Jean-Luc Godard

Réalisation
Scénario

Résultats de la recherche

Films (111)

Articles (199)

Coutard, “First Name : Raoul”
Raoul Coutard has passed away

Raoul Coutard

Raoul Coutard has passed away ! The famous cinematographer and director left this world on Tuesday, 8 November 2016, near Bayonne, at the age of 92. With his passing, a major figure of the cinematography world of the last sixty years – from 1956 with Pierre Schoendoerffer’s La Passe du Diable to 2001 (Philippe Garrel’s Sauvage Innocence) – has taken his last bow.

Coutard, "Prénom Raoul"
Raoul Coutard nous a quittés

Raoul Coutard

Raoul Coutard s’en est allé ! Le célèbre directeur de la photographie et réalisateur s’est éteint, mardi 8 novembre 2016, près de Bayonne, à l’âge de quatre-vingt-douze ans. Avec sa disparition, c’est l’acteur majeur d’un large champ de la photographie de cinéma des soixante dernières années – qu’il a couvert entre 1956 (La Passe du diable, de Pierre Schoendoerffer) et 2001 (Sauvage innocence, de Philippe Garrel) – qui tire une dernière fois sa révérence.

A propos du "Redoutable", de Michel Hazanavicius, photographié par Guillaume Schiffman, AFC
"Filmer Godard", par François Reumont pour l’AFC

Les entretiens au Festival de Cannes

Un projet courageux que cet inattendu biopic consacré à Jean-Luc Godard de la part de Michel Hazanavicius. Ce réalisateur de comédies à succès (OSS 117, The Artist), et cinéphile a décidé de rendre un hommage mordant à l’icône mondiale de la nouvelle vague. Pour Guillaume Schiffman, AFC, le tournage de ce film pas comme les autres a soudain pris une dimension personnelle et sentimentale en raison des liens familiaux qui unissent le chef opérateur au réalisateur emblème de la nouvelle vague.

Interview with cinematographer Guillaume Schiffman, AFC, about his work on Michel Hazanvicius’ film "Redoubtable"
"Shooting Godard", by François Reumont

Les entretiens au Festival de Cannes

This unexpected biopic on Jean-Luc Godard’s life was a brave project by Michel Hazanavicius. The movie lover and director of hit comedies OSS 117 and The Artist decided to pay a trenchant tribute to the internationally-renowned symbol of the Nouvelle Vague.
Shooting this out-of-the-ordinary film suddenly took on a personal and emotional dimension for Guillaume Schiffman, AFC, because of the family relationship between him and the emblematic director of the Nouvelle Vague.

Guillaume Schiffman, de l’ordre du mérite
Par Ariane Damain-Vergallo pour Leitz Cine Weltzar

Portraits de directeurs de la photographie dans l’optique de Leitz

En 2017, le ministère de la Culture avait proposé au chef opérateur Guillaume Schiffman de le distinguer comme chevalier de l’ordre national du Mérite. Cette offre de récompense - au nom si évocateur - lui avait beaucoup plu mais il n’avait finalement pas rempli les papiers et n’était jamais allé la chercher.

Cinematographer Caroline Champetier, AFC, discusses her work on "Holy Motors" by Léos Carax

Les entretiens au festival de Cannes

Caroline Champetier, AFC, has worked alongside Jean-Luc Godard, Claude Lanzmann, Benoît Jacquot, Jacques Doillon, Amos Gitai, Arnaud Desplechin and Xavier Beauvois, to name a few. It was thanks to the success of Of Gods and Men (Des hommes et des dieux) that she won the César award for Best Cinematography in 2001. Her work has been frequently selected for competition in the Cannes Film Festival (The Sentinel, Don’t Forget You’re Going to Die, The School of Flesh, H Story, Tokyo, Of Gods and Men), she is back this year with Holy Motors, the first new feature-length film by Léos Carax in eleven years. This film reprises ten characters, including the character invented during their 2008 collaboration on the Merde segment from the skit-based film Tokyo, also directed by Michel Gondry and Bong Joon Ho).

Hommage à Raoul Coutard
à la Cinémathèque française, du 28 mars au 9 avril 2007

Les Cinémathèques

A l’occasion de l’hommage que lui rend la Cinémathèque française, manifestation dont l’AFC est partenaire, une trentaine de films dont Raoul Coutard a assuré la direction de la photographie seront projetés.
Le samedi 31 mars, L’expérience-cinéma : la lumière au cinéma.
Au programme de cette journée...

  • Lire également le texte qu’Eric Gautier a écrit sur Raoul Coutard pour le programme de la Cinémathèque.

La directrice de la photographie Caroline Champetier, AFC, parle de son travail sur "Holy Motors" de Léos Carax

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Caroline Champetier, AFC, a collaboré avec Jean-Luc Godard, Claude Lanzmann, Benoît Jacquot, Jacques Doillon, Amos Gitai, Arnaud Desplechin et Xavier Beauvois, entre autres. C’est d’ailleurs à l’occasion du succès de Des hommes et des dieux qu’elle a remporté le César de la Meilleure photographie en 2011.
Habituée des sélections cannoises (La Sentinelle, N’oublie pas que tu vas mourir, L’Ecole de la chair, H/Story, Tokyo, Des hommes et des dieux), elle revient cette année avec Holy Motors, le nouveau long métrage de Léos Carax après onze ans d’absence. Un film qui reprend parmi dix autres personnages celui de leur collaboration en 2008 (le segment Merde du film à sketchs Tokyo, réalisés également par Michel Gondry et Bong Joon Ho).

Une Master Class sur la lumière au cinéma dans le cadre de L’Industrie du rêve - décembre 2005
par Willy Kurant, ASC, AFC

Festivals divers

Le thème cette année était " La lumière au cinéma " et notre ambition a été de conceptualiser une Master Class alliant des aspects historiques du travail des chefs opérateurs français et américains de la période d’or (studio system)... jusqu’à l’époque actuelle : moyens techniques du passé jusqu’aux technologies actuelles.
Mais encore plus importants : styles du passé (1940)... et approches des différents courants jusqu’à la période actuelle.
Le sujet choisi : le visage de la Star dans un film de fiction.

Le directeur de la photographie Robbie Ryan, BSC, ISC, parle de son travail sur "Moi, Daniel Blake", de Ken Loach

Les entretiens au Festival de Cannes

Robbie Ryan, BSC, ISC, apparaît de manière fulgurante en 2009 avec le magnifique Fish Tank, d’Andrea Arnold, après une belle carrière dans le court métrage britannique.
En 2011, il est récompensé à Camerimage (Grenouille de bronze) pour Les Hauts de Hurlevents, de la même Andrea Arnold qu’il accompagne à Cannes cette année. Il est aussi depuis trois films de DoP de Ken Loach et vient de finir à New York le tournage de Yeh Din Ka Kissa, de Noah Baumbach, c’est peu dire qu’il est dans le vent… (CC)

In which Caroline Champetier, AFC, discusses “Nyutten/Film”, a film she directed about Bruno Nuytten and his work
The documentary was screened on 5 July 2015 at the FID in Marseille

Entretiens avec des directeurs de la photographie

Selected for the Marseilles FID Festival, the documentary directed by Caroline Champetier on Bruno Nuytten was screened on 5 July. Director and cinematographer Caroline Champetier, AFC, discusses this sensitive portrait of a legendary cinematographer who brutally decided to end his career after twelve continuous years of work on some of the greatest French films of the 1980s. (FR)

Raretés et carte blanche autour des métiers de l’image - Le chef op’ mis en lumière à L’industrie du rêve
par Annick Peigne-Giuly

Revue de presse

Libération, 8 décembre 2005

C’est par la projection du film de Laurent Cantet, Vers le sud, que s’est ouvert mardi le festival L’Industrie du rêve dédié aux techniciens du cinéma.

Cette sixième édition, consacrée à la lumière et placée sous l’égide d’Henri Alekan, mort en 2001, alterne projections et colloques. Après les monteurs ou les chefs déco, ce sont les techniciens de l’image dont l’art est ici distingué.

Fermeture prochaine du Musée du cinéma de Moscou

Expositions et Musées

Dans quelques jours, le Musée du cinéma de Moscou va définitivement fermer ses portes.

C’est la fin de la résistance, depuis près de dix ans, du musée et de sa cinémathèque (3 000 mètres carrés) aux assauts des propriétaires - entre autres l’Union des cinéastes dirigée par Nikita Mikhalkov - lancés dans une privatisation tous azimuts du lieu, morcelé en de multiples structures commerciales dont un casino et un strip-bar.

Citation du mois

Citation du mois

J’ai appris, il y a longtemps, qu’il y a un seul endroit où l’on peut faire changer les choses : c’est dans la façon de faire des films, disons dans le cinéma. C’est un petit monde. Ce n’est pas un individu seul, c’est une cellule vivante de société.

Jean-Luc Godard, dans un entretien publié dans Le Monde du jeudi 12 juin 2014

Souvenirs du Prix Vulcain 2014
Par Cyrille Hubert, membre du jury

festival de Cannes 2014

Mon texte fait suite à celui de Richard Andry, qui manifestement a eu la plume plus rapide que la mienne. Je faisais avec lui partie du jury du prix Vulcain pour le Festival de Cannes 2014 avec cinq autres collègues : Jean-Louis Nieuwbourg, directeur de production et pour l’occasion président du jury, Yasuhiro Mikami, qui après de longs services chez Sony travaille maintenant pour Thales Angénieux, Patrick Muller, de Cinemeccanica, Jean-Jacques Mary, exploitant de salles de cinéma, et Dominique Schmit, de Dolby.

Cinematographer Jeanne Lapoirie, AFC, discusses her work on Robin Campillo’s film “120 Beats per Minute”

Les entretiens au Festival de Cannes

The career of cinematographer Jeanne Lapoirie, AFC, has been shaped by her relations with very different directors, from Téchiné to Valeria Bruni Tedeschi, Ozon to des Pallières, and Israeli directors Ronit and Sholmi Elkabetz. She designed the lighting on the first two films by Robin Campillo, Laurent Cantet’s set designer and editor. Her first feature-length film, The Returned, was made into an eponymous television series that has become a legend in both France and the United States. After directing Eastern Boy, Robin Campillo made his début at Cannes in the official competition with 120 Beats per Minute. (BB)

Mes impressions sur le FIFF 2006 (Festival de Namur)
par Pierre Lhomme

Festivals, Rencontres, Projections et Prix

Le Festival Francophone de Namur, initié voilà vingt ans par René Fauvel alors président d’UGC Belgique, est une heureuse rencontre. La gentillesse et l’énergie de toute une équipe donnent à cette belle ville une fête cinématographique à multiples facettes aidée avec passion par la municipalité. Dans le jury, on retrouve et on découvre des collègues d’Algérie, du Québec, d’Angola, de Belgique et de France dont la présidente, efficace et souriante Dominique Blanc.

Lettre ouverte au président de l’Académie des César
par François Lartigue

Billets d’humeur

Monsieur le président,
Vous trouverez, ci-joint un chèque d’un montant de 50 euros correspondant à la somme que vous m’avez réclamée dans votre dernier courrier. Grâce à l’acquittement de cette modeste somme, vous me dites que je serai en droit de voter pour les César 2006.
Permettez-moi néanmoins de vous exprimer mon sentiment en quelques points.

Hommage à Giuseppe Rotunno
par Renato Berta

Festivals divers

La Cinémathèque française, en partenariat avec l’AFC, rend hommage jusqu’au 3 avril au directeur de la photographie italien Giuseppe Rotunno.

Notre confrère Renato Berta a écrit pour le programme de la Cinémathèque le texte ci-dessous qui présente au lecteur son ami « Peppino ». (...)

Rubriques (1)