la directrice de la photographie Nancy Schreiber, ASC
Quelques courts échos de Camerimage par Madelyn Most

Dans un entretien filmé, en anglais, la directrice de la photographie Nancy Schreiber, ASC, parle de son expérience à Camerimage, de son inquiétude concernant l’accessibilité du poste de directeur de la photo et de la perte de l’expérience. Elle termine en s’inquiétant sur contrôle de l’intégrité de l’image de la production à la version finale.
Sean Porter

Le directeur de la photographie Sean Porter parle de son travail sur "Green Room", de Jeremy Saulnier
Punks contre Chiens

Après le succès international de Blue Ruin en 2013, un sympathique film de vengeance autoproduit, réalisé et mis en images en Canon C300 par le chef opérateur et réalisateur Jeremy Saulnier, la Croisette va découvrir en première mondiale Green Room, son nouveau thriller. Cette histoire, qui met en scène un groupe de Punks et ses démêlés avec une bande de Skinheads, débarque avec beaucoup d’attente à la Quinzaine des réalisateurs. C’est le chef opérateur américain Sean Porter qui l’a cette fois-ci mise en images. (FR)
Victor Seguin

Entretien avec le directeur de la photographie Victor Seguin à propos de son travail sur la vidéo musicale "Hell Yeah"

Sélectionné à Camerimage et en compétition dans la catégorie "Clip Musical", Victor Seguin nous parle du tournage de "Hell Yeah", un film pour le chanteur de blues et soul Rory Graham (alis Rag’n Bone Man). Un clip au ton très cinématographique réalisé par le duo Jonathan Cohen et Anthony Jorge (alias Truman & Cooper, des pseudos issus de la série "Twin Peaks").
Jean-Marc Selva
Wilfrid Sempé

Autour de la projection du film de Claude Miller "Un secret" L’image en version originale
un entretien de Wilfrid Sempé avec Gérard de Battista

L’AFC et la CST organisaient, le 7 novembre à l’Espace Cardin, une soirée " Du numérique au 35 mm " autour de la projection du film de Claude Miller Un secret, en présence Gérard de Battista, son directeur de la photographie. Un débat suivait la projection.

Wilfrid Sempé a souhaité prolonger ce débat en s’entretenant avec Gérard qui " numérique " à nouveau sur un film de Claude Miller.

Eduardo Serra

Entretien avec Eduardo Serra
par Diane Baratier

J’ai rencontré Eduardo Serra aux soirées organisées par l’AFC. L’entendre parler de son travail m’a passionné car, à travers lui, je découvrais un cinéma inconnu. J’ai toujours aimé écouter les autres me raconter leurs expériences. Il n’y a pas une manière de travailler ou de faire des films, il y en a une multitude. Et plus on s’intéresse aux expériences des autres, plus nos différences nous enrichissent.
Frédéric Serve

Où le directeur de la photographie Frédéric Serve parle de son travail sur "Cosmodrama", de Philippe Fernandez

Formé à L’ENS Louis-Lumière (Cinéma promotion 1999) et après avoir fait ses armes à l’image en tant qu’assistant opérateur, Frédéric Serve compte à son actif une quinzaine de courts métrages. Sa carrière de directeur de la photo débute en 2008 avec Un sourire malicieux éclaire son visage, de Christelle Lheureux. Après La Fin du silence, de Roland Edzard, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs en 2010, et venant de terminer L’Astragale, de Brigitte Sy, il a photographié Cosmodrama, de Philippe Fernandez, programmé à Cannes cette année par l’ACID. (JNF)
Benoît Soler
Benoît Soler

Entretien avec le directeur de la photographie Benoît Soler à propos de son travail sur le clip de Hot Chip, "Need You Now"

Après une prépa d’arts plastiques, Benoît Soler entame des études aux 3IS, école audiovisuelle à Saint-Quentin-en-Yvelines. Puis il intègre la National Film and Television School (NFTS) en Angleterre. Il travaille par la suite à Londres sur des courts métrages, documentaires, publicités et clips. Son premier long métrage, Ilo Ilo, d’Anthony Chen, sera sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs et reçoit la Caméra d’or en 2013. Depuis il réside à Paris et présente cette année à Camerimage le clip de Hot Chip "Need You Now" en compétition officielle. (FR)
Jasper J. Spanning

Entretien avec Jasper J. Spanning à propos de son travail sur "The Guilty", de Gustav Möller
"Appel d’urgence", par François Reumont pour l’AFC

Présenté dans le cadre de la Compétition Premier film, The Guilty, de Gustav Möller, est un thriller en huis clos dans un centre téléphonique de la police danoise. Le film est un échange en temps réel entre le personnage principal qui reçoit l’appel (interprété par Jakob Cedergren) et une jeune femme en détresse de l’autre côté de la ligne. Le réalisateur danois et son chef opérateur, Jasper Spanning, récemment sortis de l’école de cinéma de Copenhague nous expliquent les enjeux de ce premier film pas comme les autres.
Glynn Speeckaert

Entretien avec le directeur de la photographie Glynn Speeckaert, AFC, SBC, ASC, à propos de "La Promesse de l’aube", d’Eric Barbier
Glynn Speeckaert filme Romain Gary, par François Reumont pour l’AFC

Le cinéaste Éric Barbier est principalement connu pour son premier long métrage en 1990, Le Brasier, entré jadis dans l’histoire du cinéma hexagonal comme le premier à dépasser les 100 millions de francs de budget. Un échec retentissant en salles – mais qui révéla alors le travail de Thierry Arbogast, AFC, avant qu’il ne connaisse la consécration aux côtés de Luc Besson. Éric Barbier revient donc à ses amours pour le cinéma épique après 25 ans de purgatoire (et deux thrillers). Un nouveau film ambitieux adapté du roman autobiographique de Romain Gary. Glynn Speeckaert AFC, SBC, ASC l’a accompagné sur cette coproduction franco-belge, italienne et hongroise annoncée à 20 millions d’euros. Soit 132 millions de francs ! (FR)
Glynn Speeckaert

Entretien avec le directeur de la photographie Glynn Speeckaert, AFC, SBC, à propos du film "La Résistance de l’air", de Fred Grivois

Partageant son temps entre les longs métrages francophones et anglo-saxons, Glynn Speeckaert tourne également de nombreuses publicités à travers le monde. Parmi ses films les plus remarqués, on peut noter sa collaboration avec Xavier Giannoli (A l’origine, et bientôt Marguerite), Koen Mortier (Ex Drummer) ou Guillaume Galienne, sur la comédie ayant remporté le César 2014 du meilleur film (Guillaume et les garçons à table). Il sera prochainement à l’affiche de La Résistance de l’air, de Fred Grivois, avec Reda Kateb et Ludivine Sagnier, ainsi qu’à celle de Moonwalkers, premier long métrage du réalisateur de publicité Antoine Bardou-Jacquet. (FR)
Glynn Speeckaert

Entretien avec le directeur de la photographie Glynn Speeckaert, SBC, à propos du film "La Source des femmes" de Radu Mihaileanu

Après avoir fait ses armes en tant qu’électricien, Glynn Speeckaert, SBC, partage désormais sa carrière de chef opérateur entre fiction cinéma et de nombreuses campagnes de publicité internationale. Basé depuis peu aux Etats-Unis, il intègre dans sa filmographie à la fois des films anglais et allemands ou français.
Après A l’origine où Xavier Giannoli l’a appelé en remplacement de Yorrick Le Saux, c’est au tour de Radu Mihaileanu de faire appel à son talent pour La Source des femmes, sa deuxième présence en compétition officielle cannoise.
Glynn Speeckaert

A l’origine
de Xavier Giannoli, photographié par Glynn Speeckaert

La lumière du nord selon Glynn Speeckaert et Xavier Giannoli
Glynn Speckaert est issu des rangs de l’INSAS belge. Après avoir fait ses armes en tant qu’électricien, il partage désormais sa carrière de chef opérateur entre fiction cinéma et de nombreuses campagnes de publicité internationale.
Basé depuis peu aux Etats-Unis, il intègre dans sa filmographie à la fois des films anglais et allemands comme Secret Society d’Imogen Kimmel, Ex Drummer de Koen Mortier ou The Visitation de Robby Henson. Xavier Giannoli lui a proposé de l’accompagner sur A l’origine, en remplacement de Yorrick Le Saux, alors indisponible.
Tom Stern

Entretien avec le directeur de la photographie Tom Stern, AFC, ASC, à propos de son travail sur "Le 15:17 pour Paris", de Clint Eastwood
À 300 km/h

Adapté du fait divers terroriste d’août 2015 au cours duquel trois jeunes touristes américains ont pu éviter un carnage à bord du Thalys, Le 15:17 pour Paris est un étrange mélange au grand écran entre fiction et réalité. Interprété par les trois héros en personne, ce film passe du drame adapté au cinéma pour sa première partie (l’enfance des trois garçons) à une sorte de docu fiction où chaque élément semble sorti de la réalité jusqu’à l’intégration d’images d’archives pour l’épilogue élyséen. Tom Stern, ASC, AFC, fidèle directeur de la photographie du cinéaste californien, explique les enjeux photographiques de ce film pas comme les autres. (FR)
Tom Stern

Tzar (Le Tsar)
de Pavel Lounguine, photographié par Tom Stern, ASC, AFC

De nouveau cette année, Tom Stern, ASC, AFC a enchaîné les tournages à travers la planète. Se consacrant la plupart du temps aux projets de son ami Clint Eastwood (Gran Torino et depuis Le Facteur humain), il s’est également autorisé un petit détour en Russie au coté de Pavel Lounguine pour les besoins de Tzar… Une chronique de la vie d’Ivan le Terrible présente cette année à Un Certain Regard…
Entre deux avions, il nous accorde cet entretien téléphonique.
Tom Stern

Changeling (L’Echange)
de Clint Eastwood, photographié par Tom Stern, ASC, AFC

Tom Stern, ASC, AFC, est un homme qui ne chôme pas.
Enchaînant les tournages à travers la planète, il est certainement l’un des directeurs de la photographie les plus courtisés du moment. Finissant fin octobre à Prague les prises de vues de Faubourg 36 (de Christophe Barratier), il a sauté dans un avion pour attaquer deux jours plus tard celles du nouvel opus de Clint Eastwood, tourné en Californie. Depuis, il commencé le nouveau Pavel Lounguine, à 200 km de Moscou, avant de repartir avec Clint Eastwood dès la rentrée !
Entre deux avions, il a quand même pris le temps de se poser dans son café parisien préféré (Le Select, boulevard Montparnasse) pour parler de Changeling et se réjouir en même temps de sa récente entrée à l’AFC.
Tom Stern

Tom Stern, ASC, parle de son travail avec Clint Eastwood

Travaillant plus de 20 ans en tant que " gaffer " avec les plus grands opérateurs américains des années 1970 (Bruce Surtees, Owen Roizman, Haskell Wexler, Conrad Hall…), Tom Stern, ASC, a démarré à 56 ans une nouvelle carrière de directeur photo auprès de Clint Eastwood (sur Blood Work). Fidèle collaborateur de ce dernier depuis 1981 (depuis Honkytonkman), il a depuis 2002 signé les images de tous les nouveaux films de la star, remportant également récompenses sur récompenses dans les festivals internationaux.
Après Mystic River en 2003, Tom Stern revient cette année à Cannes en tant que président du jury de la CST.
Virginie Surdej

Virginie Surdej, directrice de la photographie, parle de son travail sur "Une famille syrienne", de Philippe Van Leeuw, AFC

Je me souviens très précisément de l’état dans lequel j’étais lorsque j’ai terminé ma première lecture du scénario d’Une Famille syrienne : j’étais bouleversée et même physiquement essoufflée. J’avais le sentiment d’avoir moi-même vécu cette journée de guerre. Pas la guerre comme on l’imagine : aventureuse, héroïque, sur le front… Masculine…
Peter Suschitzky

Entretien avec le directeur de la photographie Peter Suschitzky, ASC

Peter Suschitzky, ASC, est honoré cette année par la remise du prix Pierre Angénieux ExcelLens in Cinematography à Cannes. L’occasion pour nous de rencontrer, dans un entretien filmé en anglais, ce fidèle compagnon de route de David Cronenberg dont la filmographie impériale recèle également quelques films cultes comme L’Empire contre-attaque, The Rocky Horror Picture Show ou Mars Attacks.
Peter Suschitzky

Le directeur de la photographie Peter Suschitzky, ASC, parle de son travail sur "Tale of Tales", de Matteo Garrone
Héroïque Fantaisie

Triple actualité pour le chef opérateur britannique (et francophone) Peter Suschitzky présent à Cannes pour présenter à la fois le nouveau film de Matteo Garrone, Tale of Tales (Le Conte des contes), participer au jury de la Semaine de la critique, et animer une Master Class sous le patronage de Sony vue sur Internet le 21 mai. Le fidèle collaborateur de David Cronenberg revient sur la fabrication de ce film fantastique inspiré de contes traditionnels italiens. (FR)
Peter Suschitzky

Le directeur de la photographie Peter Suschitzky parle de son travail sur "Cosmopolis" de David Cronenberg

Bien que citoyen britannique, Peter Suschitzky, mène depuis plus de trente ans une carrière d’opérateur qui l’a mené à tourner la plupart du temps bien loin de son foyer londonien. Parmi les œuvres dont il a signé l’image, on trouve pèle mêle un film culte comme le Rocky Horror Picture Show, l’ épisode le plus noir des aventures de Luke Skywalker (L’Empire contre-attaque) ou bien une biographie originale de Beethoven (Immortal Beloved). Mais sa collaboration la plus féconde et la plus aboutie reste sans doute celle qu’il entretient avec David Cronenberg depuis Faux semblants en 1986. Cosmopolis marque donc sa 10e collaboration avec le cinéaste de Toronto.
André Szankowski

Entretien avec le directeur de la photo André Szankowski, AFC, AIP, à propos de son travail sur "Cosmos", d’Andrzej Żuławski

Né au Brésil en 1979, ayant passé sa vie aux USA, en Angleterre, au Portugal et en France, André Szankowski, AFC, AIP, a aussi des racines polonaises (par son père). Invité pour la première fois à Camerimage, il viendra présenter Cosmos, le nouveau film du cinéaste franco-polonais Andrzej Żuławski. Rencontre avec cet opérateur trilingue à la carrière internationale.